.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

unsteady (astrée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: unsteady (astrée) Lun 18 Sep - 22:50

if you love me, don't let go


la musique qui résonne dans le loft, un sinbad évaporé dans la nature, soirée de repos, et mon amoureuse pour me tenir compagnie. que demande le peuple. debout dans la cuisine à m'activer pour trouver des conneries à grignoter, presque à danser au son qui, clairement, est trop fort, j'emmerde les voisins. trop de joie de vivre qui explose d'un coup, depuis ce petit corps qu'est le mien.
je m'arrête quelques instants pour admirer astrée de l'autre côté de la pièce, souris bêtement à la vue qu'elle m'offre. une vue pas particulière, pas différente de d'habitude, plutôt banale, mais toujours aussi rafraîchissante et agréable. je souris bêtement comme à chaque fois que je la vois, depuis la première fois que je l'ai vue. j'ai plus su m'arrêter, j'ai plus su m'en empêcher.
l'amour comme au premier jour.
- tu trouves quelque chose sur netflix, chat?
juste une soirée banale, pour un couple banal. juste un truc simple, parce que putain, on en a besoins parfois des trucs simples, dans nos vies mouvementées, dans nos soirées souvent trop festives, trop agitées. entre nos beuveries, nos conneries, et le taf, moi j'ai besoin de m'y retrouver, et astrée, elle a toujours les meilleures idées. parce qu'astre, elle me connaît par coeur, de a à z, elle sait tout, et sait surtout toujours ce dont j'ai besoin, avant même que moi je le sache.
les mains pleines de ravitaillement, je pose tout dans un coin, un peu par terre, un peu sur la table et attrape la couverture pour nous enrouler dedans, la serrer contre moi, entre mes bras, me faire envelopper de son parfum, et sans prévenir, nous jeter en arrière sur le canapé, dans un éclat de rire, et la recouvrir de baisers, sans m'arrêter.
- tu sors du four? parce que t'es chaude.
mes blagues à deux balles qui nous font rire, mes tentatives de drague échouées quand y en a même plus besoin, pourtant.
j'le dirais jamais assez, mais putain, que je l'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Mar 19 Sep - 3:22

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Ce soir, Astrée a rendez-vous avec Thomas. Le Thomas. Son Thomas. Depuis trois ans qu’elle l’aime. Elle en est toujours pas lassée, bien au contraire. C’est sa muse à elle. Leur amour, c’est un peu comme un ruisseau de montagne. C’est clair. C’est doux. Poétique. Frais quand y’en a besoin. Chaud quand le volcan entre en éruption. La petite musique. Vivants. C’est ce qu’ils sont. Et Astrée, elle est vraiment toujours ravie de retrouver son Thomas. Depuis trois ans qu’ils sont ensemble. Il l’a invitée, pour une soirée chill. Elle dit jamais non à une soirée de ce genre, ça repose. Et tant qu’ils sont ensemble, à vrai dire, Astrée s’en fiche de ce qu’ils font. Qu’ils sortent, qu’ils restent à la maison, qu’ils partent loin, qu’ils voient des amis. C’est l’aura de Thomas qui la fait se sentir bien. Le reste est secondaire. Une petite robe noire enfilée, des bottines à grands lacets qu’elle ne prend presque pas la peine de fermer tout à fait. Elle se maquille à peine, Astrée sait que Thomas l’aime tout autant au naturel, et elle l’est, naturelle. Elle prend quelques affaires pour dormir, au cas où, et la voilà partie dans sa petite voiture, jusqu’à chez son amoureux. Elle se gare, elle monte en sautillant jusqu’à l’appartement ciblé. Thomas lui ouvre. C’est un festival d’étreintes et de baisers. Ils se sont vus il y a quoi… quelques jours ? Mais c’est presque une dépendance. Comme des mômes les deux-là. Ces petites retrouvailles passées, Astrée prend ses aises. Elle est comme chez elle, après tout. Elle dépose ses affaires dans un coin, s’installe sur le canapé. Sa mission : trouver quelque chose à regarder. Alors elle vadrouille sur Netflix. Son doigt sur le trackpad, son autre main qui soutient son menton, et un doigt qui vient s’échouer sur ses lèvres. Mimique d’intense réflexion, silencieuse comme une pierre. Astrée ne remarque pas le regard de Thomas, depuis la cuisine, parti chercher des petites choses à grignoter. Il la contemple, elle ne se doute de rien. Elle l’entend à peine lui demander si elle trouve quelque chose. Elle secoue la tête, accentue sa moue. Thomas finit par revenir vers elle, elle distingue du coin de l’oeil toutes les victuailles qu’il a ramenées. Il en pose un peu partout, sur la table, à côté. Il attape la couverture qui se trouve sur le canapé, il s’enroule dedans et se jette sur Astrée, qui se met à rire avec lui. Elle lui rend ses baisers, elle est tellement heureuse à ses côtés. Même quand il lui lance cette vanne de drague absolument pourrie. Elle réfléchit quelques secondes, fait appel à sa répartie, et lui répond : ”Toi, ton père doit être un voleur vu les étoiles que t’as dans les yeux. Le ciel brille moins que ça, il en a piqué trop.” Puis elle rit de plus belle, avant d’ajouter, devant le regard de Thomas : ”Oh comme je suis ridicule, j’ai aucune répartie…” minaude-t-elle. Elle lui dépose un bisou sur le nez. Il est vraiment beau, dans cette lumière tamisée. ”Je sais pas quoi regarder, je sais jamais. T’as une idée ?”
©️ flappy bird.


HJ:
 


Dernière édition par Astrée Chauvin le Ven 22 Sep - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Mer 20 Sep - 17:27

astrée à mes côtés, et tout devient soudainement plus beau. la pénombre devient lumière, la tristesse devient joie, tout n'est qu'embellit par sa présence tant elle est solaire, mon amoureuse. des astres, que d'astres. aucun désastre. que d'amour, que de beauté, que de joie, d'enfantillages, de rires, de bêtises, de câlins. on pourrait en faire dégueuler certains par notre possible naïveté, notre démonstration perpétuelle de tendresse, comme on pourrait en attendrir d'autres de n'avoir jamais rien changé depuis les débuts, depuis les premiers jours. l'amour et la folie de la jeunesse de notre relation qui ne s'atténue jamais. nos coeurs qui battent toujours à l'unisson, sans louper une seule note.
mon coeur qui bat toujours autant la chamade à la voir, à l'avoir.
mon incapacité à rester de marbre quand je l'ai mes côtés, à rester sans faire de bêtises, sans l'embêter, à rester neutre. mon incapacité et mon manque d'envie.
la couette enroulée autour de nous, nos corps qui valdinguent en arrière, s'écrasent contre le canapé et nos rires qui s'emmêlent pour aller résonner contre les murs du loft trop grand.
des baisers volés, des baisers rendus. des baisers sur ses joues, dans son cou, contre les lèvres, dans ses cheveux. des baisers partout, partout, partout.
une blague à deux balles lancée et une répartie tout aussi nulle à chier. je ris, je ris si fort.
- là, t'abuses, c'est digne de sinbad avec ses pick-up lines toute pourries. mais t'es trop mignonne quand même. heureusement, d'ailleurs, sinon j'saurais pas quoi faire de toi.
nouveau sourire. elle m'embrasse le bout du nez avant que je n'ai le temps de le faire, elle me vole mon idée. sourire encore plus grand.
je fais mine de réfléchir à ce qu'on pourrait regarder, je fais mine d'y réfléchir très sérieusement.
- hm, voyons voir.. on pourrait.. on pourrait regarder un film de cul, t'en dis quoi?
l'air impassible, trop sérieux l'espace de quelques secondes, avant qu'un nouveau rire se dégage de mes lèvres. on pourrait, oui, mais pas ce soir. j'ai trop envie de jouer, de faire le con. trop envie de ne pas réfléchir, de ne pas avoir à penser. je me penche en avant, astrée toujours dans mes bras, pour regarder rapidement sur netflix ce qu'on pourrait trouver.
- et si on regardait okja? il paraît qu'on pourrait pleurer tout le long du film et finir vegan à la fin, t'en dis quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Ven 22 Sep - 1:27

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Ca fait rire Astrée, que Thomas la compare à Sinbad. Quand il la met en lien avec ses amis comme ça, elle se dit qu’elle fait vraiment partie de son univers. Et Astrée, faire part entière d’un univers, c’est ce qu’elle attend des gens qu’elle aime. Elle le fait pas exprès. Elle aime pas trop la solitude, et encore moins depuis que Thomas a pris possession de son petit coeur chaud. ”Mais n’importe quoi,” elle proteste après lui avoir embrassé le bout du nez. Il sourit. Elle sourit aussi. C’est simple comme bonjour, leurs soirées, leurs moments, leurs nuits, leur vie. Par contre, Astrée, elle sait pas prendre de décisions, pour les films encore moins. Les séries, ça va, la question se pose qu’au début. Après, les épisodes s’enchaînent et c’est très bien. Même si c’est Thomas qui pose les suggestions en général. Elle est comme ça, Astrée, elle se laisse porter pour pas embêter son monde. Thomas se met à réfléchir, elle le contemple. Il propose un film porno. Le sourire d’Astrée se transforme en une moue délicieusement boudeuse, la bouche légèrement ouverte. Puis Thomas éclate de rire. Bien sûr qu’il s’agissait d’une blague, quelle drôle d’idée que celle-là. Astrée récupère sa main sous la couverture, la remonte derrière la tête de Thomas et lui donne une très légère tape sur le sommet de la tête avant de la laisser choir ici, derrière le crâne de son amoureux. La position n’est pas très confortable, et heureusement Thomas les relève tous les deux pour se pencher sur l’ordinateur. A l’annonce du film, Astrée réfléchit quelques petites secondes et hoche la tête. ”Voui,” répond-elle le plus simplement du monde. Elle a vu la bande annonce du film, et elle a bien retenu Jake Gyllenhaal et Tilda Swinton. Ca suffit à la convaincre. Elle se penche alors que Thomas lance ledit film, et récupère quelques victuailles qui étaient par terre. Elle a vu un paquet qui la tentait bien. Du saucisson. Elle le brandit, pas ouvert, sous le nez de Thomas. ”Jamais je pourrai finir vegan,” fait-elle en riant un peu. ”T’as pris un couteau ?” qu’elle demande ensuite.
©️ flappy bird.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Sam 23 Sep - 23:13

détendu. détendu c'est le terme qui s'impose le plus, comme une évidence. celui qui brille, qui clignote, en lettres majuscules et en gras. c'est celui qui me correspond le mieux, quand astrée est dans les parages, quand elle est près de moi. elle a cet effet-là sur moi, astrée. elle me détend, elle m'apaise. elle remplit cette part de moi qui est vide le reste du temps. l'autre moitié de mon être. elle est là, elle est belle, elle est solaire, et en sa présence rien ne compte. en sa présence, mon cerveau arrive d'une façon ou d'une autre à éluder tous les tracas, toutes les angoisses et tout les doutes.
astrée est ma force, astrée est ma faiblesse.
astrée est drôle, adorable, mignonne, douce, et des millions de choses encore. astrée me fait rire quand elle manque de prendre au sérieux mes blagues nulles qui n'ont, justement, rien de sérieux. elle me fait rire, avec la tête qu'elle fait, à cet instant précis, quand je propose de regarder un film porno. cette petite moue qui veut dire non, moi j'ai pas très envie. ce regard qui s'illumine, cette flamme qui s'embrase quand elle comprend, quand elle me voit rire. cette petite tape que je prends derrière la tête, toute légère, qui ne tuerait même pas une fourmi. c'est tous ces petits instants, ces détails, que je chéris.
je me blottis un peu contre elle, la serre un peu contre moi, et trouve enfin le film qui nous ira pour ce soir. astrée, de toute façon, ne me contredit pas. astrée, elle choisit pas, non plus. astrée, elle suit, et ça lui va. elle sait quand prendre les décisions, elle sait aussi quand c'est futile et qu'elle peut me laisser les prendre.
je lance le film, me réinstalle en arrière, mon bras passe autour de ses épaules pour la serrer, pour la coller. pour me faire envelopper dans son parfum que j'aime indéfiniment. pour sentir sa chaleur entrer en contact brutal avec la mienne. pour avoir ses cheveux qui vont me chatouiller la peau sans pour autant me gêner.
elle sort le saucisson, sous mon nez, et j'éclate de rire avant de lui enlever des mains.
- arrête, t'es terrible! le pauvre cochon. t'imagines le pauvre cochon, tout mignon, qui faisait groin groin avec ses frères et soeurs. tu crois qu'il avait demandé, à être tué comme ça, aussi brutalement, pour en faire du saucisson? tu crois que sa vie avait moins d'importance quel tienne, pour que tu t'en nourrisses?
et au fur à mesure que les mots quittent la barrière de mes lèvres, j'ouvre le sachet et croque directement dedans, tout sourire, une fois ma phrase finie.
- y a pas besoin de couteau, voyons.
nouveau rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Lun 25 Sep - 1:08

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Une fois qu’elle a attrapé le saucisson par terre, Astrée se fait emporter en arrière par son amoureux qui l’installe contre lui au fond du canapé. Elle ne proteste pas, elle est tellement bien contre Thomas… Et sous une couverture, c’est encore mieux. L’hiver approche. Bon, l’automne s’installe, avant, mais Astrée a facilement froid. La preuve : elle a déjà ressorti son manteau à capuche de fourrure… De la fausse. Quand même. Elle aime le saucisson et la bonne viande, mais elle est pas très fan des pratiques de l’industrie de la mode. Elle essaie d’acheter responsable, au moins en ce qui concerne les vêtements. Thomas repart sur son délire vegan et tente d’éveiller la culpabilité d’Astrée en lui parlant d’un petit cochon tout mignon. Au fur et à mesure que les mots sortent de sa bouche, le visage d’Astrée se décompose… C’est qu’il est fort, le Thomas. Il réussit à la faire culpabiliser pour pas grand chose. Puis il lui pique le sachet de saucisson, l’ouvre et croque à-même le gros bâton de charcuterie, sous l’air horrifié d’Astrée qui est restée sur l’histoire du cochon mignon. Thomas lui lance qu’il n’y a pas besoin de couteau, mais Astrée a un peu les larmes aux yeux. Elle finit par sourire, rire un peu avec son amoureux, et croquer à son tour dans le saucisson qu’il tient encore. Derrière, sur la table basse, le film commence. Astrée mâche et se blottit à nouveau contre lui, la bouche encore un peu pleine, pendant que les premières images se mettent à défiler. ”C’est exactement ce dont j’avais besoin. Toi, à manger, et un chouette film. Mais surtout toi,” murmure Astrée, la tête au creux du coup de Thomas qui est assis un peu plus droit qu’elle.

©️ flappy bird.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Mar 26 Sep - 14:18

astrée est tellement adorable, tellement douce et mignonne, que souvent j'en viens à me sentir mal de lui faire ce genre de blagues, ce genre de choses qu'elle pourrait prendre au premier degré et peut-être en souffrir, même à court terme. parce que je la connais astrée, je la connais du bout des doigts, je la connais comme le fond de ma poche. astrée, souvent elle croit ce que je lui dis, pour un peu que j'ai l'air sérieux, même si c'est une bêtise plus grosse que moi. astrée elle est crédule, et c'est sans doute ça qui la rend encore plus adorable, l'enfant.
aujourd'hui en est la représentation parfaite.
mon discours sonne si véridique, comme lancé du fond de mon coeur, contrasté par mes gestes, par ce que je fais. mon discours de militant vegan, alors que je croque le saucisson à pleines dents, et les yeux d'astrée qui se mettent à briller de ces larmes que jamais, jamais je souhaiterais ne faire couler. jamais de ma vie.
la voir dans cet état me ramène à mes angoisses, à mes doutes, à mes peurs et la peur surtout de la faire souffrir. ses mots n'arrangent rien à mes maux.
elle a beau rire, elle a beau se blottir contre moi, mon cerveau tourne à toute allure maintenant, et le film défile sous mes yeux sans que je n'en capte une image.
je la serre. je la serre fort, comme pour chasser toutes ces pensées.
- moi aussi, j'ai besoin de toi.
soufflé, à peine audible. quasi-promesse qui n'en reste pas moins honnête. j'ai besoin d'elle, j'ai beaucoup trop besoin d'elle, et c'est bien pour ça que ça me fait peur.
je me sentirais presque prêt à sauter le pas, et lui dire, lui en parler, avouer à demi-mot. presque. je me reconcentre sur le film tant bien que mal, ma main qui glisse le long de son bras, de bas en haut et de haut en bas sans s'arrêter.
- tu le sais, astrée, que je t'aime, hein?
tu le sais que jamais, j'te ferais intentionnellement du mal, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Jeu 28 Sep - 4:03

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Le problème, quand on est trop sensible, c'est qu'un rien vous met les larmes aux yeux. Et Astrée, elle est vraiment très sensible. Un rien lui donne envie de se terrer sous des kilomètres de couette, et là, c'est l'histoire du petit cochon inventée par Thomas pour la taquiner à propos du saucisson. Elle aimerait vraiment devenir végétarienne, des fois, Astrée, mais elle aime trop le goût de la viande. Elle se sent un peu coupable, mais c'est moins grave si elle achète de façon responsable. C'est ce qu'elle se dit quand elle se blottit contre Thomas en mâchant son bout de saucisson préalablement croqué à-même le bâton. Thomas lui murmure que lui aussi n'a besoin que d'elle, et le coeur d'Astrée chauffe un petit peu plus. La couverture tient déjà bien chaud, mais là c'est Thomas qui lui cause ça. Et ça a jamais changé depuis le début, heureusement pour eux. Elle frissonne en sentant la main de Thomas se déplacer sur son bras sous la couverture, de haut en bas. Elle aime bien quand il la caresse comme ça. Elle se détend. Il lui dit qu'il l'aime. Il lui demande, si elle le sait. Elle hoche la tête, elle sent ses cheveux s'ébouriffer un peu contre la mâchoire de son soleil. Elle s'en fout, d'être décoiffée. "Bien sûr que je le sais. Mais t'as le droit de le répéter, j'aime bien." Le film présente une espèce de compagnie bizarre, les images sont colorées. On voit Jake Gyllenhaal et Tilda Swinton. Astrée comprend qu'ils seront les méchants du film. Elle les aime bien, en méchants, elle les adore peu importe ce qu'ils jouent, de toute façon. "Ohlala, Jake..." lâche-t-elle en soupirant grassement. Elle a envie de taquiner Thomas.

©️ flappy bird.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Jeu 28 Sep - 21:46

je ne peux pas m'en empêcher, de le lui répéter, à astrée, que je l'aime, et combien je l'aime. j'en suis incapable. je sais bien qu'elle le sait, je le sais pertinemment. je lui dis trop souvent pour qu'elle puisse l'oublier. elle le sait, elle s'en souvient.
mais là aussi, je me sens comme obligé de lui demander si elle le sait. pour la rassurer et me faire rassurer aussi, un peu. un peu, beaucoup, à vrai dire. j'en ai besoin, j'en ai beaucoup trop besoin.
- je t'aime, astrée chauvin. je t'aime de tout mon coeur. je t'aime à la folie.
je souris, un peu bêtement, trop niaisement. elle a même le droit de se moquer de moi, mais je sais qu'elle ne le fera pas. non, elle ne se moquera pas. elle va sourire, m'embrasser peut-être, me répondre qu'elle aussi, sûrement. ou alors jouer de ses charmes pour que je le lui répète toute la soirée et toute la nuit, aussi.
le film commence, je serre fort mon amour contre moi, et elle essaye déjà de m'embêter, avec jake gyllenhaal. je me surprends à l'observer finement, je me surprends même à répliquer, au lieu de faire semblant de m'offusquer.
- vraiment, avec la moustache? il était franchement mieux dans la rage au ventre, tu trouves pas?
tu sais, quand il était tout le temps torse-poil, et bien musclé.
je me rends compte de ce que je viens de dire subitement, et me remercie intérieurement de ne pas avoir emmené le secret de brokeback mountain sur le tapis. j'hausse les épaules, un peu nonchalant finalement, pour essayer de me rattraper.
- enfin, j'sais pas, c'est le seul film dans lequel je l'ai vu j'crois, la rage au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Ven 29 Sep - 3:26

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Astrée a un pincement au coeur en entendant la nouvelle déclaration d'amour de Thomas. Elle se demande ce qui lui arrive, mais ça lui traverse à peine l'esprit. Elle est docile Astrée. Un peu angoissée, mais pas trop non plus, et certainement pas en présence de son Thomas. Elle se relève un peu et ses lèvres viennent se poser sur la mâchoire carrée de son amoureux. Elle lui répond par un baiser au saucisson. Sa peau est douce. Elle se replace correctement, prête à fangirler sur Jake Gyllenhaal. Et elle ne s'en cache pas, puisqu'elle a envie de taquiner Thomas. "Oui, même avec la moustache. Et je ne m'en souviens pas très bien, de ce film... C'est que j'ai pas dû l'aimer !" fait Astrée en haussant un peu les épaules. Elle a envie de donner des coups à Thomas et de lui citer tous les films où l'acteur a joué, où elle l'a adoré. Elle l'a découvert dans Le Jour d'Après, quand elle était gamine. Et elle l'avait trouvé fort à son goût déjà à l'époque, alors maintenant... mais elle reste gentiment blottie contre Thomas. Elle aimerait bien se concentrer sur le film, un peu. Elle n'est pas non plus venue pour cueillir des pâquerettes. La bête étrange fait enfin son apparition sur le petit écran, et Astrée pousse une exclamation en se relevant un peu de l'étreinte de Thomas. "Ohlala, et ça, c'est censé être un cochon ?!"

©️ flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Mar 3 Oct - 19:35

astrée à mes côtés, collée contre moi, mon bras autour de ses épaules, qui tente de me rendre jaloux avec sa réaction face à jake gyllenhaal, et mon sourire qui tire mon visage, plus amusé qu'autre chose.
moi aussi j'pourrais la rendre jalouse en fangirlant sur lui. j'pourrais, si elle savait.
je lève les yeux au ciel, fait mine d'être embêté un peu, sans plus.
- heureusement que je t'ai sous la main alors, je t'empêcherai de l'approcher si on le croise.
je ris un peu. le film avance petit à petit et j'ai à peu près la même réaction qu'elle face à l'animal. choqué. un cochon qu'ils appellent ça?
- il a tout sauf la gueule d'un cochon!
je ris pas mal. vraiment, à part le fait d'être gros, putain il ressemble en rien à un cochon.
- mais t'avoueras qu'il est quand même plutôt mignon. j'aimerais bien en avoir un.
sauf qu'il prendrait beaucoup trop de place et que sinbad me tuerait au passage, aussi, d'avoir ramené un tel animal chez nous.
je tire astrée de nouveau à moi, qui s'est décalée.
- mais c'est pas la peine, je t'ai déjà toi! mon petit cochon.
nouveau rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Lun 16 Oct - 3:37

If you love me, don't let go
thomas & astrée
Astrée sourit un peu sans que Thomas ne la voie. Elle l'imagine très mal casser la tête de qui que ce soit, et encore moins la sienne si elle avait envie d'approcher un possible Jake Gyllenhaal. Elle ne sait même pas si elle trouverait le courage d'aller lui déclarer une quelconque flamme. Il est beaucoup trop vieux pour elle ! Et de toute façon, elle a son beau Thomas, pour le moment et pour encore longtemps. "C'est clair que ça ressemble zéro à un cochon..." renchérit la petite Astrée sur un ton boudeur en se blotissant un peu plus contre Thomas. Elle a un peu froid aux pieds, ils sortaient de la couverture. Elle se replace et tente de se reconcentrer sur le film, mais Thomas ouvre encore la bouche pour la traiter de... cochon ? La moue boudeuse d'Astrée s'accentue. "Mignon, oui... mais c'est pas vraiment mignon un cochon, en fait," lance-t-elle d'une voix qui laisse tout à fait transparaître le fait qu'elle est vexée comme un pou. Elle fait mine de s'éloigner un peu de Thomas, plus pour l'embêter que pour réellement lui faire comprendre qu'elle n'a pas aimé se faire appeler de la sorte. Elle se rappelle des moqueries qu'elle a subies au collège, et même si Thomas ne pense pas du tout à mal en l'appelant comme ça, Astrée se sent quand même très moche sur le coup. "Non mais ça va toi aussi ?" fait-elle sur un ton de reproche avant de sourire malicieusement en le regardant, désormais assise à quelques centimètres de lui.
©️ flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Lun 16 Oct - 18:21

j'en reviens toujours pas qu'ils aient osé appeler cet animal génétiquement modifié un cochon. et puis au passage qu'ils aient fait un tel animal génétiquement modifié. c'est peut-être un film pour sensibiliser les gens, dans lequel on a compris dès le début qu'ils allaient tous être bouffés et tout ça, mais quand même. ça n'a rien d'un cochon, ça. ils auraient pu inventer un autre nom. moi les cochons j'les aime bien, tout petits, rose, tout mignons.
- bien sûr que si, c'est mignon un cochon voyons. puis si on en avait un, je l'appellerais thomée, ou asmas, un mélange de nos deux noms, un truc mignon, parce qu'un cochon c'est mignon.
quoi qu'en y réfléchissant bien finalement, mon petit cochon je l'ai déjà, c'est astrée, et elle déborde clairement d'affection. elle est mignonne, elle prend pas beaucoup de place même si elle mange plus qu'un moineau. le seul inconvénient c'est qu'elle ne pourrait jamais faire disparaître un corps en le mangeant, mais on ne peut pas non plus tout avoir dans la vie.
mais astrée elle se met à faire sa moue boudeuse qui me fait juste encore plus rire et qui me donne encore plus envie de la prendre dans mes bras quand pourtant elle s'éloigne.
- mais allez, boude pas. moi j'trouve ça mignon un cochon, c'est comme si je t'avais dit que t'étais un petit lapin, pour moi.
t'es juste beaucoup trop mignonne et je suis à court de surnoms affectifs moi à force, c'est tout, j'y peux rien quand même, c'est pas ma faute.
- allez, viens-là.
je lui tends mes bras grand ouverts pour qu'elle vienne se coller contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteady (astrée) Ven 20 Oct - 0:29

If you love me, don't let go
thomas & astrée
"Thomée... oui... c'est joli !" fait Astrée en portant un doigt à ses lèvres pour réfléchir, comme les enfants. Que Thomas lui parle aussi souvent pendant le film la distrait complètement, elle a du mal à se remettre dedans et à avoir de la peine quand les méchants protagonistes apparaissent dans la ferme où vit le gros cochon qui ne ressemble pas tant que ça à un cochon. Elle ne se rapproche pas pour autant de Thomas. Elle a toujours envie de l'embêter, il l'a traitée de cochon, mince quoi ! Mais Astrée elle sait que quand elle fait mine de bouder, Thomas n'est que plus attendri. La preuve, il se rapproche vite d'elle en l'appelant lapin. Ca change. Astrée préfère. Un lapin c'est bien plus mignon, et surtout beaucoup plus doux. Et la viande et meilleure, mais il ne faut pas en parler devant un tel film. Elle attrape au passage un paquet de chips et revient se coller contre son Thomas. Elle se met à l'oeuvre pour ouvrir le paquet, mais elle galère carrément. Pourquoi ils ne font pas des ouvertures faciles comme sur les paquets de choco-rems ? Thomas étouffe un rire, et Astrée libère une de ses mains pour donner une gentille tape sur le bras de son fiancé. "Aide-moi au lieu de te foutre de moi, bourreau va.
©️ flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: unsteady (astrée)

Revenir en haut Aller en bas
unsteady (astrée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: