.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

worst behaviour (sami).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: worst behaviour (sami). Sam 30 Sep - 17:54

« faut que tu reviennes demain... » ryan arrête d'écouter à partir de ce moment-là, parce que lui, il n'en a rien à branler que victor se soit pété la cheville en allant au parc avec ses gosses. tout ce qu'il retient, c'est qu'à cause de victor, il est baisé. putain. d'ailleurs, il répond avec un simple hochement de tête, parce qu'il n’a rien à ajouter et il a encore moins la possibilité de dire non. l’oseille, c'est le plus important. sauf que ça fait deux jours qu'il n'a pas pu aller à la salle à cause de ses horaires. aussi parce qu'un de ses potes avait besoin de son aide au moment où il aurait pu y aller. si ça continue comme ça, ryan va péter un bon petit câble. doux jésus. 

à peine fout-il un pas en dehors du magasin après la débauche que ryan fout les doigts dans sa poche. il fouille quelques secondes et trouve enfin ce qu'il cherche, de quoi se rouler un joint. il roule sur le trajet qui prend cinq minutes pour aller de son taf à chez lui. commence à fumer une fois la porte de son appartement fermée. en plus de ne pas être allé à la salle depuis deux jours, il n'a pas non plus vu anaïs. à croire que les éléments sont contre lui, elle aurait pu le calmer, elle, ne serait-ce que par sa présence. sauf qu'elle travaille aussi. bordel, ryan est au bord de l'explosion et même son joint ne peut rien y faire. mais même s'il est tard et qu'il n'a qu'une seule envie: dormir, il décide quand même de faire quelque chose.

ryan salue jean en entrant dans le bâtiment de son enfance, parce que c'est la base. puis il enfile ses gants et n'attend pas, il va vers un sac et se défoule comme jamais. il n'y a pas grand monde à la salle, juste des gens qui viennent à l'occasion après le taf qu'il ne connaît pas et qu'il n'a pas envie de connaître. ce n'est pas eux qu'il a envie de voir. il a envie de voir ses potes, mais certains travaillent et les autres viennent plus tôt dans l'après-midi et ryan les comprend. normalement, à cette heure-ci, il préférerait être à l'apéro, mais il faut qu'il arrive à se poser, à se calmer, à reprendre ses esprits, sinon il va partir en couilles et ce n'est pas une bonne idée. alors que sa journée ne pouvait pas vraiment empirer (ou plutôt, c'est ce qu'il pensait), voilà que sami se pointe. fait chier, c'pas le moment. elle n'a rien fait pour le moment et pourtant, ryan trouve déjà le moyen de l'agresser avec son regard. au final, peut-être qu'il va réussir à se défouler.
@sami desrosiers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 14:24

phalanges qui démangent, veines qui palpitent férocement juste sous la peau, et la mâchoire resserrée en étau furieux. ça lui arrive de temps en temps, cette haine qui en éclate les pupilles et qui en fait rugir le coeur à chaque petit détail désobligeant. le fauve qui sommeille dans ses entrailles qui vient dévorer les barreaux de la cage, la titiller du bout de ses griffes affutées. elle se sent, qui menace de prendre possession d’elle à chaque regard un peu trop appuyé d’un passant, à chaque contact un peu trop abrupt d’une épaule contre la sienne. et les ongles qui dévorent les paumes, y abandonnent des lunes carmines.
dans ce genre de moment, elle sait qu’il faut qu’elle vienne s’entamer les mains contre l’un des sacs de la salle, qu’elle laisse la fureur s’évaporer de son système à mesure que l’épuisement prend le dessus. y’a rien d’autre qui fonctionne réellement, quand elle se fait trop sauvage sami. quand y’a plus que la bête qui feule, et la raison qui s’éteint sous les palpitations dolentes de son ventricule.
alors sans réellement réfléchir à les autres choses qu’elle était censée faire dans la journée, elle prend à la volée son sac pour prendre avec un empressement trop peu masqué la direction de la salle. comme une urgence qui lui réveille tous les sens, un peu trop violemment. c’est comme une addiction, qui lui dope le corps, qui lui embrume l’esprit quand la dernière dose est trop ancienne.
et la satisfaction majestueuse, quand enfin y’a ces picotements de douleur qui remontent le long de ses mains, dans ses bras, endolorissent progressivement tout son corps. quand dans son esprit, tout s’efface pour ne plus laisser place qu’au son de ses poings contre le sac, et plus rien d’autre. elle est bien trop belle, cette mélodie. presque irréelle. c’est la bande son de son exutoire, où le temps semble s’être suspendu dès qu’elle a poussé la porte de la salle. c’est déroutant de simplicité, mais atrocement efficace.
mais quand elle abandonne un regard autour d’elle, simplement par curiosité de voir si quelqu’un qu’elle connait aurait eu la même idée qu’elle, c’est comme si tout avait été effacé. et qu’instantanément, tous ses efforts s’étaient évaporées pour faire ressurgir la rage presque plus intensément qu’avant. ryan, qui l’observe, avec probablement trop d’insistance pour que ça soit anodin. alors elle lui fait l’effronterie de venir le rejoindre, de l’interrompre éhontément dans ce qu’il était en train de faire en déposant sa main sur le sac qu’il martelait puissamment.
t’as un problème babin? évidemment, toujours cet écho provocateur qui flirte avec sa langue, alors qu’elle se fait déjà un plaisir malsain à le faire sortir de ses gonds. comme à chaque fois.
j’te manque tant que ça pour que t’aies besoin d’attirer mon attention? sourcil qui s’arque, alors que son regard reste plongé dans le sien, imperturbable. elle a le visage dur, froid, et elle sent déjà ses membres se crisper en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 15:46

ryan est vénère et dans ces moments-là, vaut mieux le laisser dans son coin. vaut mieux le laisser régler ça avec le sac de frappes plutôt que venir lui causer. parce que lui parler reviendrait à lui casser les couilles et là, tout de suite, il est tout sauf d'humeur à accepter qu'on vienne l’emmerder. et pourtant, c'est lui qui cherche en lançant un regard agressif à sami à l'instant même où il l’apercoit. proie facile. proie réactive aussi. mais ballec, ryan reporte son attention sur les coups qu'il envoie les uns après les autres pour se détendre. même si pour le moment, ça fonctionne pas tant que ça. non, il a toujours envie de casser quelque chose. et ça empire en une seconde.

la voix de sami trop près de lui. à croire qu'elle n'a pas pu s'empêcher de répondre à son regard mauvais. à croire que c'est viscéral, ce besoin de se rendre dingue mutuellement, mais pas dans le bon sens du terme. toxiques, autant l'un que l'autre. le poing de ryan se serre quand il entend les provocations de sami. leurs regards se croisent, la tension palpable dans l'air. putain, c'est pas le moment. sauf que c'est toujours pareil, il suffit qu'ils sentent une ouverture pour que l'un d'entre eux passe à l'attaque. pas possible d’y échapper, parce que c'est beaucoup trop facile pour arrêter. « c'est toi qui viens me casser les couilles, desrosiers, pas l'inverse. » la regarder, c'est différent de venir lui causer. différent de venir l’interrompre. différent de se rapprocher et de venir jouer la provocation ouvertement.

« attirer ton attention? t’es tellement accroc qu’en un seul regard, je te fais courir vers moi. peut-être que je vais me mettre à siffler bientôt, juste pour voir. » est-ce qu'il est en train de la comparer à une chienne? même lui, il sait pas trop. en fait, des qu'ils sont face à face, les propos dépassent vite la pensée, parce que c'est la première phrase qui traverse l'esprit qui sort. pas de réflexion, juste de l'action. en plus, sami semble aussi énervée que lui. l'histoire va mal finir, comme toujours. ils sont habitués, cela dit. c’est pas maintenant que ca va changer. « tu veux pas me manquer pour de vrai et aller faire chier quelqu'un d'autre? » y a un duel de regards qui est en cours. y a aussi ryan qui s'approche de sami, pour lui faire comprendre qu'il n'a pas envie de jouer, pas maintenant, mais qu’il est prêt à le faire si madame insiste. « sérieusement, casse-toi. » ryan secoue la tête en s'arrêtant à quelques centimètres du visage de sami. son ton est agressif, mais calme. c'est une façade qui risque de ne pas rester en place bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 16:41

ryan, c’est comme une addiction ignoble qui refuse de s’extirper de son système. il est toujours là, coincé sous la peau, son venin mélangé dans ses veines, et qui ponctionne son palpitant. c’est inexorable, il a comme ce pouvoir en un simple regard de déclencher toutes ces passions bien trop destructrices qu’il lui insuffle. c’est une gangrène qui lui dévore le corps, qui lui intoxique chaque parcelle de son être et répand ses vapeurs toxiques dans son esprit. et ça la rend furieuse, ce manque cruel de contrôle qu’elle a dès qu’elle ressent sa présence à proximité d’elle.
elle sait plus exactement comment ça s’est instauré entre eux, cette relation nocive, qui étrangle les consciences et ne fait plus que parler les pulsions les plus sombres qui tapissent son âme. y’a toujours ce besoin constant de venir se brûler à son contact, même si elle finie consumée par la haine un peu plus à chaque fois. même si elle a de plus en plus envie de revenir se déchirer à lui, à en perdre toute dernière once de raison. et son instinct lui hurle d’aller à sa confrontation dès que son regard croise le sien, et tout va bien trop vite pour qu’elle n’ait le temps de réaliser que c’est probablement une mauvaise idée.
mais comme à chaque fois, elle faiblit. et comme à chaque fois, elle sait qu’elle regrettera certainement. mais comme à chaque fois, elle finira par retourner vers lui. et ça lui retourne les entrailles rien que d’y penser, à cette dépendance usante qu’elle a envers lui. la seule chose qui parvient à l’apaiser, c’est de savoir que c’est pareil de son côté, et qu’il en est autant accablé. voire même plus.
y’a un léger sourire qui déforme malgré elle ses traits quand elle est reçue par sa réponse emportée, et qu’elle réalise qu’elle a probablement choisi le meilleur moment pour venir jouer à ce jeu trop dangereux. il est déjà au bord du gouffre ryan, il a déjà cet éclat de fureur qui lui allume le regard, et y’a cette euphorie qui lui gonfle le coeur à l’idée de le torturer un peu plus. à voir qui craquera le premier, et emportera l’autre dans sa chute.
tu parles bien trop pour un type qui finit toujours par revenir la queue entre les jambes quand personne d’autre veut te la toucher. alors dis-moi, c’est qui la chienne entre nous deux? la proximité est enivrante, et elle sent petit à petit cette tension épaisse s’instaurer entre eux et alimenter cette allégresse qui la transcende. c’est probablement déjà trop tard pour faire marche arrière, alors elle se précipite tête la première dans la lutte, sans même plus chercher à se débattre.
non, j’te ferais pas ce plaisir. t’es bien plus amusant à emmerder. et il s’approche encore, lui confirmant que malgré ses propos, lui aussi ne parvient pas à s’extirper de ce jeu dans lequel ils viennent de s’enliser. et il se rapproche encore un peu plus, juste assez pour que son souffle s’échoue contre ses lèvres, qu’il inonde chacune de ses inspirations. une poignée de centimètres simplement, et ça suffit pour qu’elle fasse abstraction de tout ce qui est autour d’eux. pour qu’elle oublie simplement qu’ils ne sont pas seuls dans l’intimité d’un de leur appartement, et qu’elle devrait probablement s’écarter. non, au contraire, elle vient flirter un peu plus avec le feu et laisse sa langue venir effleurer ses lèvres, cherchant à le provoquer plus que nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 19:02

la colère qui anime ryan quand il est en présence de sami est totalement néfaste. ils en sont tous les deux responsable, parce que s'ils le voulaient vraiment, il suffirait qu'ils arrêtent de se parler. il n'y aurait rien de plus simple. sauf que si ce n'était pas elle qui était venue, il aurait sûrement fini par aller la faire chier de lui-même. pire que deux aimants. est-ce que c'est parce que ryan n'a rien d'autre à se mettre sous la dent actuellement ? peut-être, mais pas sûr. il n'aurait pas de mal à trouver s'il cherchait et ce n'est pas vraiment une question d'aller au plus simple, parce que putain, c'est jamais simple avec sami. elle est chiante et elle arrive à l'énerver en deux-deux. plus qu'un talent, à ce niveau-là elle devrait en faire un métier. sûrement que lui aussi, parce qu'au final, c'est réciproque. ils savent allumer le feu sans savoir comment l'éteindre. quoique, si, mais la manière qu'ils ont trouvé n'est ni saine, ni vraiment salvatrice. sauf que ce n'est pas désagréable non plus, même si là encore, ils ne savent pas faire doucement. pas de tendresse, ni de douceur, non pas que ça dérange ryan. ce qui le dérange c'est qu'elle arrive à animer en lui autant de trucs à la fois : de la haine et des envies de violence. le nombre de fois où il est passé à deux doigts de lui filer son poing dans la gueule. le nombre de fois où il a eu envie de la clouer parterre et de la cogner sans s'arrêter. mais il le fait pas, parce que ce serait la laisser gagner.

« si tu savais comment garder tes cuisses fermées et dire non, j'arrêterais de revenir. » le petit jeu de celui qui arrivera à rejeter le plus de fautes sur l'autre. sauf qu'il n'y en a pas un qui est plus responsable que l'autre, ils sont tous les deux à égalité dans leur connerie. aussi dysfonctionnel l'un que l'autre. et même quand ryan lui dit de dégager, il continue de s'approcher. pour la faire fuir, la faire reculer ou lui faire peur. il ne sait pas trop. ça pourrait aussi être parce qu'il a envie de la faire taire et que le seul moyen qu'il trouve à chaque fois, c'est de l'embrasser violemment. mais il n'en est pas encore là. et elle non plus apparemment. « tu cherches, sami. » une menace, sans vraiment en être une, parce lui aussi la cherche. que ce soit verbalement ou physiquement. il ne sait pas trop ce qu'il veut d'ailleurs, qu'elle le frappe ? ou qu'elle lui hurle dessus ? l'un ou l'autre, ou même autre chose, il ne sait pas encore. « mais j'me demande ce que tu veux, desrosiers? dis-le moi si t'as juste envie de te faire sauter, ça ira plus vite, ça m'évitera d'avoir à écouter toutes les conneries qui sortent de ta bouche. » ses lèvres sont à quelques centimètres de celles de sami quand il lui dit ça, un fin sourire sur le visage tandis que le ton de sa voix est presque rempli de dégoût. lui aussi, il cherche. ryan veut juste réussir à la trouver. en réalité, il sait ce qu'il veut: la pousser à bout juste pour voir quelqu'un d'encore plus en colère que lui. mais il sait qu'il n'est pas tout seul à vouloir atteindre le même but.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 20:56

Elle brûle, Sami. Chaque parcelle de son épiderme et de son organisme devient ardent, crépite furieusement sous les flammes qui s'échappent du regard de Ryan. Mais c'est une lutte qu'elle ne veut pas perdre, et quitte à finir en cendres, elle préfère encore qu'il en soit de même pour lui. Qu'il finisse consumé par cette violence noire et épaisse dont elle prend un plaisir trop malsain a nourrir le brasier.
C'est beaucoup trop simple, et atrocement tentant. Il suffirait de sa présence, de son souffle qui intoxique l'air qui s'infiltre dans ses poumons, pour commencer à lui faire perdre la raison. Et dans cette danse jusqu'à la déraison, absolument tout est permis, même parfois les contacts trop farouches et les mots trop aiguisés. C'est l'égoïsme qui motive ses mots, remue ses membres. L'égoïsme et ce besoin malsain de l'affliger d'un mal au moins équivalent au sien, et de chercher lequel des deux sera le premier à s'abandonner aux envies qui retournent les entrailles. Le premier a succomber aux plaintes d'un système en manque de sa dope, du contact féroce de l'autre.
Parce que même s'il a le don suprême de lui soulever le coeur de ses regards écoeurant, y'a son cœur qui brûle de le sentir toujours plus proche, toujours plus fort. De se perdre dans cette rage qui lui arrache des souffles, et d'enfin lui intimer le silence de sa propre bouche.
Et c'est tout ce qu'il faut pour te faire flancher, écarter les cuisses. T'es bien trop faible. Ses mots s'apparentent à un sifflement dédaigneux, crachés avec un dégout trop peu masqué. C'est tout ce qu'il réveille en elle, avec ses mots acérés et son souffle qui inonde ses narines, un soulèvement du coeur. Bien trop paradoxal avec cette proximité enivrante qui se réduit au fur et à mesure que la tension s'épaissit et les engloutit.
Puis brusquement alors qu'il ouvre la bouche à nouveau, elle sait plus si elle a une envie affreuse d'éloigner son visage du sien pour ne plus sentir sa respiration effleurer ses lèvres, ou si ce sont ces derniers centimètres qui les séparent qui l'irrite autant. Avec lui, tout semble se mélanger et perdre de son sens sans qu'elle ne parvienne à suivre ni comprendre cette déferlante de sentiments tous plus brutaux les uns que les autres qui font chavirer son palpitant un peu plus chaque seconde. Mais c'est l'inconscience et le goût majestueux du risque qui gagnent, alors qu'elle s'engonce un peu plus dans le piège en venant coller son bassin au sien, sourire étirant la commissure de ses lèvres.
Déjà? T'es bien impatient. Y'a ce besoin de reprendre le dessus sur lui, de contrôler un peu plus cette situation qui de toute façon leur échappe autant à tous les deux. Et sa voix qui s'amenuise pour ne plus s'apparenter qu'à un murmure à peine audible.
J'ai pas envie de te faire plaisir aujourd'hui. Et c'est la vérité, parce qu'elle veut lui faire perdre toute rationalité, elle veut le voir sombrer et observer sa chute en se réjouissant. Et s'il le faut, c'est du bout de ses propres doigts qu'elle le fera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Dim 1 Oct - 22:35

ils sont aussi stupides l'un que l'autre. ryan n'est comme ça avec personne d'autres, parce que ça demande trop d'effort que de se provoquer comme ils le font. ce n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît, parce que c'est usant. ça ne le calme pas, au contraire. il pensait se défouler et finalement, il sait qu'il va en ressortir encore plus agacé. il va finir par céder à un moment, comme toujours. elle aussi, qu'elle le veuille ou non. ce ne sont pas leurs têtes qui travaillent ici, juste leurs instincts et leurs pulsions. ils sont mauvais, enragés l'un contre l'autre. si seulement ryan se souvenait du pourquoi du comment. comment ils en sont arrivés à se détester autant. pourquoi ils ne peuvent pas s'empêcher de finir par se toucher. leurs regards sont agressifs, plein de dégoût à un moment pour se transformer en une passion fracassante l'instant d'après. la mâchoire de ryan est crispée. il est trop tendu pour pouvoir se détendre complètement. mais il ne le montre pas trop. en fait, le réel indicateur, c'est le ton de sa voix quand il s'adresse à sami.

« j'aime bien la facilité, alors avec toi, j'ai mon compte. » les sous-entendus sont présents dans ses propos. ils peuvent durer des heures comme ça, à se répondre non-stop. ryan lui sourit méchamment, tandis que son regard est rempli de feu. s'il veut la faire sortir de ses gonds, il sait que ce n'est pas aussi simple que ça. après tout, c'est une adversaire à sa taille, sami, quoiqu'il en dise, quoiqu'il en pense. s'approcher d'elle n'est pas une bonne idée, il le sait, parce que c'est de la provocation et il sait où ça pourrait les mener, mais il ne peut pas s'en empêcher. c'est son corps qui avance tout seul vers elle. ses pieds qui vont en sa direction. juste pour sentir les flammes d'un peu plus près. juste pour voir s'il va réussir à se brûler une fois de plus.

une énième connerie sort des lèvres de ryan et en guise de réponse, sami vient se coller à lui. leurs bassins se touchent. à croire qu'elle sait y faire, comme si ryan en doutait. dans le fond, elle a raison sur un point : en ce moment, il n'a pas vraiment le temps de courir à droite à gauche pour trouver des plans-culs. alors ouais, il est peut-être un peu frustré. mais c'est pas pour autant qu'il va se résoudre à craquer le premier. « parce que tu crois que tu me fais plaisir d'habitude ? » il fronce les sourcils, l'air faussement confus. et puisqu'elle a décidé de jouer la carte du rapprochement physique pratiquement jusqu'au bout, il fait de même. ryan décale les cheveux de sami doucement, pour venir approcher ses lèvres de son cou, l'effleurant avant de venir lui glisser quelques mots à l'oreille. « tes yeux qui s'illuminent de rage rien que pour moi, ça me touche. mais je m'ennuie, là, alors j'vais me remettre à boxer. » ses doigts lui caressent l'épaule entre chaque mot. puis il rompt le sort, parce que si les piques ne marchent pas, alors peut-être que l'ignorance est son dernier recours. c'est pour ça qu'il fait un pas en arrière, son regard allant chercher celui de sami, l'air fier, juste pour la faire chier. juste pour la faire réagir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Lun 2 Oct - 15:20

Dans ce genre de situation où elle sent chaque parcelle de son être déborder d’une rage bien trop virulente pour être supportable, y’a souvent la même question qui résonne par dessus les insultes qu’elle brûle de lui cracher. Est-ce que si elle avait su que leur relation deviendrait aussi nocive et violente, elle s’y serait quand-même risquée ? Est-ce que si elle savait qu’en fin de compte tout ça la consumerait encore plus, et qu'il ne suffirait plus à apaiser toute cette tension qui s'accumule en elle, elle aurait quand même pris le risque idiot de venir l’effleurer? Mais la réponse, bien qu’atrocement écoeurante est bien trop évidente. Oui, elle l’aurait quand même fait. Peut-être même encore plus, maintenant qu'elle savait exactement quel goût sa haine avait.
Et comme à chaque fois elle essaie de lutter contre cette évidence, se laisser aveugler bêtement par la naïveté qu’elle a plus de contrôle que ça.
Mais c’est faux,et surtout pas avec lui. Lui qui parvient toujours à trouver les mots qui la feront déraper et perdre toute lucidité. Lui qui d’une simple caresse trop hasardeuse peut la faire flancher aussi simplement. C’est comme s’il réussissait à déclencher toutes ces passions qui sommeillent au creux de son estomac, celles qu’elle gardait si précieusement enfouies. Et elle lui en veut, s’en veut d'être aussi faible.
Va bien te faire foutre Ryan. J’ai pas assez de patience pour supporter le connard que t’es aujourd'hui. Mais elle peut encore lutter, garder la mâchoire dolement serrée, le corps gourd et le visage fermé. Lui donner l’illusion la plus parfaite que tout ça n’est qu’un jeu dont elle distribue les cartes, et interromp dès qu’elle s'est lassée.
Il se rapproche encore plus, ignorant un peu plus les autres personnes respirant le même air. Cherchant à la battre à son propre jeu, parce que c’est elle qui s’est d’abord rapprochée trio dangereusement. Et maintenant que son souffle brûlant effleure les vallées de sa nuque et intoxique son esprit, elle sait qu'il a réussi. Encore plus lorsqu'il feint l'indifférence en laissant croire qu’il va tout simplement l'ignorer. La simple idée de lui offrir la satisfaction de continuer à s’accrocher à lui suffit à animer ses mains pour venir l'éloigner d’elle avec une brutalité trop satisfaisante.
Dans ce cas, j’te souhaite bonne chance pour te trouver une autre conne à baiser. C'est probablement risqué, mais si jamais tout ça met fin à cette danse endiablée, c'est aussi probablement mieux. Pour un moment en tout cas, parce qu'elle sait éperdument bien qu’elle finira pas vouloir le revoir. S'éloignant un peu plus, elle s’empare de la serviette balancée négligemment au dessus de son épaule pour venir lui jeter dessus. Mais ça n’apaise pas cette rage qui fourmille dans son ventre.
Tu me la rendras quand tu te seras rendu compte que tu peux pas trouver mieux, et j’me ferais plaisir en te refermant la porte à la gueule. Dernier regard embrasé et elle tourne les talons pour appuyer ses propos, se dirigeant vers les vestiaires. Répugnée par ce léger espoir qu'il ne souhaite pas en rester là et qu'il la suive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Lun 2 Oct - 20:33

peu importe ce que ryan en pense, il n'a pas d'autre choix que subir sami. il n'est pas prêt d'arrêter de venir à la salle. même s'il était là avant, ce serait carrément enfantin que de lui balancer cet argument à la gueule pour la faire fuir. il était là en premier, mais ça ne change rien au fait qu'elle était là en deuxième. ça ne change rien au fait qu'elle a le droit de venir. et que la liberté d'expression lui permet de venir le faire chier quand ça l'arrange. pourtant, il sait aussi que s'il le voulait vraiment, il pourrait l'éviter. suffirait de regarder si elle est là et se barrer pour revenir plus tard si c'est le cas. sauf que non, à croire que c'est plus marrant de rentrer et se provoquer mutuellement jusqu'à ce que ça dégénère.

« pourtant, c'est toi qui est venu me trouver. si j'te fais si chier que ça, personne te retient, sami. » le regard de ryan est sombre, parce qu'il n'a rien demandé, lui. il était tranquille. certes, il l'a mal regardé quand il a remarqué qu'elle était là, mais ce n'est pas comme s'il l'avait appelé. dans le fond, c'est un peu comme s'il l'avait fait. si les rôles avaient été inversés, il serait aller la trouver. normalement, ryan n'est pas si hypocrite, mais il faut croire que sami arrive à faire sortir tous les mauvais côtés du garçon. que ce soit ses envies de violence, son impatience ou son langage le plus désagréable. est-ce que c'est réciproque ? sûrement. sami ne doit probablement pas être aussi conne avec tous les gens qu'elle côtoie. non, comme lui, elle doit lui réserver sa mauvaise humeur.

alors que ryan joue du fait que sami ait rapproché son bassin du sien, cette dernière le repousse. pendant une seconde, ça le surprend. il ne s'y attendait pas, même si au final, il ne devrait pas être si étonné que ça. après tout, ce qu'il lui dit ne fait pas plaisir. un sourire malsain apparaît sur les lèvres de ryan, juste parce qu'il est fier de l'avoir énervé. « de même, sami. » qu'elle aille se trouver un autre gars à faire chier. pas sur qu'un autre arrive à la supporter aussi longtemps que lui par contre. puis, il se prend la serviette de desrosiers dans la face après qu'elle lui ait lancé au visage. « connasse. » l'insulte part toute seule. il la regarde partir, les poings serrés en remuant ce qu'elle vient de lui dire dans sa tête. non, il craquera pas. ce serait faible.

pendant dix minutes, ryan frappe et frappe encore. pour perdre du temps, pour se remettre en question et se retenir d'aller faire une connerie. et il sait qu'elle n'est pas partie, sami. il l'aurait vu. c'est bien ça le problème. si elle était déjà partie, ce serait simple, il n'aurait pas la tentation d'aller la chercher. sauf que c'est trop facile et il n'a pas la patience. quel connard. il prend la serviette, la lâche dans le bac prévu pour et va dans les vestiaires. personne dedans, les autres sont encore en train de boxer, y a que sami et lui. ryan la regarde, mais ne dit rien, parce qu'il a encore la main sur la poignée de la porte et il se tâte à se barrer. sauf qu'il est con, beaucoup trop con, alors il s'approche encore de sami, la forçant à reculer contre les casiers. « ferme-moi la porte à la gueule, sami. » ouais, il veut qu'elle lui dise non, parce que ça leur évitera de faire une connerie. qu'elle soit plus intelligente que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Mer 4 Oct - 22:06

à l’instant même où le claquement de la porte du vestiaire l’immole dans un silence bourdonnant, elle sent cette brûlure qui lui envenimait les veines s’apaiser légèrement. les poumons qui se gonflent rapidement pour laisser glisser un soupir de soulagement d’entre ses lèvres pincées. comme un éclat brusque de lucidité qui la transperce, qui lui fait réaliser l'absurdité de la situation dans laquelle elle s’engonçait dangereusement. mais ça, c’est l’effet ryan. c’est son souffle qui intoxique l’esprit, ses mains qui affolent tous les sens. c’est cette manie de venir la chatouiller dans les recoins les plus sensibles de son être, ce don presque de parvenir à trouver les mots qui lui feront bouilloner les entrailles.
l’apaisement qui comment à se propager dans son système, à calmer les palpitations erratiques qui lui soulevait la poitrine. mais y’a encore l’écho de sa dernière insulte crachée qui reste coincée entre les paroies de son crâne, et encore les sillons de son corps pressé un peu trop contre le sien qui lui embrume la conscience. nouvelle respiration un peu trop profonde, nouvelle poignée de secondes qui se perdent dans le vestiaire dénué de toute autre personne. tant mieux.
c’est le silence qui lui permet de reprendre sa contenance petit à petit, mais toujours le même visage qui s’imprime derrière ses paupières scellées. et ce même dégoût qui vient lui faire tordre la bouche. même ici, il est toujours là. sous sa peau, qui vient inévitablement réveiller ses instincts les plus dévastateurs. et la haine qui ne parvient pas à se dissiper, et la frustration qui vient faire surface.
mais c’est court.
bien trop court, jusqu’à ce que la crissement de la porte ne vienne s’échouer au creux de ses oreilles. et qu’elle ne réalise bien trop vite que c’est lui qui se tient dans l’embrasure de la porte, sans daigner délier les lèvres pour lui expliquer la raison de sa venue. parce qu’elle la connaît déjà, et instinctivement ses lèvres s’étirent en un semblant de sourire. elle l’a fait flancher, et sa défaite est un délice qu’elle savoure un peu trop peu discrètement. puis il s’approche, et elle le laisse faire, recule simplement jusqu’à ce que ce soit le métal froid des casiers qui rentre en contact avec son dos.
qu’est-ce que je disais, trop faible. et le piège se referme sur elle, alors qu’elle n’a plus aucune autre échappatoire à garder le regard éperdument coincé dans le sien. mis à part de partir à l’étude des détails de son visage, mais quand elle s’échoue sur ses lèvres elle réalise l’erreur. sans réellement avoir le temps d’y réfléchir et de déterminer que c’est probablement une mauvaise idée, elle vient finalement briser ces derniers centimètres insupportables et écraser ses lèvres contre les siennes.
il est là, le remède ultime à cette haine qui les dévore l’un et l’autre. à l’instant où leurs souffles se mélangent et que ses mains viennent s’accrocher brutalement à sa nuque, c’est le néant dans son esprit. y’a plus que ces flammes qui continuent de la consumer un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Jeu 5 Oct - 10:48

c'est plus facile de respirer quand sami s'en va. plus facile de frapper dans le sac. plus facile de se calmer. mais elle arrive quand même à rester dans la tête de ryan. juste parce qu'il sait qu'elle est là, dans les vestiaires et qu'il n'a que quelques pas à faire pour se calmer vraiment. y a un goût d'inachevé dans sa bouche. les fois où ils finissent pas comme d'habitude, ryan en sort encore plus vénère. en vrai, sans s'en rendre compte, les deux sont installés dans une routine. ils se croisent, se foutent sur la gueule, puis se chopent comme deux sauvages. franchement pas la relation idéale. c'est sûrement dû au fait qu'ils ont rien à côté. de toute façon, ce n'est pas comme si ryan avait une meuf. il trompe personne et aux dernières nouvelles, sami non plus. s'ils avaient quelqu'un, les choses seraient différentes. enfin, c'est ce qu'il se dit, même s'il n'a pas de preuves, vu qu'il n'a jamais été sérieusement en couple avec quelqu'un. sami, c'est la meuf la plus toxique qu'il côtoie. sûrement que c'est réciproque, mais ils font rien pour changer les choses.

et ryan va la rejoindre, comme un con. elle va le faire chier, il le sait, mais de toute façon, ils savent tous les deux que c'est le seul moyen qu'ils ont pour remettre leurs idées en place. le seul moyen qu'ils ont pour se calmer, même si ça ne doit pas durer longtemps. sami sourit quand leurs regards se croisent, elle se dit qu'elle a gagné. dans un sens, c'est peut-être vrai, sauf qu'elle fait rien pour le repousser. elle se laisse aller contre les casiers. elle était censée le rejeter non ? alors pourquoi elle le fait pas ? la remarque qu'elle envoie à ryan le fait sourire froidement. parce qu'elle est aussi faible que lui et elle le sait très bien. ils sont deux dans le délire, deux à être dans la merde. puis, leurs lèvres viennent se chercher. c'est pas doux, ni tendre. c'est agressif, parce que c'est leur salut. ryan sent la main de sami sur sa nuque qui l'agrippe. celles de ryan viennent chercher la taille de la brune, pour la coller un peu plus à lui.

« repousse-moi. » c'est un défi qu'il lui lance entre deux baisers. au fond, c'est peut-être ça qu'il cherche. qu'un des deux stoppe la chute. il sait que ce sera pas lui. plus maintenant, parce que c'est déjà trop tard. les doigts de ryan vont laisser des bleus sur sami. y a un parfum de violence dans l'air. pourtant, ryan est plus calme maintenant, parce qu'ils sont au même niveau là, égaux dans leur besoin d'apaisement. « repousse-moi, sami. » ryan le répète, parce que si elle ne le fait pas maintenant, ce sera trop tard pour revenir en arrière. trop tard pour reculer et revenir sur sa position. c'est maintenant ou jamais. les doigts de ryan resserrent leur emprise tandis que ses lèvres viennent se pencher sur le cou de sami. il a envie de laisser des marques, de lui montrer qu'elle aussi, elle est faible et ne peut rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Ven 6 Oct - 18:16

sublime déflagration qui la foudroie à l’instant même où sa bouche vient redécouvrir les siennes. quand les mots semblent futiles et que seules les mains parlent. elle entend plus que son coeur qui lui déchire la cage thoracique à coup de martèlements acharné. c’est un tout nouveau type de destruction qui commence à se dessiner, et putain qu’elle est délicieuse. bien plus plaisante que les mots qui déchirent la peau, bien plus électrisante que de s’étrangler de regards anthracites creusés par la haine. à cet instant même, elle sent ses poumons éclater, ses pupilles s’éclater sous l’adrénaline qui dégouline dans ses veines. chaque respiration qui brûle, corrode la trachée de ses flammes aguicheuses.
il est bien trop proche, pourtant tellement loin alors que ses mains resserrent leur étau autour de sa nuque. elle veut lui ôter l’idée ignoble de s’écarter d’elle, de rompre ce contact un peu trop brutal. elle veut réussir à calmer cette fureur qui fait la fait bouillonner, et son silence est tellement plus délectable que le son rauque de sa voix. finalement, c’est probablement comme ça qu’ils parviennent à être en symbiose. quand les coeurs frémissent à la même cadence folle.
et celui qui retournait les boyaux d’aversion et lui tenait le coeur au bord des lèvres quelques instants avant devient celui qui lui imprime des frissons sous l’épiderme à chaque effleurement de la pulpe de ses doigts. sans aucune douceur, il lui entoure la taille pour réduire un peu plus le gouffre et atomiser un peu plus les consciences.
et sa voix qui brise le mutisme envoûtant, à l’écho cassé par le froissement de ses lèvres contre les siennes. l’ordre aux arrières-goût de défi, alors que c’est probablement la première fois que ses mots sont porte parole du bon sens. elle devrait, oui. briser cette étreinte trop sauvage qui abandonne ses galaxies écarlates et violacées sur sa peau. l’écarter violemment d’elle, et se délecter de cette frustration qui viendrait lui gonfler les veines sous les tempes. mais c’est bien trop dur, alors qu’elle parvient à peine à apprécier les respirations qui ne sont pas entachées par son souffle à lui.
lâche-moi alors. nouveau défi, ou comment retourner la situation à son avantage. pirouette habile, mais qui ne l’extirpera certainement pas du piège dans lequel elle se laisse envoûter avec tant de délectation. ses erreurs n’ont jamais été aussi faciles à accepter. nouveau soupir qui entrave le cours naturel de sa respiration alors qu’il vient lui embraser l’épiderme dans le cou. mais il s’y attarde trop, et elle sait qu’il va laisser la trace de son passage.
allez, casse-toi ryan. phrase abandonné entre deux respirations profondes. en réponse ses mains se glissent sous son tee-shirt, s’infiltrent dans son dos et l’attirent toujours un peu plus. le paradoxe avec ses mots lui arracherait presque un sourire acerbe. mais sa motivation principale se trouve dans la pression que ses ongles appliquent contre sa peau, s’y enfonçant sans délicatesse et descendant jusqu’à s’arrêter contre ses hanches. elle veut laisser les cicatrices de sa fougue aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Ven 6 Oct - 19:49

ryan boue intérieurement, ça se sent dans la façon qu'il a de la toucher. y a pas de place pour la douceur ici. de toute façon, il l'est pas toujours dans ces moments-là, mais avec sami, c'est pire. l'adversaire est de taille de toute manière, elle ne se prive pas pour rendre les coups. entre eux, y a que de la haine. ça se voit dans toutes leurs interactions, que ce soit quand ils s'insultent ou quand ils baisent pour se calmer. ryan, là, il devrait déjà être en train de redescendre, mais il a encore et toujours envie de la faire chier. juste parce qu'elle a ouvert sa gueule quand il est entré dans les vestiaires. si seulement elle savait comment se taire, sami, les choses seraient beaucoup plus simples. mais malheureusement faut toujours qu'elle en rajoute. quant à ryan, il a pas vraiment la patience pour ces conneries et c'est pour ça qu'il se retrouve toujours au même point avec elle, parce qu'il n'a pas encore trouvé d'alternative.

leurs lèvres se battent et les deux se perdent dans la danse. les mains de ryan viennent sur la taille de sami, agrippant sans retenu, quitte à laisser des marques. et les paroles de ryan vont à l'encontre de ses gestes, parce qu'il la provoque à son tour. qu'elle le repousse, ouais, qu'elle lui dise avec le plus grand des sérieux qu'elle veut qu'il se barre. il le ferait, sûrement. mais même quand il lui dit ça, y a ses lèvres qui viennent chercher le cou de sami, là aussi il compte bien laisser des marques. qu'elle s'en souvienne, peut-être qu'elle se dira que c'est pas une bonne idée la prochaine fois. ça a jamais marché avant, mais on sait jamais. sami répond à ses attaques, lui disant de la lâcher en le défiant de le faire. sauf que c'est pas le bon ton, c'est encore un de ses petits jeux, à la garce. et elle le sait, elle en joue.

ryan l'a pas encore lâché, le con et elle recommence, sami, en lui disant de se casser. sauf que comme lui tout à l'heure, ses paroles sont pas accordées avec ses actes. ses mains se glissent sous le t-shirt de ryan, ses ongles venant le griffer. et sur le moment, ça lui fait pas mal, au contraire. ça va sûrement lui casser les couilles demain, ou peut-être pas.  ils tournent en rond, leurs discours. parce qu'au final, aucun des deux n'a vraiment envie d'arrêter. faut que ce soit l'autre qui le fasse et personne ne veut prendre la responsabilité. ryan recule son visage, allant croiser le regard de sami. pendant une seconde, il a envie de la faire rager, juste parce qu'il peut, mais il y a d'autres envies qui viennent empiéter sur ce genre de détail. il se penche un peu, pose ses mains sur ses cuisses et la soulève, puis l'embrasse à nouveau.

sauf que quand c'est pas eux qui se cassent mutuellement les couilles, c'est les autres qui le font pour eux. putain. la porte qui s'ouvre, il l'entend, alerté. alors il relâche sami et s'éloigne en deux secondes, comme si de rien n'était. il regarde l'intruse, tournant la tête vers cette dernière. juste une régulière de la salle à qui il parle pas vraiment. il est frustré, le ryan et ça se voit dans le regard qu'il lance à la meuf. elle pouvait pas attendre, elle, avant d'aller se changer ? puis non, elle a raison, ça les empêche de faire des conneries. il repose son regard sur sami et lui envoie un sourire sarcastique. « tu voulais que j'me casse, nan ? elle tombe bien. » et ça s'entend dans la voix de ryan qu'il est vénère, ça s'entend qu'il a envie de virer la meuf et que la frustration le fout en rogne. tant pis ou tant mieux, il sait pas trop, mais le sort est rompu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami). Lun 9 Oct - 23:19

le temps semble s’être suspendu, quelque part entre l’instant où ses lèvres se sont unies aux siennes, et lorsque ses mains se sont échouées dans sa nuque. et avec lui, la conscience qui s’est brutalement étiolée, desintégrée. oubliée quelque part dans un recoin, avec sa lucidité et toutes ces choses qui naturellement l’aurait empêchée de faire une énième fois cette sublime erreur de se laisser perdre dans son étreinte. il est bien trop envoûtant, quand il n’y a plus que ses yeux au creux des siens, et que la chaleur logée au creux de l’estomac devient bien trop ardente pour lui résister. elle s’en voudra après, peut-être. sûrement, même. et elle jurera qu’il s’agissait de la dernière fois qu’ils auraient eu ce genre de contact, tout en sachant au fond d’elle que ça n’est qu’une beau mensonge.
parce que quoiqu’il arrive, qu’importe les mots tranchants et la colère noire qui rythment toujours leurs échanges, c’est toujours la même chose. cette foutue attraction, presque aussi proche d’une addiction, qui l’empêche de s’éloigner. non, venir s’y effleurer est bien plus tentant. bien plus soulageant même, parce que quand elle a l’audace de l’éviter, c’est la frustration qui la ronge. et un regret qui l’écoeur qui l’envahit.
mais avec ses mains aggripées à ses hanches, les siennes avides de redécouvrir chaque recoin de son épiderme, c’est le flou total. c’est un mélange de froid et de chaud, de satisfaction et de frustration. et le coeur qui déchire la cage thoracique, menace de s’en échapper à chaque seconde de plus qui s’écoule à sa proximité. même les mots commencent à peiner à s’échapper, entre deux respirations entrecoupées par des lèvres trop affamées.
puis, y’a ce coup du destin peut-être trop importun, alors qu’elle entend la porte qui s’ouvre, et qu’immédiatement ils sont tous les deux arrachés à l’étreinte qu’ils maintenaient. et que c’est la douche froide, alors qu’elle sent la peau de son visage brûler d’un écarlate insupportable. et son corps qui se languit déjà des paumes fortes de ryan contre lui, alors qu’elle laisse sa langue claquer contre son palet en signe de frustration. mais c’est probablement mieux comme ça.
t’inquiète pas c’est moi qui me casse. et elle devine la même colère qui lui perce le regard. et ça la réconforte un peu, voire même énormément. l’instant est brisé, et à présent elle sait que c’est la meilleure chose qui pouvait lui arriver. ne pas se laisser hypnotiser une nouvelle fois, commettre une nouvelle fois cette même connerie avec ce type qui ne lui insuffle que de la haine épaisse.
sa main qui vient lui tapoter légèrement l’épaule avant d’attraper son sac qu’elle avait précédemment abandonné au sol. avant que tout parte en fumée et en cendre au fond de la gorge.
amuse toi bien avec ta main. clin d’oeil effronté qui lui échappe alors qu’elle lui abandonne un dernier regard avant de se glisser par l’entrebaillure de la porte et quitter la salle.
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -
MessageSujet: Re: worst behaviour (sami).

Revenir en haut Aller en bas
worst behaviour (sami).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: