.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hard to see (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: hard to see (ryan) Mar 3 Oct - 12:36



Daphné, elle est organisée dans son travail. Tout est réglé comme du papier à musique : un shooting photo dure environ deux heures, ce qui lui laisse souvent le temps de rentrer poser son matériel photo chez elle, pour l’échanger contre son sac de sport et direction la salle de boxe. Sauf qu’aujourd’hui, ça semble un peu plus compliqué que prévu. Allez savoir pourquoi, il y a des jours comme ça, où rien ne va comme on le voudrait. Impossible de mettre la main sur le chargeur de l’appareil photo, un colis hyper important qui n’arrive pas et qui va certainement finir à la poste, la tasse de café qui finit par terre, le tram qui fait des siennes. Il n’en faut pas plus pour agacer daphné.

La brune sort du tram en soufflant. C’est dingue ça, il ne fonctionne jamais comme il faut ce foutu tram. Du coup, elle est la dernière a arriver au skate park. Cet aprem, c’est shooting photo pour une marque de vêtement bordelaise. Elle est contente, daphné, parce qu’elle aime bien travailler avec des marques du coin, ça veut souvent dire que si elle réussit bien son boulot alors ils referont appel à elle. Et elle fera bien son boulot, parce que ça lui tient à cœur. Comme a son habitude, elle salue les apprentis mannequins avant de jeter un œil à leurs tenues. Le temps n’est pas génial, grisonnant, la pluie menace sans aucun doute, mais la lumière est plutôt bonne, pas trop lumineuse, ni pas assez. Juste ce qu’il faut. Cela promet de belles photos. C’est presque bizarre de venir ici pour un shooting professionnel. D’ordinaire, la gamine elle se balade ici, au soleil couchant, c’est un de ses spots préféré. La plupart des skateurs la connaissent et quand ils s’aperçoivent qu’elle est là, avec son appareil photo, c’est comme si ils essayaient de l’impressionner avec leurs figures. Mais aujourd’hui c’est différent, ils ne sont pas le centre d’attention de la belle. Aujourd’hui si elle est là, c’est purement professionnel, alors elle sort son matériel : appareil photo, objectifs, trépied et c’est parti pour deux heures de prise.

Après ces deux heures, le temps est venu de ranger le matériel. Ce qui, mine de rien, prend pas mal de temps à la brune. En relevant la tête, elle aperçoit au loin une silhouette familière, une démarche qu’elle connait. Ryan. Le gars de la salle de sport, qu’elle apprécie mais qui n’a que d’yeux pour anaïs. Elle hésite à lui faire un signe de la main, ou à aller le voir, lui dire bonjour. Il n’est pas seul et finalement elle non plus, même si son shooting se termine. Elle hésite, parce qu’elle sait qu’il n’est pas des plus agréables quand il n’est pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mar 3 Oct - 22:15

l'après-midi entière de libre. le rêve. ryan aurait pu aller à la salle, mais il se dit qu'il ferait mieux d'y aller plus tard. certains de ses potes lui ont dit qu'ils allaient se poser au skate park et pour une fois que babin peut aller voir cette bande de cons, il saute sur l'occasion. avant ça, il se lave, puis bouffe quelques restes qu'il trouve dans son frigo. pas très bon, mais ça passe. il enfile un jean, puis un hoodie, prend ses clés, de quoi fumer et se casse de chez lui en deux-deux. pour une fois qu'il peut passer une journée entière à l'extérieur, à se tourner les pouces en parlant sûrement de trucs à la con,  il compte bien en profiter un maximum. le trajet dans le tram le fait chier, mais il le vit bien. y a pas de casses-couilles, sauf que bien évidemment, le tram se met à faire des siennes. quand c'est pas les gens qui font chier, c'est l'engin lui-même. putain.

en retard, mais là quand même, ryan retrouve ses potes, se posant à côté d'eux. ryan skate pas, pas vraiment. avant ouais, mais maintenant il a un peu tout perdu. à force de venir de moins en moins souvent. de toute façon, il a toujours privilégier la boxe par rapport au reste. discutant de tout et de rien, babin regarde les gens autour d'eux. allant de visage en visage jusqu'à ce que son regard tombe sur daphné. qui fait apparemment un shooting photo. elle est concentrée et elle ne l'a pas remarqué. tant mieux. ryan préfère ça. même s'il a du mal à se l'admettre, ryan aime bien la regarder. parce qu'elle est belle, daphné. mais c'est tout. parce qu'elle est riche aussi, daphné et ça, c'est pas vraiment cool. c'est pas son monde, à ryan. ni son style. alors la regarder, c'est bien, parce que c'est mieux que de l'approcher vraiment.

« c'est qui ? » lui demande un de ses potes en lui donnant un coup de coude. ryan hausse les épaules, remuant la tête de manière à lui faire comprendre que ça ne le regarde pas vraiment. qu'il ne dira rien et que ça ne sert à rien de chercher. puis il voit daphné se mettre à ranger et ryan se lève, prêt à se barrer lui aussi, parce qu'il n'a pas envie qu'on lui pose d'autres questions. il dit au revoir à son pote, puis marche vers un autre qui vient juste d'arrêter de skater pour faire de même. sauf qu'à ce moment-là, y a son regard qui croise celui de daphné. son attention est détournée pour faire un check à son gars avant que son regard revienne sur la brune. l'instinct. malgré lui, ryan se retrouve à aller dans sa direction. malgré lui, il s'arrête juste devant elle. « c'est ça ton taf, prendre des photos des gens ? » son ton est plus agressif que prévu, mais il l'a pas fait exprès. c'est juste qu'il lui a jamais vraiment parlé calmement, à daphné. chaque fois qu'il lui adresse la parole, c'est pour la provoquer. et même si le ton de sa voix est désagréable, son regard, lui, l'est un peu moins. ryan sait pas vraiment pourquoi il lui parle, tout ce qu'il sait, c'est que c'était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 4 Oct - 19:21


elle est de meilleure humeur qu’en début de journée daphné. parce que la séance photo s’est bien passée. parce que les photos promettent d’être belles. parce que le temps n’a pas viré à la catastrophe. on pourrait presque dire que croiser ryan y fait aussi. mais ce n’est pas vraiment le cas. a vrai dire, elle ne sait pas trop quoi penser, de le voir là, avec ses potes. aller lui dire bonjour ou l’ignorer, quoiqu’elle fasse, elle sait que ça finira pas lui retomber dessus. parfois, elle a l’impression qu’il souffle le chaud et le froid, comme si il y avait des jours avec et des jours sans, des jours où il est plutôt de bonne composition, des jours où même un mur est plus bavard et agréable que lui. et elle aimerait bien comprendre pourquoi. pourquoi il est changeant comme ça.  

alors quand elle le voit s’approcher d’elle, pendant qu’elle est en train de ranger son trépied, elle a comme une boule au ventre. ici ce n’est pas la salle de sport, ce n’est pas un endroit où elle peut s’éclipser quand la situation devient compliquée. mais au fond, la brune est quand même contente de le voir en dehors de la salle de sport. là au moins, anais n’est pas dans les parages. elle ne restera pas dans un coin à le regarder boxer. peut être que la conversation va durer plus de cinq minutes. peut être que ça ne sera pas agressif. peut être qu’ils vont finir par aller boire un verre ensemble, comme de bons amis. mais toutes ces illusions retombent lorsqu’elle l’entend parler. c’est agressif, c’est froid. c’est du ryan tout craché. ou du moins du ryan face à elle. c’est devenu presque une habitude, ça l’a fait presque sourire. sauf que la bonne humeur s’est installée chez la brune, alors pas question de lui répondre sur le même ton. elle relève alors la tête vers lui, croise ce regard dans lequel elle pourrait sans aucun doute se perdre. « salut ryan, je vais bien merci et toi ? » mais faut avouer que cette remarque l’a piquée un peu à la brune. surtout le ton presque dédaigneux employé. comme si prendre des photos était la chose la plus évidente du monde. alors c’est sur, oui c’est agréable comme métier, surtout quand on est passionnée par la photo comme l’est daphné. mais ça reste un métier avec ses bons et ses mauvais cotés. « et pour répondre à ta question, oui c’est ça mon taf. tu sais en général un photographe, ça prend souvent des gens en photo. » une pointe d'ironie s’entend dans sa voix. c’est toujours mieux que ranger les rayons à carrefour market.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 4 Oct - 21:01

daphné n'a jamais rien fait à ryan. elle est jamais venu lui casser les couilles sans raison. elle a jamais été agressive avec lui pour le plaisir. en vrai, il a rien à lui reprocher, sauf son milieu. y a d'autres trucs aussi, mais elle y est pour rien là encore. c'est pas de sa faute si certains de ses potes le font chier à son sujet. elle y est pour rien s'ils sont cons. mais c'est pour ça qu'il l'agresse parfois quand il est avec eux. chaque fois, daphné se défend, se prive pas de l'envoyer se faire mettre et elle a raison. ryan le sait, c'est pour ça qu'il lui en tient pas rigueur. y a autre chose qui le dérange avec elle : il a l'impression qu'elle est intouchable. pourtant, il a envie de la toucher. il le nie, mais s'il n'en avait pas envie, il arrêterait de la regarder quand elle s'entraîne à la salle. il se laisserait pas déconcentrer aussi facilement par une meuf à qui il n'a jamais vraiment parlé. en fait, tout est entièrement de sa faute.

sauf que voilà, c'est plus fort que lui. déjà, c'est lui qui va la voir, donc on pourrait penser qu'il allait lui parler plus ou moins gentiment. mais non, il lui parle mal. c'est peut-être parce qu'il ne lui a jamais vraiment parlé sur un autre ton. ce serait sûrement le moment d'essayer de faire un effort. direct, daphné relève la tête vers lui, le regarde dans les yeux et le reprend. y a un petit sourire qui apparaît sur les lèvres de ryan. ça aurait pu l'énerver, mais au lieu de ça, ça l'amuse. alors il le relève pas. elle répond ensuite à sa question, sur un ton ironique qui fait froncer les sourcils à ryan. ça lui fait perdre son sourire aussi. il a des préjugés sur elle et ce qu'elle vient de lui balancer les fait revenir. « ça va peut-être te surprendre, mais j'suis allé à l'école. pas dans une de tes écoles privées, donc ça doit sûrement pas compter pour toi, hm. » donc ouais, il sait en quoi consiste le métier de photographe, sauf qu'il était pas au courant que c'était son taf. ça aurait pu être un passe-temps. sauf que ryan sait qu'il l'a un peu cherché, son ironie, en lui parlant mal sans raison.

« t'as faim ? » autant dire que niveau délicatesse et saute d'humeur, on fait pas mieux. il pourrait s'excuser pour son attitude aussi, mais c'est pas trop dans ses habitudes, du coup, faut comprendre que ça, c'est sa façon à lui de se faire pardonner. « j'connais un endroit un peu plus loin. enfin, si t'as envie, sinon tant pis. » si daphné l'envoyait se faire foutre, il comprendrait. en vrai, ryan sait même pas pourquoi il lui propose d'aller manger un truc. ils se connaissent pas vraiment et vu comment il lui parle les trois quarts du temps, elle aurait raison de refuser. mais voilà, il a envie de passer du temps avec elle. peut-être que ça lui permettra de se rendre compte si c'est rien qu'une bourge ou s'il se trompe sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 4 Oct - 21:51


la vérité, c’est que daphné, elle est heureuse d’avoir l’attention de ryan pour elle toute seule. elle est contente qu’il se soit arrêté pour lui parler. même si c’est pour mal lui parler. elle en a pris son parti maintenant, c’est devenu une habitude, ce comportement puéril. elle aimerait bien craquer cette carapace que ryan veut bien lui montrer. parce qu’elle l’aime bien ce gars. il lui plait depuis le premier jour où elle est entrée dans cette salle de boxe. et elle a envie de l’approcher, de l’amadouer, d’aller plus loin. mais c’est difficile, il lui tient tête, il est agressif sans raison. c’est la première fois qu’un gars se comporte comme ça avec elle sans aucune réelle raison. et elle a du mal à gérer ça. vraiment. et puis quand elle le voit faire avec d’autres nanas, ça pique. elle est jalouse, elle le sent. c’est bizarre comme sentiment. se rendre compte qu’elle aimerait être à la place de ces nanas qu’il fréquente, juste pour avoir un peu de son attention, sans pour autant vouloir être un plan cul. même régulier. ça , ça l’intéresse pas. pas avec ryan en tout cas. allez savoir pourquoi.

il perd son sourire, elle a fait mouche et elle en est fière. sans agressivité, elle réussit à lui tenir tête, ce qui est plutôt bien joué vu le caractère impulsif de la brune. et puis il lui balance un espèce de préjugé sur l’éducation, l’éternel duel école publique école privé. c’est à son tour à elle de froncer les sourcils, ne comprenant pas trop ce que ça vient faire là. « Ce qui me surprend, c’est que tu t’imagines que j’ai été uniquement dans des écoles privées ». il est donc là le problème. école privée égal famille aisée égal petite princesse née avec une cuillère en argent dans la bouche. et ryan, sauf erreur, les princesses il aime pas vraiment ça, sauf quand elles sont dans son pieu. CQFD. « j’ai fait qu’une seule école privée. une école de communication et j’ai toujours travaillé à coté, pour payer mes études. » elle ne sait pas pourquoi, mais elle ressent ce besoin de se justifier. ce besoin de lui faire comprendre que non, elle n’est pas ce qu’il croit.

« j’te suis » qu’elle répond alors que ryan vient à peine de finir sa phrase. elle est surprise par cette proposition, alors elle saute sur l’occasion. elle aurait pu refuser, elle aurait sans doute du le faire. parce qu’elle a du travail, parce qu’elle a pas envie de lui servir de punching ball vivant. mais l’occasion est trop belle. pas d’autres nanas dans le coin. non. juste eux deux. eux deux ensemble en train de manger en toute tranquillité. c’est presque un rêve. « je meurs de faim » mine de rien, deux heures de séance photo, ça creuse. alors elle a envie de lui faire confiance, suffisamment pour aller manger avec lui sans avoir à lui balancer un verre d'eau en pleine face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 4 Oct - 22:30

normalement, quand ryan cherche, ça le dérange pas vraiment qu'on le trouve. sauf quand ça vient de daphné. y a personne autour qui écoute leur conversation, personne pour juger tous ses faits et gestes. y a pas un pote qui va le faire chier. pourtant, ryan parle quand même mal à daphné. et se vexe quand elle le tacle. en même temps, de là d'où elle vient, elle a pas dû fréquenter beaucoup de cas-sociaux qui ont même pas réussi à avoir leur bac. pire, ceux qui ont même pas essayé de l'avoir. en fait, daphné a pas besoin de le descendre, il sait le faire tout seul. c'est à cause d'elle. habituellement, il a zéro effort à faire avec les meufs. d'ailleurs, il se demande pourquoi il pense qu'il fait des efforts, là. est-ce qu'il est en train d'essayer de la mettre dans son lit ? pas à sa connaissance. les idées s'emmêlent dans sa tête. c'est pas censé se passer comme ça. du coup, il la regarde un peu froidement, avec un air de méfiance. pas qu'il lui fait pas confiance, c'est juste qu'il sait pas trop comment agir avec elle.

ryan hausse un sourcil quand il l'entend sous-entendre qu'elle n'a pas été dans des écoles privées. allons bon. est-ce qu'elle va essayer de lui faire croire qu'elle est allée à l'école avec les gueux ? semblerait que oui. une école de communication ? qu'elle a payé elle-même ? « j'savais pas. » là, il se sent un tout petit con. en même temps, il a jamais cherché à savoir avant ça. « t'as payé une école de communication et t'es photographe ? » ryan a beau lui avoir dit qu'il avait été l'école trois minutes plus tôt, il comprend pas trop le rapport. non, parce que payer une école pour ne pas se servir de ce qu'on a appris ensuite, c'est pas très intelligent. mais peut-être qu'il se trompe. apparemment, il se trompe sur pas mal de trucs au sujet de daphné.

daphné lui dit oui. alors pendant trente secondes, ryan dit rien et il ne bouge pas. parce qu'il est surpris. il était certain qu'elle dirait non, qu'elle l'enverrait chier. elle veut bien aller manger avec lui. faut qu'il se reprenne ; il passe la main dans ses cheveux et prend une inspiration. « cool. » il lui sourit, la regardant ramasser tout son matériel. s'il lui propose pas de l'aider, c'est parce qu'il a pas envie de casser quelque chose par inadvertance. ça, ça empirerait la situation entre eux et il a pas envie de ça. ils se mettent à marcher. babin a les mains dans ses poches, tandis qu'il regarde daphné du coin de l’œil. il a envie de fumer un joint histoire de se détendre un peu, sauf qu'il sait que sur les quais, c'est pas la meilleure idée du siècle, alors il se retient. « le prends pas mal, daphné, mais si j'te pose pas la question, j'risque de continuer de te dire des trucs déplaisants. » il la prévient et c'est déjà beaucoup. « t'es pas qu'une petite bourge en fait, j'me trompe ? » fallait qu'il demande, sinon, il va continuer d'être tendu comme un string et ça va pas les aider à mieux s'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 13:30


non, bien sur que non il pouvait pas savoir. en même temps, c'est pas comme si il s'était déjà intéressé à ce qu'elle faisait de sa vie, en dehors de la salle de boxe. mine de rien ça fait plaisir, de sentir qu'on s'intéresse un peu à elle, comme ça. surtout quand ça vient de quelqu'un qu'on apprécie. « j'ai fini mes études en juillet dernier et les offres d'emploi en communication ça court pas les rues en ce moment, alors j'me suis lancée dans la photo, ça me permet de payer mon loyer en attendant de trouver mieux » elle attend la perle rare, la gamine. l'emploi qui lui plaira, et surtout sur bordeaux. en réalité, il est surtout là le problème, elle veut pas quitter bordeaux. et surtout pas pour finir à la capitale. alors elle s'est lancée toute seule dans la photo, il lui arrive de créer des sites internet, des identités visuelles pour certaines de ses potes qui se lancent dans un business. et ça lui plait bien de travailler ainsi.  

daphné sent l'étonnement dans la réaction de ryan. visiblement, il est surpris qu'elle accepte et autant dire qu'elle se surprend elle même. cette main dans les cheveux et ce sourire, c'est craquant. c'est pas étonnant que toutes les filles lui courent après, si il fait ce numéro à chaque fois. La brune ramasse ses affaires, heureusement qu'elle n'est pas si chargée que ça, parce que ça aurait été compliqué sinon d'aller manger quelque part en ville. sur le chemin, la brune ne parle pas trop, elle ne veut pas prendre le risque de braquer ryan, pour une fois qu'il est a peu près calme. alors, elle l’écoute, lui et ses questions. elle arque un sourcil et tourne la tête vers lui en l’entendant. « ça veut dire que si j’te répond, tu vas arrêter de me chercher systématiquement et me parler correctement quand tu me vois ? » c’est pas qu’elle a du mal y croire mais presque. et puis de toute façon, ryan qui ne la cherche pas, qui ne l’agresse pas, c’est pas ryan. c’est impossible autrement, elle en est quasiment persuadée. elle s’arrête alors en plein milieu des quais en entendant ses propos et pose son regard dans celui du beau brun. « moi, une petite bourge, t’es pas sérieux là ?! » elle le prend mal daphné. presque comme une insulte. elle peut pas s’empêcher de mal la prendre, cette question. parce qu’elle n’a jamais rien fait, rien dit qui laisse à penser ça. parce qu’elle a suffisamment galérer dans sa vie pour ne pas accepter qu’on la traite ainsi. et si il y a un truc qu’elle accepte encore moins, c’est d’être jugée par quelqu’un qui n’a jamais cherché à la connaitre vraiment. elle se tait pendant quelques secondes, réfléchissant à ce qu’elle va répondre, elle veut pas être méchante ou agressive, mais ça bouillonne en elle. « Tu crois que j’suis une princesse c’est ça ? née avec une cuillère en argent dans la bouche et qui claque des doigts pour obtenir ce qu’elle veut ? et bien oui, tu te trompes et sur toute la ligne ». cette fois ci, elle a pas envie de se justifier non, elle essaie de ne pas s’énerver, c’est pas évident. elle est même presque prête à lâcher l’affaire, à lui dire que si c’est réellement ce qu’il pense, il a qu’à aller se faire foutre. c’est d’ailleurs sans doute ce qu’elle aurait fait si cette conversation avait eu lieu dans un autre endroit, s’ils n’avaient pas été seuls tous les deux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 14:05

ryan n'essaie pas de faire la conversation juste pour remplir les vides, s'il lui pose des questions, c'est parce qu'il est curieux. si ça ne l'intéressait pas, il ne se prendrait pas la tête. d'ailleurs, si daphné ne l'intéressait pas un minimum, il ne serait probablement même pas en train de lui parler, là. il lui aurait sûrement dit bonjour, parce que même s'il est désagréable, il sait être poli. c'est le minimum et ça aurait été tout. sauf qu'il a envie de lui parler, d'en savoir plus sur elle, de la connaître un peu mieux. ryan ne sait pas si ça changera quelque chose, mais peut-être que ça l'empêchera de se transformer en trou du cul ultime à chaque fois qu'il la voit à la salle. « j'comprends mieux. » lui aussi, il aimerait bien trouver mieux comme job, sauf qu'il sait que ce sera pas le cas. mais bon, photographe, c'est pas mal comme travail. enfin, il suppose, ça lui plairait pas à lui. il est pas assez attentif au détail pour ça. mais ça lui va bien, à elle.

quand ils se mettent à marcher, y a une question qui taraude ryan. pour ça qu'il la prévient avant de lui poser, parce que ça risque pas de lui plaire à daphné. sa remarque le fait sourire. « c'est pas de ma faute si mes potes sont cons, vaut mieux que ce soit moi qui t'emmerde plutôt qu'eux. » ouais, parce que ses potes sont vraiment des boulets parfois. alors il préfère lui faire des remarques désobligeantes lui-même, on sait jamais quelles conneries les autres pourraient sortir. puis, ryan la pose, sa question. en tournant la tête vers daphné, il se rend compte qu'elle a arrêté de marcher. ok, ça doit vouloir dire que la question lui a vraiment déplu. « c'est juste une question, daphné, t'emballes pas. » le voila qui repart sur la défensive, parce qu'il lui avait dit de pas mal le prendre et elle, qu'est-ce qu'elle fait ? elle le prend mal. il aurait mieux fait de fermer sa gueule, sauf que fallait bien qu'il lui demande, non ? ça lui évitera de le penser dans le futur.

daphné lui dit non, elle n'est pas qu'une petite bourge. et vu sa réaction et la tête qu'elle fait, ryan la croit. d'ailleurs, il lève les mains en l'air, histoire de lui faire comprendre qu'il est venu en paix, que c'est pas la peine de s'énerver. « j't'avais dit que tu risquais de mal le prendre. » dans d'autres circonstances, l'agacement de daphné aurait pu le gonfler au point de se casser sans rien ajouter, mais là il a envie de rester, même si elle a l'air en rogne contre lui. « j'sais pas, au début, quand t'es arrivée à la salle, t'avais l'air hautaine un peu. t'es différente de la majorité des gens qui y vont, moi compris. on s'est fait nos idées, c'est tout. » ryan tente de calmer les choses, mais il sait pas trop s'il a bien joué le truc. alors il essaie de se rattraper encore un peu. « c'était pas méchant, j'voulais juste savoir. maintenant, je sais. » babin hausse les épaules, puis remet les mains dans ses poches en se mordant la lèvre. putain, c'est ouf comment daphné le rend nerveux. « on passe à autre chose, ça te va ? » changer de sujet leur ferait probablement le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 15:01


daphné ne pose pas de questions à ryan sur ce qu’il fait, pour gagner sa vie. elle le sait déjà, elle l’a entendu en parler quelques fois à la salle. ranger les rayons du carrefour market. se lever à pas d’heures le matin. charger et décharger des trucs relativement lourds. c’est pas évident comme taf, elle le sait. travailler dans un commerce, elle l’a eu fait pour payer ses études, même si elle a passé plus de temps en caisse que dans les rayons. alors elle ne dit rien, ne pose pas de questions, et préfère se dire que si il a envie de lui dire, il le fera de lui-même. elle ne cherche pas à savoir, parce qu’elle se doute bien que c’est pas vraiment par choix qu’il fait ce taf et qu’il n’a peut être pas eu la même chance qu’elle avec les études.

elle lève les yeux au ciel en entendant qu’il traite ses potes de cons. elle, elle voie pas vraiment les choses comme ça, mais plutôt comme un ryan qui essaie de faire le malin devant eux, qui essaie de faire genre qu’il peut tenir tête à une nana et qu’elle va s’écraser devant lui. un brin macho le garçon quand même. « ah bon ? parce qu’ils sont pires que toi ou parce que ça te plairait pas ? » autant avouer de suite, daphné, elle préfère clairement quand c’est ryan qui la cherche. même si ça a le don de l’agacer quand il fait ça devant ses potes. la brune sous entend alors qu’il pourrait éventuellement être jaloux si elle venait à se rapprocher – si on peut dire ça comme ça – de l’un de ses potes, à lui. ça lui plairait bien, de savoir ça. mais elle se doute déjà de la réponse. le grand ryan ne peut pas être jaloux, c’est impossible.

les mots lui résonnent dans la tête. ne t’emballes pas daphné, surtout ne t’emballes pas il a raison. ça pourrait mal finir et tu n’en a pas envie. mais c’est pas évident, alors elle essaie de se contrôler la gamine, du mieux qu’elle peut. voir ryan s’agiter la fait sourire, c’est vrai il l’avait prévenu et intérieurement, elle l’en remercie. puis il lui explique sa vision des choses, elle n’est pas étonnée. bien au contraire. elle sait qu’elle peut paraitre hautaine ou distante, parce qu’elle se mêle pas aux autres, parce qu’elle solitaire et réservée. elle préfère être seule à passer ses nerfs sur son punching ball sans rien demander à personne. elle est comme ça daphné. elle va, elle vient, elle dit bonjour et elle repart sans vraiment échanger avec les autres. « j’suis pas si différente que ça ryan, c’est juste que j’préfère rester dans mon coin et ne pas me mêler aux autres » elle s’est un peu radouci, daphné. ça sert à rien de s’énerver, elle tente de s’en persuader. et puis vraiment, elle veut profiter de ce moment seule avec ryan. « je sais, que c’était pas méchant. c’est juste que j’ai du mal à accepter qu’on pense ça, alors que c’est pas du tout le cas. » son regard se perd sur le sol, elle s’en voudrait presque d’avoir mal réagit. « p’être qu’un jour, je t’en dirais un peu plus sur mon passé, et tu comprendras pourquoi je réagi comme ça » un jour mais pas aujourd’hui. un jour où il y aura une confiance suffisante qui se sera installée. un jour où elle se sentira suffisamment courageuse pour parler de son passé à un mec qui passe son temps à la juger. pour l’instant, elle refuse de s’étaler sur sa vie. elle hoche ensuite la tête. oui on change de sujet. c’est mieux. « ça fait longtemps que tu fais de la boxe ? » au moins voilà un sujet sur lequel ils devraient s’entendre sans se rentrer dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 16:34

daphné pose une question à ryan qui le force à sourire un peu, parce que la réponse lui vient pas directement à l'esprit. enfin si, mais c'est pas ce qu'il a envie de dire à daphné. elle a raison, ryan n'a pas envie que ses potes l'emmerdent à sa place. ils ont capté les regards que ryan lui lance, ils ont capté qu'elle le laissait pas vraiment indifférent, même s'il leur dit le contraire. c'est juste pour leur prouver qu'ils ont tort qu'il la soule. et ils ont l'air d'avoir compris que c'était pas une bonne idée de la faire chier à sa place. en fait, ils sont pas si cons que ça les potes de ryan. ils le connaissent. un peu trop, malheureusement. « ils sont relous, c'est tout. » autrement dit : arrête de chercher à tout savoir. et, ça, venant du mec qui lui pose une question pas très agréable à entendre trois secondes plus tard. ryan est vraiment bien placé pour parler.

direct, ryan se met à essayer de calmer daphné. parce qu'il sait très bien que si elle lui parle un peu trop mal, il va s'énerver. et s'il s'énerve, il deviendra super con en un temps record. et il a pas envie de s'énerver contre elle, pas maintenant. pas alors qu'ils sont tranquille. il défend sa question en tentant d'apaiser les choses, sans trop savoir s'il y arrive. sauf que ça marche. daphné se calme, lui expliquant qu'elle le fait pas exprès, que c'est juste son caractère et qu'elle lui expliquera un jour pourquoi elle réagit comme ça. ryan lui sourit encore un peu plus. « ça marche, princesse. » là, il l'a fait exprès, avec un grand sourire sur les lèvres. ryan la taquine. puis propose de passer à autre chose. changer de sujet semble être la chose à faire, vu qu'il a pas envie d'enfoncer le clou en disant une autre connerie. il n'a pas envie non plus qu'elle s'énerve encore plus.

alors elle le prend au mot, daphné, en lui demandant si ça fait longtemps qu'il fait de la boxe. un truc qu'ils ont en commun, bien vu. « ça fait un bail ouais. » il réfléchit pendant une seconde. « à la base, c'était mon père qui y allait souvent et vu qu'il voulait pas me laisser tout seul, il a commencé à m'emmener avec lui. » ouais, parce qu'entre temps, sa mère est morte, alors son père l'emmenait partout avec lui, juste pour l'occuper, le forcer à penser à autre chose. « avec anaïs, on était les seuls gamins, c'est là qu'on est devenus potes. » ryan le précise, parce qu'anaïs fait partie de son histoire à part entière. « ça m'a empêché de faire tout un tas de conneries, parce que j'sais pas si t'as remarqué, mais j'suis assez nerveux comme type. » euphémisme alors qu'il hausse les épaules avant de tourner la tête vers elle. « toi alors, pourquoi t'as commencé à venir ? » ryan est curieux, parce que même s'il a bien remarqué qu'il y a de plus en plus de femmes qui s'inscrivent, il veut savoir pourquoi elle a décidé de venir, elle. « si c'est pas indiscret. » on sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 18:19


c’est noté, ils sont juste relous. oui. daphné a du mal à y croire. ou alors il choisit pas très bien ses potes. mais peu importe. après tout, elle en a largement assez avec ryan. se prendre la tête avec lui, même si c’est agaçant, elle apprécie parce que ça veut dire qu’il lui porte une certaine attention. et puis avec leur petite sortie en tête à tête de cet après midi, elle a envie d’espérer qu’il va se calmer, surtout quand ils sont en groupe. que la prochaine fois qu’ils sortiront boire un verre quelque part à plusieurs, il sera différent. ou même à la salle, il viendra vers elle naturellement, sans trop être agressif. comme si ce petit moment à deux allait changer les choses.

elle essaie de se calmer daphné, sinon ça va vite devenir un cercle vicieux. si elle s’énerve vraiment, il va s’énerver aussi et de le voir s’énerver, ça aurait empirer les choses. forcément. parce que daphné, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et encore moins par un mec. elle accepte pas qu’on lui manque de respect. cela dit, c’est appréciable de voir qu’il tente de la calmer. vraiment. ça la touche. comme si il tenait à passer un bon moment avec elle. alors quand elle l’entend l’appeler princesse, elle ne peut s’empêcher de rire et de lui donner un léger coup de coudes dans les côtes. c’est doux, c’est tendre comme surnom. comme si leur relation avait passé un nouveau stade, comme si ils étaient en train de se découvrir une certaine complicité.  

et puis ils changent de sujet, la brune opte pour ce point en commun qu’ils ont : cet amour pour la boxe. a voir la carrure de ryan, elle se doute bien de la réponse, mais elle est étonnée par l’explication qui suit. son père ne voulait pas le laisser seul, elle en déduit rapidement que sa mère est absente. peut être qu’elle s’est barrée, peut être qu’elle est décédée. mais c’est délicat de poser la question. alors elle se tait, ne voulant pas prendre de nouveau le risque de l’énerver, et écoute. c’était presque étonnant de pas avoir encore entendu parler d’anais. cela dit, comme il aborde le sujet, c’est p’être l’occasion d’en savoir plus sur le sujet. « ah oui, ça fait longtemps alors, que vous vous connaissez tous les deux… » si c’est que de l’amitié, alors bravo, parce que vraiment, c’est beau les amitiés qui durent si longtemps. sauf que daphné, elle y croit pas trop à l’amitié garçon/fille, ou du moins pas sur le long terme, comme ça. il y a forcément eu plus à un moment donné. « c’est une belle amitié qui vous unit » en toute subtilité. toujours dans l’optique de ne pas l’énerver. parce qu’elle a bien compris que s’en prendre à anais, c’est s’en prendre à lui. c’est évident, vu comment il accourt tout le temps vers elle à la salle de sport. et une fois de plus, elle ne veut pas prendre de risques inutiles. profiter de cette après midi, c’est mieux. « toi nerveux ?! j'm’en étais pas rendue compte. » elle se moque gentiment, c’est trop tentant. il n’y a pas plus nerveux que ryan dans son entourage, c’est pour dire. c’est maintenant à son tour, à elle de répondre. pourquoi elle est venue dans cette salle ? hm pour les beaux yeux de ryan. « j’avais treize ans quand j’ai commencé la boxe, et j’ai toujours fréquenté des salles miteuses et qui n’étaient pas vraiment dans la légalité, si tu vois ce que je veux dire ». elle se souvient encore de sa première salle, alors qu’elle était encore à lyon. c’était la salle du frère d’un de ses amis de l’époque et entre les trafics et les combats illégaux, c’était pas génial comme salle. et en y pensant, c’était toujours ce style de salle, qu’elle a fréquenté. sans doute par facilité, parce qu’à l’époque, elle faisait conneries sur connerie sans se préoccuper des conséquences. « j’avais besoin d’une salle un peu plus clean, une salle où tu risques pas de voir débarquer les flics ou des mecs qui veulent régler leurs comptes tous les quatre matins » et oui, contrairement à beaucoup de femmes, daphné, elle faisait de la boxe par passion, pas parce qu’elle veut apprendre à se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 19:12

daphné rigole et lui met un coup de coude dans les côtes. putain, est-ce que ryan vient juste de la faire rire ? y a une première fois à tout. il est assez fier ryan, ça se voit pas tellement, parce qu'il l'affiche pas. même s'il sourit. disons que ça change des fois où le regard de daphné s'assombrit, même si ça l'amuse de l'agacer. qui aime bien châtie bien, c'est bien ça le proverbe, non ? c'est comme ça qu'il fonctionne avec elle, ryan. mais bon, il peut la provoquer plus doucement, sans être foncièrement méchant et sans la faire rager. ouais, ça pourrait être bien, même mieux.

puis vient le changement de sujet, sur la boxe et ryan lui raconte un peu comment il est venu à la salle, il enlève des éléments, comme sa mère, parce qu'il a pas envie d'en parler. il la connaît pas assez et il ne saurait pas trop quoi dire. ryan ne se souvient plus trop de sa mère, même s'il sait que c'était quelqu'un de bien. il mentionne anaïs par contre et apparemment, ça attise la curiosité de daphné. il hoche la tête quand elle lui dit que ça fait longtemps qu'il la connaît. parce que ouais, ça fait un bail et si c'était à refaire, il serait allé lui parler plus tôt quand il était gosse. « ouais, c'est ma meilleure pote, même si j'la considère plus comme ma sœur. » ryan, il est pas du genre à faire des déclarations d'amitiés quand il est avec ses potes. un peu plus avec anaïs, parce que depuis le temps, il peut se le permettre, mais c'est juste parce qu'elle arrive à lire entre les lignes. « j'ai cru capter que tu l'aimais pas trop ? tu la regardes mal souvent. » vu le temps qu'il passe à regarder daphné à la salle, il arrive à percevoir des choses sur elle. et elle a tendance à pas la regarder avec amitié, à anaïs. c'est pas un reproche – un peu quand même –, mais s'il pouvait comprendre pourquoi, ça l'arrangerait.

ryan sourit à l'ironie qui s'échappe des lèvres de daphné. « j'y suis pour rien si les gens cherchent aussi. » faut dire qu'il en faut peu pour l'agacer à lui. daphné répond ensuite à la question de ryan, parce lui aussi veut savoir pourquoi elle est à la salle. et bordel de merde, la réponse de la brune le surprend. il garde un air neutre pour qu'elle continue de parler, même s'il ne s'attendait carrément pas à ça. des salles miteuses et pas très légales ? il la laisse continuer en silence puis tourne la tête vers elle quand elle termine. il est surpris, ryan, parce que c'est pas du tout comme ça qu'il l'imaginait à daphné. « c'est carrément pas à ça que j'm'attendais. » comme quoi, faudrait qu'il songe à arrêter de la juger sans la connaître. « en fait, t'es une petite thug. » ça s'entend dans le son de sa voix qu'il déconne. mais en même temps c'est un peu vrai, elle est passée de bourge à normale en deux-deux. enfin, normale, ça veut dire qu'elle fait partie des gens qui vivent comme tout le monde. ou presque.

ryan s'arrête de marcher, parce qu'ils sont arrivés. bon, c'est pas un endroit ouf, juste un bar/restau irlandais. y a rien d'impressionnant, mais quand t'as la dalle et que tu veux te poser tranquillement, c'est pas mal. « on y est. » il lui montre d'un signe de tête. et décide d'aller à l'intérieur, parce que se poser en terrasse alors qu'il risque de pleuvoir à tout moment, ça daille. « en vrai, j'suis sur le cul. j't'imaginais bien sage dans ta chambre rose, en train de demander un poney à ton reup. j'exagère un peu, mais tu vois le délire. » ouais, il exagère un peu, mais c'était à peu près ça qu'il voyait. il évite de rajouter qu'il l'imaginait en train de juger les gueux sur instagram aussi. parce que bon, il a pas envie de se faire frapper. « j'avoue que j'me suis trompé sur toi. mais je préfère, parce que ça m'aurait fait chier si t'avais été une conne. » ça, c'était un compliment à la ryan babin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 20:51


la boxe, sujet sur lequel ils s’entendent. enfin. il y a encore un peu de distance entre eux, mais ça commence à prendre forme, leur relation. les préjugés tombent, la complicité nait. la confiance arrivera sans doute bientôt si ils continuent à s’entendre ainsi. mais quand le sujet – épineux – anais arrive, daphné, elle se promet d’être diplomate, parce qu’elle sait que là, elle va marcher sur des œufs. il y a un coté d’elle qui admire cette amitié qui les unis, c’est beau d’avoir quelqu’un à qui on peut faire entièrement confiance, avec qui on peut tout partager. La brune elle a jamais connu ça, et puis elle est bien trop méfiante pour s’avancer ainsi dans une relation. et puis il y a un autre coté d’elle qui est un peu plus jaloux, elle a la priorité anais, elle l’aura toujours et finalement, c’est pas si étonnant que ryan soit célibataire. une fille, ça supporte rarement de voir une autre nana avec son mec, même si ils prétendent qu’ils sont juste amis. la brune est un peu soulagée lorsqu’elle entend qu’il la considère comme sa sœur, elle essaie de pas le montrer mais au moins en sachant ça, elle va peut être arrêter de se faire des films. puis ryan lui dit qu’il croit comprendre qu’elle n’apprécie pas la demoiselle. euh what ? elle bugge un peu daphné. comment il sait, qu’elle la regarde mal, à anais ? que quand anais arrive à la salle et que ryan accourt vers elle, c’est comme si il y avait des éclairs qui sortaient des yeux de la brune ? elle se croyait discrète, visiblement c’est pas le cas. « bah dis donc, tu dois bien m’observer toi, pour te rendre compte de ça » elle nie pas. elle assume, daphné. oui elle regarde mal anais, certainement par jalousie. mais elle détourne quand même un peu le sujet. « elle est comme toi, ta pote, elle a des préjugés, ça se voit et comme tu as pu le remarquer j’aime pas trop ça » en toute subtilité et diplomatie.  

ryan, le saint. c’est pas de sa faute si il est nerveux, mais de celles des autres, ben voyons. daphné ne peut s’empêcher de sourire. « genre, moi, j’te cherche ? ça non plus j’m’en étais pas rendue compte » toujours sur le ton de l’ironie elle lui répond. elle veut pas qu’il le prenne mal, mais elle ne se souvient pas l’avoir chercher une seule fois. c’est lui qui vient toujours vers elle. la brune, quand elle le cherche, c’est simplement du regard. puis elle répond à sa question, pourquoi cette salle. elle évite volontairement le pourquoi elle a commencé la boxe, c’est pas très glorieux et on en est pas encore au stade des confidences. la brune lit la surprise dans le regard de ryan, sans doute bien loin de s’imaginer ça. « je t’avais prévenu, j’suis pas la personne que tu crois » et encore, il est sans doute pas au bout de ses surprises. voilà qu’elle passe de petite bourge à thug, ça l’a fait rire. ryan la charrie, gentiment pour une fois et c’est tellement agréable.

enfin arrivés au restau, irlandais en plus, que de bons choix. c’est p’être pas le meilleur endroit de la ville, mais c’est sympa. ils s’installent alors dans un coin, une petite table de quatre, qui lui permet de poser toutes ses affaires sur une des chaises inoccupées. c’est amusant, cette image que ryan avait d’elle, c’est un peu le genre de vie qu’elle aurait rêvé d’avoir la gamine. « alors je vais finir de casser le mythe, ma chambre était pas rose mais jaune poussin, je la partageais avec ma petite sœur et mon père, ça doit faire dix ans que je l’ai pas vu alors t’imagines bien que le coup du poney, ça parait compliqué » mais elle le vit bien, faut pas s’inquiéter. elle omet volontairement de dire que son père est en prison, que sa petite sœur n’est pas sa sœur biologique. mais au moins comme ça, les choses sont a peu près claires, il ne la prendra plus pour une princesse. « j’vais prendre ça comme un compliment hein » oui oui. même si c’est pas très délicat, il admet s’être trompé, c’est déjà énorme.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 5 Oct - 21:59

ryan, à la base, il pensait pas vraiment qu'il se retrouverait à discuter tranquillement avec daphné. enfin, plus ou moins tranquillement, parce qu'il sait bien qu'à tout moment, ça peut mal se passer. aucun des deux n'a tendance à se laisser faire, alors ça pourrait facilement dégénérer. un peu comme tout à l'heure. même si pour une fois, ryan a été celui qui a calmé la situation. ça n'arrive pas souvent, faudrait faire une croix sur le calendrier. ils parlent de la boxe, puis d'anaïs et ryan fait encore le curieux. parce que parfois, il remarque des choses. et daphné ne nie pas, lui confirmant donc qu'elle n'aime pas trop anaïs. et ryan capte qu'il s'est grillé tout seul comme un con. sauf que daphné enchaîne, alors ryan relève pas, l'air de rien. « c'est juste parce qu'elle te connaît pas, comme moi. » il défend anaïs, parce que c'est la base. peu importe la situation. même si elle était en tort de toute façon il la défendrait. mais il laisse tomber, ryan, parce que dans le fond, c'est pas son problème. ça arrive que les gens s'apprécient pas.

quand ryan mentionne le fait que c'est pas un type très patient et que c'est parce que les gens sont chiants, daphné lui dit qu'elle savait pas qu'elle cherchait elle. et ryan tourne la tête vers elle, haussant un sourcil, un sourire amusé sur les lèvres. « pourquoi ? tu t'es sentie visée ? » lui aussi, il taquine. et puis, daphné le surprend pour la deuxième fois de la journée, ce qu'il se prive pas de dire à haute voix. ça mérite d'être relevé. ça la rend plus abordable et ça le rassure, que ce soit pas une meuf embourgeoisée coincée du cul qui se croit supérieure juste parce qu'elle a de l'oseille. ça le rassure de voir qu'elle fait partie du commun des mortels et que finalement, il s'est fait trop de films sur elle. « dis comme ça, on dirait que tu vas bientôt m'annoncer que t'as commis un crime. » pas que ça le ferait fuir, hein, il s'en foutrait un peu, mais ça serait drôle.

les deux se posent à une table quand ils arrivent dans le restaurant et ça va, daphné a pas l'air outrée par son choix. il connaît pas ses goûts, mais bon c'est pas comme si l'avait emmené à mcdo. même si mcdo est un bon choix aussi, faut pas débattre à ce sujet avec lui. ryan lui dit ce qu'il s'était imaginé sur elle, en en rajoutant un peu, mais on voit l'image qu'il veut dépeindre. ce à quoi daphné se prive pas de répondre. « jaune poussin ? ça devait être moche. » ouais, il mentionne que ça, parce qu'il ne sait pas trop si le reste des éléments mentionnés sont des sujets tendus ou pas. tout à l'heure, elle lui a pas posé de questions quand il a parlé de son père qui voulait pas le laisser seul, alors qu'elle aurait pu lui demander où était sa mère et elle l'a pas fait. alors il cherche pas à savoir pourquoi ils se sont pas vus depuis si longtemps. on sait jamais. daphné lui dit qu'elle va prendre sa remarque pour un compliment. « ça en était un. » peut-être que la formulation était pas ouf, mais bon, c'était un compliment quand même.

la serveuse arrive pour prendre leur commande et ryan laisse parler daphné en premier, honneur aux dames. lui, il a pas très faim, là. chose rare. « juste des frites et une bière, s'il vous plaît. » il sourit à la serveuse aussi, parce qu'il aime pas les gens qui viennent lui parler en lui faisant la gueule quand il bosse, donc il ne fait pas comme eux. « du coup, t'as toujours habité ici ou... ? » savoir si les salles de boxe sombres dont elle a parlé sont du coin ou d'ailleurs. savoir si sa chambre jaune poussin était ici ou non. y a d'autres questions qu'il aimerait bien poser aussi, mais il va attendre un tout petit peu, parce que bon, faut amener ça tranquillement, sinon ce sera cramé. genre si elle vit toute seule par exemple, autre moyen de lui demander si elle a un mec ou non. mais après...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 6 Oct - 15:47


la boxe, puis anais. evidemment. c'était sur qu'on allait en venir à ce sujet là. daphné ne se doute pas un seul instant qu'il a capté son manège. les regards noirs qu'elle lance à anaïs alors que la blonde ne lui a rien fait. mais ça va vite dans le cerveau de daphné, elle s'imagine des choses quand elle les voit tous les deux, si complices. elle se fait souvent des films, genre qui mériterait presque un oscar. alors qu'en fait, elle ne sait rien, absolument rien de la relation entre elle et ryan. il lui dit qu'ils sont comme frère et soeur, elle a envie d'y croire. mais ça ne change pas son point de vue sur anais. c'est pour ça qu'elle assume totalement, de toute façon, ça sert à rien de nier l'évidence. et puis, elle est un peu contente quand même, parce que si ryan remarque ça, c'est qu'il garde un oeil sur elle et ça, mine de rien, c'est plaisant et aussi très intéressant à savoir. elle ne renchérit pas en entendant la réponse de ryan, elle sait pertinnement que ça sert à rien, et que si elle lui tient tête, ça risque de vite tourner en rond et de partir en cacahuète.    

non, elle se pas réellement visée, mais elle a bien constaté le changement de comportement de ryan, quand elle est dans les parages. elle aussi, elle observe et capte certaines choses. « un peu, t'es souvent nerveux avec moi, j'me trompe ?! » elle le prend pas mal, daphné, parce qu'elle commence à comprendre le pourquoi du comment. Il la pensait riche, princesse et c'est sans doute ça qui joue beaucoup dans son comportement. Du moins, c'est ce qu'elle pense. Du peu qu'elle connait anais, elle s'imagine que la blonde a du éviter bien des ennuis à ryan et son impulsivité naturelle. « j’te dirais ça le jour où j’en aurais commis un » elle rit de bon cœur. un crime, faut pas exagérer non plus. mais des délits, ça oui, il y en a eu dans sa jeunesse. tout le monde n’a pas une anais accroché au bras pour vous empêcher de faire des conneries.

l’endroit où ryan l’amène a l’air plutôt sympathique. elle connait pas. c’est pas tellement le genre de quartier qu’elle fréquente, par ici. elle est plutôt du genre à trainer au mcdo ou au kfc avec ses frères adoptifs ou ses copines. et les bars en général c’est plus pour les soirées que pour y manger. alors elle est contente de découvrir ce nouvel endroit. la brune s’amuse d’entendre ce que ryan avait imaginé sur elle. c’est dingue quand même, parce qu’elle a pas l’impression de dégager ce genre de choses. alors elle essaie de le défaire de cette image qu’il a d’elle, et ça a l’air de fonctionner. « oh oui, c’était affreux » elle sourit rien qu’en se remémorant la pièce. ryan ne pose pas plus de questions et elle apprécie, s’étaler sur ce qu’elle vient de lui dire, franchement, elle n’en a aucune envie. et puis, elle a pas envie de passer de la princesse bourgeoise à la demoiselle au passé douloureux. rester dans la case gens dans la normalité, ça lui convient bien, à daphné. « j'espère que ça s'ra pas le dernier » petit sourire aux lèvres, elle l'a apprécié ce compliment. vraiment.

lorsque la serveuse arrive, daphné est encore en pleine hésitation. on est encore en peine apres midi et elle n’a pas pris de dessert à midi, le fish and chips lui fait de l’œil, mais c’est quand même un peu tôt encore pour manger ce genre de plats. alors elle se tourne assez vite vers la carte des desserts. c’est pas fameux, mais ça suffira à caler la faim de la brune jusqu’à ce soir. « j’vais prendre un fondant au chocolat et un café gourmand s’il vous plait » tant pis pour les calories, de toute façon, ce soir, elle ira certainement à la salle. et puis le café, c’est histoire de rester en forme. parce que c’est bien beau de passer du temps avec ryan, mais en attendant le travail n’avance pas et il faudra bien qu’elle le rattrape plus tard. « non, j’ai habité la région lyonnaise pendant quelques années. ça fait plus ou moins dix ans que j’suis sur bordeaux. » inutile de mentionner les détails, les allers et retours entre lyon et bordeaux. dix ans qu’elle est à bordeaux, dix ans qu’elle a pas vu son père, elle s’attend à ce qu’il le capte et qu’il pose une question, alors elle enchaine. « j’imagine que t’as grandi par ici ?! » simple déduction qu’elle fait suite à ce qu’il lui a indiqué quelques instants plus tôt. elle aussi, elle veut savoir, elle veut apprendre à le connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: hard to see (ryan)

Revenir en haut Aller en bas
hard to see (ryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: