.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hard to see (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 6 Oct - 16:30

ryan, nerveux quand il parle avec daphné ? alors là, franchement, il sait pas d'où elle sort ça. enfin, si, mais il prend un air neutre. pas que c'est un bon menteur, c'est juste qu'il a pas envie de dire toute la vérité à ce sujet. lui dire que ses potes le font chier à lui parler d'elle ? elle se demanderait pourquoi ils lui en parlent. lui dire qu'il aime bien la taquiner pour le plaisir ? ce serait un peu trop. du coup, pendant une minute, ryan ne dit rien et se tâte carrément à répondre. mais il le fait quand même. « c'est pas que j'suis nerveux, c'est juste que c'est marrant de t'énerver. c'est pas comme si tu savais pas te défendre, tu vois ce que j'veux dire ? » genre, quand il l'énerve, elle reste pas plantée devant lui, bouche bée. elle réagit et fait preuve de répartie. il aime bien ça ryan. « puis ça doit pas te choquer tant que ça, dans le fond, sinon tu serais pas venue manger avec moi. » au contraire, on dirait bien que daphné apprécie sa compagnie. c'est gagnant-gagnant. puis le brun sourit quand il l'entend dire qu'elle le préviendra le jour où elle aura commis un crime. il se doute que ce jour-là ne risque pas d'arriver de suite, donc c'est bon, il a le temps avant de devoir aller la voir au parloir.

dans le restaurant, ils parlent du passé – sans entrer dans les détails – de daphné. sur sa chambre particulièrement et ryan se prive pas de faire un commentaire. jaune poussin, c'est laid. et daphné le confirme, ce qui ne l'étonne vraiment pas. non pas qu'il aurait préféré qu'elle lui confirme que sa chambre était rose, parce que ça aurait pas vraiment été mieux. ryan vient croiser le regard de daphné quand elle lui dit qu'elle espère que ce ne sera pas le dernier compliment qu'il lui fera. y a un sourire qui apparaît aux coins des lèvres du garçon. « compte pas trop là-dessus non plus, j'en fais pas souvent. » pas qu'il essaie de foutre ses espoirs dans la poubelle, c'est juste un moyen de lui faire comprendre que quand il en fait, il les pense, c'est tout. en vrai, y a en quelques-uns qui lui viennent à l'esprit quand il la regarde, là tout de suite, mais il les dit pas, parce que c'est pas son genre de sortir des compliments à la pelle, c'est pas comme ça qu'il fonctionne.

ryan laisse daphné commander en premier avant de parler. elle tape dans les sucreries, lui dans la bouffe grasse. l'est pas vraiment étonné et c'est vrai que c'est plus l'heure pour ce qu'elle a commandé. mais bon, il a envie de bouffer des frites, c'est comme ça. une fois que la serveuse repart, ryan demande a daphné si elle a toujours habité à bordeaux. par simple curiosité, bien entendu. « ah ouais quand même. » il pensait pas que ça faisait aussi longtemps, juste parce que ça fait pas dix ans qu'elle vient à la salle. daphné lui laisse pas vraiment le temps de se poser plus de questions à ce sujet, parce qu'elle enchaîne en lui posant la question à lui. « ouaip, j'suis né ici, j'ai grandi ici et j'compte pas partir. » ryan aime sa ville, non seulement parce qu'elle est belle, mais aussi parce qu'il y a la plage pas loin (certes, le trajet en bus est long quand un pote qui a le permis n'est pas dispo, mais bon). « mais du coup, tu vis toute seule ? » il fait comme si c'était une déduction de ses paroles précédentes, à daphné, mais en fait, c'est juste une autre façon de lui demander si elle a quelqu'un. ça stopperait un peu toutes les idées qui lui courent dans la tête, au garçon, si elle avait un mec. même s'il a aussi envie de savoir à travers cette question si elle voit encore sa famille, si elle vit avec eux ou s'il doit en conclure qu'ils sont à lyon ou ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 6 Oct - 18:32


nerveux, le mot est peut être pas le mieux choisi pour décrire le comportement de ryan avec daphné. il est plutôt désagréable, tantôt agressif, tantôt irrespectueux. autant dire que la brune appréhende un peu sa réponse. bien évidemment qu’il ne va pas admettre qu’il est différent avec elle, et spécialement avec elle. alors elle hoche la tête lorsqu’elle entend sa réponse. il s’amuse de la rendre dingue. comme quoi, il en faut peut pour amuser le monsieur. il a pas tort ryan. daphné hoche la tête en guise de réponse, elle sait se défendre, sans pour autant être vraiment méchante. en même temps, il est pas le premier à agir ainsi avec elle, et elle en a connu des pires que lui. « choquer, c’est pas le mot. au début ouais ça m’soulait un peu, maintenant ça m’amuse plus qu’autre chose » sauf quand ça part sur des sujets sensibles. elle préfère en rire de ce comportement, c’est souvent comme ça qu’on énerve le plus la personne en face. et puis quand il est là, en train de la chercher, il est pas avec anais. c’est elle et uniquement elle qui est au centre de son attention et ça, ça n’a pas de prix.

ils abordent rapidement le passé, la chambre jaune poussin de daphné qui a subi les posters de boys band dont la gamine était fan à l’époque, peinture qui a du être refaite. du moins, c’était dans les projets des thomas la dernière fois qu’elle les a vu. en pensant à eux et à cette chambre, elle se dit qu’il faudrait p’être qu’elle y passe, à son ancien chez elle, prendre des nouvelles un peu. et puis elle voit ce sourire qui la fait craquer apparaitre sur le visage de ryan. sourire qui fait chaud au cœur. « message reçu, je m’y habituerais pas, mais souviens toi que ça fait toujours plaisir à entendre » qu’elle lâche d’un air malicieux, sourire au coin des lèvres. les compliments, elle y est pas habituée, on ne lui en a jamais fait, alors même quand c’est mal dit, ça la touche à un point que ryan n’imagine probablement pas.

c’est l’heure du gouter aussi, c’est pour ça qu’elle commande sucré, daphné. on mange pas salé au gouter. jamais. mais elle se connait, ça ne l’empêchera sans doute pas de piquer une ou deux frites à ryan. de toute façon, faut toujours qu’elle pique des frites aux personnes en face d’elle. même à mcdo, même quand elle-même a des frites dans son menu. puis l lui pose à nouveau une question, est ce qu’elle vient de bordeaux. non, sa ville à elle, c’est lyon. la vie de la brune se résume aux allers retours entre ces deux villes. mais elle ne s’étale pas dessus. c’est trop compliqué. « j’comprends, c’est une jolie ville et puis on s’ennuie rarement par ici » mais elle, elle préfère lyon. parce qu’elle préfère aller faire des randonnées en ardèche ou dans les alpes plutôt que d’aller à la plage. parce que lyon, c’est ses amis d’enfance, ses racines, à daphné. alors que bordeaux, à la base c’est juste sa ville d’adoption. « ça dépend des jours » elle sourit, c’est presque indiscret comme question et elle attend avec impatience la réaction de ryan. mais avant de passer pour une fille facile qui change de mec comme de chaussettes, elle enchaine. « mes frères et sœurs squattent souvent le canapé de mon appart » ils sont deux sur six à avoir un appartement alors forcément le canapé de daphné est souvent occupé. « et toi ? t’as un appart en ville ? » elle se le demande vraiment, puisque visiblement, il a grandi avec son père et qu’avec un taf comme le sien, se payer un loyer ça doit pas être chose aisée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 6 Oct - 21:58

daphné lui dit que ça l'amuse maintenant les piques qu'il lui lance à la salle. s'il l'avait su avant, peut-être qu'il lui en aurait fait encore plus au lieu de la guetter de l'autre bout du bâtiment. mais bon, à trop faire chier, au bout d'un moment, les gens se lassent. ryan n'a pas envie que daphné se lasse, au contraire. « dommage, j'aime bien quand tu fronces les sourcils et que tu me lances des regards noirs. » ryan sourit, regarde daphné et même s'il la taquine, il est sérieux quand même. ça lui plaît bien quand elle réagit comme ça, même si ça n'annonce rien de bon quand une femme fait cette tête. à croire que ryan est un peu suicidaire sur les bords. c'est juste qu'il aime pas les plantes qui réagissent pas.

les compliments de ryan, ils sonnent pas toujours comme des compliments. parfois, on dirait même des insultes, mais il sait à qui il en fait. du coup, en général, ça passe bien, même quand c'est mal formulé, même quand c'est pas très agréable à entendre. c'est pour ça aussi qu'il n'en fait pas souvent, mais parfois, y en a qui sortent bien. il continue de sourire ryan en entendant la phrase de daphné. « j'm'en souviendrai, t'inquiètes. » c'est noté, faut pas qu'elle se fasse de soucis. elle est mignonne quand elle tente de lui faire passer des messages. ça l'amuse. il lui en ferait bien un autre, là, juste pour voir sa réaction, mais il a une réputation à tenir et s'il lui en lâche trop facilement, ils perdront de leur effet alors il se retient.

puis, une fois dans le restaurant, ils continuent de discuter. de tout, de rien, mais ils apprennent surtout à se connaître. de là d'où ils viennent et il hoche la tête quand daphné lui dit qu'on s'ennuie rarement par ici. c'est clair, peu importe où tu vas, y a toujours un truc à faire, un endroit où aller. puis ryan lui demande si elle vit seule, juste pour être sûr de certaines choses. en apprendre un peu plus. à sa réponse, ryan vient croiser son regard. ça veut dire quoi ça, ça dépend des jours ? ryan fronce les sourcils, pas de sa faute s'il peut pas s'empêcher de réagir à ses propos, parce qu'il s'attendait pas à ça. sauf qu'elle éclaircit ses paroles et y a un petit air soulagé qui passe sur le visage de ryan, mais il se reprend vite. « attends, mais vous êtes combien au juste ? » il s'interroge. « t'as beaucoup de sœurs ? » il taquine encore, ryan. un sourire accroché aux lèvres. « ouais, c'est pas ouf,  mais ça m'évite de squatter chez mon reup et j'suis tranquille comme ça. » ryan évite de préciser que c'est un studio, que c'est petit et que c'est pas top. même si bon, c'est évident qu'il peut pas vivre dans un palace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Sam 7 Oct - 9:07


daphné non. elle se lasse pas que ryan la cherche. bien au contraire. elle aime ça, mais ça lui fait mal de l’avouer. alors elle préfère dire qu’elle s’amuse de son comportement. elle sourit en entendant la réponse de ryan. alors comme ça, il a déjà capté les détails de son visage lorsqu’elle est énervée. fin observateur celui là, vraiment. « t’en fais pas, c’est pas parce que ça m’amuse que je vais te laisser faire » regards noirs, sourcils froncés, moue désapprobatrice. il est pas question que ça cesse, pas question qu’elle ignore ryan, qu’elle le laisse faire sans répondre.

elle acquiesce en entendant qu’il s’en souviendra, que les compliments ça fait plaisir à entendre. et commence déjà à se faire des films. cela veut p’être dire que ce tête à tête est le premier d’une longue série. elle l’espèce en tout cas. ce serait bien appréciable qu’il vienne, pour une fois, lui faire un compliment, naturellement, plutôt que de la chercher comme il le fait d’habitude.  

c’est agréable cette discussion, parler de tout et de rien sans avoir envie de s’écharper. comme des gens civilisés. la gamine observe les réactions de ryan. elle est pas vraiment douée pour interpréter les réactions mais elle voit que ses paroles font mouche. elle voit qu’elle intrigue avec ses mots et c’est ce qu’elle cherchait : susciter un intérêt, des questions. surtout que le regard de ryan est assez expressif et qu’elle croit y voir plein de choses. l’inquiétude puis le soulagement. « on est six » elle a cinq frères et sœurs adoptifs la gamine, dont certains qui sont en pleine crise d’ados alors forcément, ils squattent assez régulièrement le canapé de la brune. « deux, mais je t’interdis de les approcher » elle rit, c’est pas méchant quand elle dit ça. juste un esprit protecteur. parce qu’elle connait sa réputation avec les filles, ou du moins elle en a déjà entendu parler. et puis il y a aussi une part de jalousie. approcher une des sœurs, ça voudrait dire que elle, elle ne l’intéresse pas. mais ça, c’est impensable. « mon appart non plus il est pas ouf, c’est juste un petit deux pièces » comme si elle sentait le besoin de le préciser, pour pas qu’il pense à nouveau qu’elle n’est qu’une princesse. bordeaux, c’est super cher comme ville, alors trouver un bel appart grand et lumineux quand on sort des études, c’est pas évident.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Sam 7 Oct - 14:17

si on avait dit à ryan qu'il se retrouverait posé dans un restau avec daphné, il l'aurait pas cru. en fait, il aurait sûrement éclaté de rire au nez de la personne, juste parce que l'idée était pas réaliste y a encore deux heures. mais les voilà, tous les deux, assis l'un en face de l'autre tranquillement. y a pas d'embrouilles, juste de la conversation facile. ça le change à ryan, parce que normalement, à part avec quelques-unes de ses potes de sexe féminin, il emmène rarement des meufs manger. habituellement, il n'en a ni besoin, ni vraiment envie. à croire que rien n'est normal quand il est avec daphné. et il apprend qu'ils sont six dans sa famille. putain, six ? lui, il est fils unique, alors ça lui semble être vraiment beaucoup. et ryan éclate de rire quand daphné lui dit qu'elle l'interdit d'approcher de ses sœurs. « pourquoi ? t'as peur qu'elles soient folles de moi ? » qu'il lui demande tout en continuant de rire. la réaction de daphné venait du cœur et il se permet d'en rajouter un peu. « mais t'as raison, tu serais trop jalouse après. » il la tente la phrase, sans trop savoir comment elle va réagir. sauf que bon, elle lui a lancé ce genre de remarque tout à l'heure, en lui disait qu'elle n'était pas toujours seule dans son appart, que ça dépendait des jours. à lui de la tester un peu.

il se reprend quand elle lui demande s'il a un appart, lui, parce que ouais, il en a un, mais il rentre pas dans les détails sur le lieu. on fait avec les moyens du bord et de toute façon, si son père ne s'était pas porté garant, son appartement, il l'aurait même pas. de toute façon, c'est qu'un studio. mais comme il vit seul, ça lui va à lui. normalement, ça le dérangerait pas vraiment de le dire, c'est juste qu'il a pas envie de la faire fuir avec sa précarité à deux balles. « rassure-moi, t'as pas peint les murs jaune poussin par nostalgie ? » il se fout un peu de sa gueule, s'éloignant un peu du sujet tout en restant dessus. ryan, il sait être vague, il sait aussi comment s'éloigner d'un sujet l'air de rien. être évasif, c'est sa passion. du coin de l'oeil, il voit la serveuse qui revient avec leurs commandes. ryan sourit à la vision des frites. certes, il a mangé à mcdo l'autre jour, mais même. il boit une gorgée de sa bière avant de commencer à manger ses frites, tranquillement, parce qu'il n'est pas pressé, il est bien, là, avec daphné...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 13:47


daphné et ses frères et sœurs, c’est une longue histoire. une histoire qui s’est construite au fil des adoptions des thomas et dont elle ne parle jamais vraiment. c’est un sujet que d’ordinaire elle évite, ou qu’elle ne détaille pas volontairement, parce que ça remue beaucoup trop de choses, un passé un peu douloureux. ses frères et sœurs, elle a appris à les aimer avec le temps. ça n’a jamais été facile entre eux, parce qu’ils ont tous des histoires compliquées, ils viennent tous d’horizons différentes. et aujourd’hui, elle ferait n’importe quoi pour chacun d’entre eux. avec ses sœurs adoptives, elle est d’autant plus protectrice parce qu’elle est l’ainée. alors forcément, elle garde toujours un œil sur leurs fréquentations, surtout quand il s’agit de garçons. « non, j’ai peur de ce que les garçons et moi pourrions te faire si tu les fais souffrir » qu’elle répond en riant. pour ne pas dire que oui, elle a peur de passer au second plan, oui elle sera jalouse. et quand ryan aborde ce sujet, elle sent le rouge lui monter aux joues. il tape exactement là où il faut. alors elle fait mine de se reprendre tant bien que mal et d’être offusquée. « moi jalouse ? jamais ! » ben voyons. on y croirait presque.

puis la discussion tourne appartement et décoration. daphné, elle a un petit deux pièces. bien sur ses parents adoptifs se sont portés garants et clairement sans eux, elle n’aurait jamais pu l’avoir cet appart. elle se plaint pas la brune, elle sait la chance qu’elle a d’avoir cet appart, qui lui permet d’entreposer son matériel photo notamment. elle rit en entendant la remarque de ryan. « oh non, je les ai repeins, mais en blanc, c’est mieux le blanc » quand elle est arrivée dans cet appart, les murs étaient dans un état assez lamentable, jaunis, sans doute que l’ancien locataire était un fumeur. alors daphné, elle a appelé ses frères à la rescousse : atelier peinture. résultat maintenant, les murs sont blancs et elle y a accroché certaines de ses photos. elle a presque envie de proposer à ryan de venir visiter, mais elle ose pas. c’est sans doute encore un peu tôt. puis la serveuse arrive avec les gourmandises que la brune a commandé et les frites de ryan. elle la remercie d’un signe de la tête et sucre son café. mais l’odeur des frites lui chatouille les narines. c’est plus fort qu’elle. « j’peux t’en piquer une ou deux ? » qu’elle lui demande un léger sourire aux lèvres. elle apprécie ce petit moment à deux, ce tête à tête. elle a envie d’en profiter jusqu’au bout. et même que ça ne finisse pas. parce qu’au fond, elle a peur que tout redevienne comme avant après ce moment ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 14:43

ryan tâte le terrain, il ne sait même pas s'il s'en rend bien compte, mais c'est exactement ce qu'il est en train de faire. daphné mentionne qu'elle a deux sœurs et ryan s'enfonce dans la brèche. il la taquine, à daphné, parce que c'est trop facile comme sujet. et au moins, on ne peut pas retourner la chose, parce que lui est fils unique. certes, on peut considérer que ses potes sont ses reufs, mais c'est pas tout à fait la même chose. « c'est quoi cette réputation ? » ryan fait mine d'être choqué par les propos de la brune. même si en vrai, elle n'a pas totalement tort dans ce qu'elle sous-entend. il n'est pas connu pour son sérieux, le ryan, plutôt pour l'inverse. et quand il lui dit qu'elle serait trop jalouse, daphné se met à rougir. honnêtement, il la trouvait déjà belle, mais cet état, toute mal à l'aise, c'est encore pire bordel. « pourquoi tu rougis alors ? » ok, il l'avoue, peut-être qu'il prend un malin plaisir à l'embêter, mais c'est trop facile. et il aime bien l'idée qu'elle soit jalouse, daphné, parce que ça veut dire qu'il l'intéresse. il s'en doutait un peu, mais il n'avait pas moyen d'en être sûr et maintenant c'est le cas. alors il sourit vraiment, là tout de suite, parce qu'il est content. « t'es mignonne quand t'es mal à l'aise. » et en plus, elle gagne un compliment.

ryan la taquine encore, quand ils se mettent à parler de leurs appartements respectifs. il lui demande si elle n'a pas peint les murs jaune poussin par nostalgie, même s'il est certain que non, juste pour l'emmerder. il ne la chercherait pas comme ça s'il ne l'appréciait pas. c'est clair et net. il ne s'amuse comme ça qu'avec les gens avec qui il aime bien être. et apparemment, il aime bien passer du temps avec daphné. « ouais, je crois que c'est mieux. » il se marre doucement, parce que rentrer chez quelqu'un qui a une peinture dégueulasse sur les murs, c'est toujours quelque chose de gênant. ça lui fait plaisir de savoir qu'il aura pas à se foutre de sa gueule si un jour, sait-on jamais, il va chez elle. ryan quitte daphné du regard quand il voit la serveuse revenir avec leurs plats. il attaque direct ses frites quand elles sont devant lui, buvant au passage une gorgée de sa bière. ryan relève la tête d'un coup quand il entend la question de daphné. lui prendre de ses frites ? ça veut dire qu'il doit partager ça, non ? « c'est bien parce que c'est toi, daphné. » habituellement, il n'est pas tout à fait du genre à partager. « tiens, t'en voilà deux. » littéralement, c'est tout ce qu'il lui tend, parce que c'est un lourd enfoiré qui partage pas les frites. « et fais gaffe à ce que tu fais. » ouais, parce que si elle lui en vole, il va devoir lui voler de son fondant. par principe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 15:47


daphné, elle connait un peu la réputation de ryan, pour en avoir déjà entendu parler dans les vestiaires de la salle notamment. mais elle n’y fait pas vraiment cas parce que ça ne l’étonne pas vraiment qu’il ai cette réputation. il est beau gosse, toutes les nanas sont à ses pieds et il en profite. il aurait bien tort de ne pas le faire. mais quand il s’agit de ses petites sœurs, ça va un peu plus loin qu’une simple réputation. c’est l’instinct grande sœur qui prend le dessus « c’est pas ta réputation le soucis, c’est juste notre instinct protecteur à nous, les ainés. » genre si tu touches à un, tu touches aux autres. c’est ça l’esprit de famille chez les thomas. puis il parle de jalousie. et il a raison. qu’elle serait jalouse daphné. et encore, il est loin de la vérité. loin de se douter qu’elle est déjà jalouse quand elle le voit prendre une nana dans ses bras par exemple. « je rougis pas » ok, c’est un mensonge, mais que répondre d’autre pour se sortir de là ? sa fierté refuse d’avouer, pour autant, le malaise se sent et se ressaisir semble plus compliqué que prévu. mais ryan la rassure en lui disant qu’elle est mignonne comme ça. elle comprend pas trop, c’est plus gênant qu’autre chose, mais c’est touchant. il la trouve mignonne. « c’est encore un compliment ? méfies toi, à ce rythme là, je vais vraiment m’y habituer » elle sourit, elle fait un peu la maligne mais la vérité c’est qu’elle l’apprécie ce compliment, bien plus que le précédent.

la brune hoche la tête en entendant que ryan est d’accord avec elle sur la question du blanc dans l’appartement. ça l’amuse de voir qu’il s’intéresse à de la décoration. puis la serveuse arrive et l’attention des deux se porte rapidement sur le plat de frites de ryan. faut dire qu’elles font envie, ces frites. alors daphné en demande a ryan, par pure politesse, parce qu’elle estime qu’ils ne sont pas encore assez proches pour qu’elle se serve comme ça. « ça m’touche que tu acceptes humblement de partager quelques frites avec moi » elle rit, la brune, parce qu’elle voit bien que ryan n’est pas partageur quand il s’agit de ses frites. il lui tend deux frites a peine ce qu’elle a demandé. « merci » mais il ne lui en faut pas plus à daphné. c’est juste par gourmandise. elle a son fondant devant elle qu’elle juge bien meilleur que de simples frites. puis elle sourit à nouveau en l’entendant. décidément il est vraiment pas partageur « c’est une menace ?! » elle arque un sourcil, mine d’être étonnée. mais l’idée de lui piquer une frite en plus est intéressante juste pour voir comment il va réagir. est ce qu’il va simplement essayer de l’en empêcher ou est ce qu’il va se venger en lui piquant du fondant. alors elle tente le coup, en essayant dans la mesure du possible d’être discrète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 17:48

l'instinct protecteur des ainés ? ryan acquiesce, parce qu'il comprend. il n'a pas de frères et sœurs, mais il a des potes qu'il considère comme ça. que ce soit anaïs, alan ou d'autres. au final, les potes, c'est la famille qu'on choisit. et de fait, ryan ferait n'importe quoi pour eux. quitte à ce que ça le foute dans la merde, rien à branler. « j'comprends. » et pour tacler daphné, gentiment, il vient la chercher un peu. ça marche en plus, elle rougit. et ryan ça le fait kiffer d'avoir réussi à la mettre mal à l'aise comme ça. parce que ça veut dire qu'il la laisse pas indifférent et qu'elle est intéressée. d'aileurs, il ne se prive pas de lui signaler l'état de ses joues. « tu veux que j'te prenne en photo pour te montrer ? » il rit en le disant, parce qu'il est obligé, c'est pas possible de réagir autrement. et pour pas que ça l'énerve trop, il lui lâche un compliment. et ryan le pense celui-là aussi. c'est vrai qu'elle est mignonne daphné, enfin non, elle est belle. mais ça aurait été trop de lui dire ça. elle lui sourit, apparemment heureuse d'entendre ça. c'est vrai que celui-là est sorti beaucoup plus joliment que l'autre. beaucoup plus agréable à entendre, ça ne fait aucun doute. « t'enjailles pas trop quand même, sinon j'vais être obligé de te tacler après pour te faire redescendre. » ryan lui sourit, croisant son regard. le tacle sortira pas de suite, peut-être une autre fois, mais actuellement il n'a pas envie.

à l'instant même où les frites sont devant ryan, il commence à les manger et la question que daphné lui pose le force à relever instinctivement la tête vers elle. partager ses frites et ryan, ça fait deux. un sandwich ? pas de problèmes. des gâteaux ? pas de soucis non plus. mais la nourriture de fast-food, là, ça devient immédiatement beaucoup plus difficile. frites, hamburger, nuggets, on touche pas. mais bon, ryan fait un effort. elle en veut une ou deux, il lui en donne deux. c'est déjà beaucoup, faut qu'elle s'estime heureuse. « j'te dirais bien que c'est avec plaisir, mais c'est pas trop le cas, donc j'vais m'abstenir. » même s'il le dit plus ou moins sérieusement, il sourit quand même. parce que bon, il aurait pu lui dire non aussi. « de rien. » ryan boit une autre gorgée de sa bière avant de lui dire de faire attention à ce qu'elle fait. il a été gentil déjà, alors faut pas qu'elle prenne la confiance à essayer de lui en taxer d'autres. « j'sais pas, daphné, essayes et tu verras. » ryan est prêt. il a l'habitude que ce soit la bagarre pour la nourriture. il se remet à manger tranquillement, même s'il reste sur ses gardes. et il la voit la main de daphné qui approche et quand elle s'approche trop près de son assiette, il l'attrape. « j'te jure que j'vais déglinguer ton fondant. » il en est capable, c'est ça le pire. il a toujours sa main dans la sienne, par méfiance et aussi parce que ça le dérange pas au final. en plus, il lui fait plus tellement confiance alors il hésite à la relâcher. d'autant plus qu'il va être obligé de se venger. « t'as pas envie que ça dégénère, princesse. » non parce que si ça dégénère aucun des deux ne pourra manger son assiette tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 19:26


on dirait pas comme ça, mais daphné c’est un peu un pitbull quand on s’en prend à ses proches. elle a trop souvent vu la main de son père biologiques se lever, que ce soit sur elle ou sur ses conquêtes. alors elle s’est promis de toujours défendre ses proches, ses amis, ou même des inconnus dans la rue, maintenant qu’elle en est réellement capable. même si il faut jouer avec la légalité, elle s’en fout royalement. y’a plus d’amitié qui compte quand on s’en prend à une personne qu’elle aime. et c’est pour ça qu’elle veut pas que ryan s’approche de ses sœurs, au-delà de la jalousie, ça lui ferait trop mal de le perdre. puis il la titille sur son éventuelle jalousie, autant dire qu’il a mit les pieds dans le plat. et ça se voit sur son visage. tellement qu’elle ne sait plus comment s’en sortir. « tu veux pas imaginer que j’ai simplement chaud ?! » elle rit en disant cela, parce qu’elle s’enfonce. il a raison, ils le savent tous les deux. mais elle veut pas l’avouer. « vas y, comme ça tu m’auras toujours avec toi » elle rit de plus belle. après tout, il la cherche depuis tout l’heure, c’est un simple retour des choses. puis il lui dit qu’elle est mignonne. c’est pas qu’elle rougit encore plus, mais presque. elle est touchée parce que c’est joliment dit, ça sonne sincère, c’est agréable. « tu veux pas m’laisser en profiter un peu ? » parce que bon, vu qu’il en dit pas trop des compliments, la brune, elle a envie de savourer le moment.

daphné s’amuse de la situation, voir ryan se jeter comme ça sur ses frites. elle a l’impression de voir ses frères. c’est exactement la même chose. on dirait un affamé, alors que c’est que des frites, rien que des frites. elle voit bien qu’il fait un effort en lui en tendant deux, c’est incroyable. elle les mange alors en écoutant d’une oreille les dires de ryan. il la fait rire, vraiment. parce qu’elle a rarement vu quelqu’un donner autant d’importance à un plat de frites. puis il la menace, si elle pique des frites, elle s’expose à une vengeance. tout du moins c’est comme ça qu’elle le ressent. et encore plus quand il lui dit d’essayer. okay ryan. challenge accepted. daphné, faut pas lui dire ça, parce qu’elle va forcément tenter le truc. elle tente d’être discrète, mais ils ne sont que deux, alors c’est impossible. et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire il lui a déjà saisi la main. « sauf que moi j’partage mon fondant, si tu en veux un morceau, sers toi ! » la situation la fait sourire, c’est assez incroyable quand on voit comment ils se comportaient quelques heures auparavant, de sentir la main de ryan sur la sienne. elle ose à peine bouger la gamine. elle a pas envie qu’il la lâche, elle apprécie le contact de sa peau contre la sienne. « qu’est ce que tu en sais ?! » elle sourit, le regard plein de défi. faut pas lui lancer ce genre de phrase, à daphné. parce qu’elle le prend sur le ton du défi, et que les défis, elle les refuse jamais. elle a même pas relevé le surnom, princesse, non. elle a entendu que le défi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 9 Oct - 21:34

ryan est amusé, ravi d'avoir fait son petit effet. et il éclate de rire quand daphné lui demande s'il ne veut pas s'imaginer qu'elle a juste chaud. parce qu'ils savent tous les deux que ça va pas être possible. au moins, maintenant, il sait ce qui peut la faire rougir et il saura s'en resservir un de ces quatre. la prochaine fois qu'ils se verront. ça lui fait bizarre à ryan de déjà penser à revoir une meuf avec qui il n'a jamais rien fait et qui n'est pas une de ses potes. mais là, ça le dérange pas. il lui demande si elle veut qu'il la prenne en photo pour lui prouver qu'elle est bien rouge. la réponse de daphné fait hausser un sourcil à ryan alors qu'un sourire en coin apparaît sur ses lèvres. « parce que tu voudrais que je t'ai toujours avec moi ? » faut que daphné arrête de lui tendre des perches aussi. c'est trop facile. mais la demoiselle y gagne un nouveau compliment, le deuxième de la journée, comme quoi, ryan est en forme aujourd'hui. il hoche la tête quand elle lui demande s'il ne veut pas la laisser en profiter, parce que, si, elle a raison, il vaut mieux qu'elle en profite maintenant, parce qu'il ne sait pas quand il y en aura un autre. même s'il semblerait qu'il en sorte plus souvent en sa présence que prévu.

ryan peut tout partager avec les gens qu'il apprécie, mais il y a certaines choses qu'il est incapable de partager. donc, par exemple, aller à mcdo avec lui et tenter de lui voler sa bouffe, c'est du suicide. peut-être que daphné ne lui en aurait attrapé qu'une seule, mais ses potes l'ont habitué à pire. genre, prendre une poignée au lieu d'en prendre une. ça a tendance à finir mal à chaque fois, parce que du coup, plus personne ne peut manger tranquillement. et là, ce sont ses réflexes qui ressortent. pour ça qu'il lui attrape la main direct quand cette dernière s'approche trop près de son assiette. faut pas toucher. « t'as pas compris, tu touches une de mes frites, ton fondant il sera plus dans ton assiette, mais dans mon ventre. » et vu qu'il ne sait pas s'il peut lui faire confiance, là tout de suite, il garde sa main prisonnière dans la sienne. visiblement, ça ne dérange pas daphné, sinon elle essayerait de l'enlever. et honnêtement, ça ne le dérange pas à lui non plus. ils sont bien comme ça, même si ryan garde un air neutre. au même moment, babin la prévient qu'elle n'a pas envie que ça aille plus loin. sauf que daphné le regarde avec un air de défi et putain, elle cherche. « t'es pas possible, toi, en fait. » un léger sourire apparaît sur les lèvres de ryan tandis qu'il secoue la tête. le truc ouf dans cette histoire ? c'est que quand elle le regarde comme ça, il a qu'une seule envie et c'est de l'embrasser. doucement, ryan relâche sa main. peut-être qu'il laisse traîner ses doigts un peu plus longtemps que nécessaire. « t'sais quoi ? prends-en une autre et laisse-moi manger tranquille, parce que j'en veux pas de ton dessert, mais j'suis prêt à me sacrifier si tu pousses le bouchon trop loin. » ryan craque un peu, mais c'est parce qu'il sait que sinon, ça risque de dégénérer autrement que par rapport à la nourriture et il est pas tout à fait prêt pour ce genre de revirements de situation...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mar 10 Oct - 16:56


c’est étrange parce que d’ordinaire, daphné, elle rougit pas face à un mec. non. elle arrive plutôt à bien cacher ses émotions en principe. mais avec ryan c’est différent. elle baisse la garde, laisse volontairement certaines portes ouvertes pour qu’il s’y engouffre. elle ne se braque pas quand il la cherche. au contraire, elle en rit. et elle s’en étonne elle-même. c’est simple comme réaction, elle est elle-même la gamine, détendue, elle profite du moment, elle apprécie parce qu’elle a l’impression que ce moment sera unique. qu’après, tout redeviendra comme avant. qu’il continuera à l’ignorer ou à la chercher. qu’ils s’énerveront mutuellement. alors la photo, c’est aussi un moyen de se souvenir. « parce que j’veux que tu te souviennes de cet après midi » mais l’idée d’être toujours avec lui, au moins ne serait ce que par une photo dans son téléphone, n’est pas déplaisante. bien au contraire. et là, petit à petit, daphné, elle se rend compte qu’elle accorde beaucoup d’importance à cet après midi, à ce moment avec ryan, aux quelques compliments qui s’échappent par ci par là. c’est tout nouveau pour elle, qu’on lui porte autant d’attention, qu’on lui fasse des compliments. et qu’est ce que c’est agréable.

puis, elle observe ryan avec ses frites. on dirait presque qu’il part en croisade pour protéger ses frites. elle avait pas l’intention de lui piquer toute son assiette non, juste une frite ou deux. parce que c’est des frites, c’est comme les bonbons, ça se pique, c’est comme ça. il aurait choisi de la salade ou des haricots verts, bien évidemment qu’elle n’aurait pas tenté de lui en piquer. lorsqu’il lui attrape la main, elle est un peu surprise, parce qu’elle s’attendait à quelque chose d’un peu plus violent. mais non. elle essaie même pas de se défaire de son emprise principalement parce qu’elle n’y arrive pas, elle rit en entendant les paroles de ryan, alors impossible de se concentrer et d’essayer de se débattre. et puis elle en a pas nécessairement envie non plus. parce qu’elle a l’impression de faire un pas dans leur relation. un pas de plus dans leur complicité naissante. alors elle le cherche, le défie du regard, le titille pour voir jusqu’où il est capable d’aller. « je sais, c’est pour ça que tu m’apprécies » elle rit, elle est têtue la petite et il le sait, qu’elle se laisse pas faire, qu’elle se défend, qu’elle fonce dans le tas quand on la provoque un petit peu. et là, la tentation est forte. vraiment. surtout pour une histoire de frites. il se décide enfin à lui lâcher la main, avec une douceur et une tendresse étonnante. la brune frisonne légèrement en sentant la main de ryan glisser doucement sur la sienne. « c’est trop gentil, merci » elle saisit alors l’occasion, prend une troisième frite. mais la tentation d’aller encore plus loin est toujours là. la brune sourit légèrement, les yeux remplis de malice. elle veut savoir ce qu’il entend par se sacrifier, parce que bon, soyons honnêtes, manger un fondant au chocolat c’est pas vraiment un sacrifice. « te sacrifier ?! rien que ça. tu vas faire quoi si je m’approche, genre comme ça, tout doucement… » les idées ne lui manque pas pour essayer de dévier l’attention de ryan ailleurs que sur ses frites. si ils avaient été un peu plus proches, elle aurait peut être tenter de lui faire du pied. mais pour l’instant, elle se contente de s'approcher délicatement, de poser son regard face à celui du brun et de ne pas le lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mar 10 Oct - 21:34

daphné ne refuse pas qu'il la prenne en photo, au contraire, elle semble apprécier l'idée. ça le perturbe à ryan, parce qu'il ne s'attendait pas vraiment à ce type de réaction. il s'attendait à de la mauvaise foi. aussi, il n'a pas trop l'habitude que les demoiselles le surprennent, d'habitude, c'est un peu toujours la même chose, les mêmes dialogues, les événements qui se suivent sans surprise. d'ailleurs, il la regarde, comme s'il était agréablement surpris pour le revirement de situation. étonné, mais pas il apprécie. pour ça qu'il sort son téléphone sans rien dire et le déverrouille. « souris. » et à l'instant même où elle le fait, ryan la prend en photo. et daphné est bien dessus, de toute façon, il n'avait aucun doute à ce sujet, puisqu'elle est tout le temps belle. ça en est presque fatiguant parfois, surtout quand il la regarde à la salle et qu'elle ne s'en rend même pas compte. ryan lui montre, au cas où, parce que parfois les meufs veulent approuver la photo sinon elle font un caca nerveux. et même si ryan ne croit pas que daphné soit de ce genre, il prend pas le risque de le découvrir. puis il range son téléphone et un sourire en coin apparaît sur ses lèvres, parce que même s'il a pas envie d'approuver les paroles de daphné, ça le dérange pas d'avoir une photo d'elle. au contraire.

évidemment, ça part en bagarre quand ryan commence à manger ses frites. daphné lui en demande et il est généreux avec elle. il la prévient de pas lui en prendre. à croire qu'elle prend ça pour un défi, elle essaye direct de lui en prendre. ryan n'hésite pas une seconde, il lui choppe la main pour l'en empêcher. daphné le laisse la tenir sans rechigner. ryan la menace, parce que même s'il n'a pas envie de manger son fondant, il en est capable, juste pour lui montrer que c'est mal de voler la nourriture des autres. mais il est déconcentré, parce qu'il n'a pas envie de lâcher sa main, le contact n'est pas désagréable et il aime bien ça, toucher daphné. « pas vraiment, mais j'vais te laisser rêver. » ryan la cherche un peu, amusé par la situation, un peu blasé aussi, parce qu'il sait qu'elle ne lâchera pas l'affaire et il a envie de manger ses frites avant qu'elles ne refroidissent. alors il relâche la main de daphné, doucement, trop lentement pour que ce soit innocent. « mouais, de rien. » ça s'entend qu'il n'est pas si heureux que ça, mais bon, si ça peut lui faire plaisir de lui en taxer une troisième, tant mieux. si ça veut dire qu'il peut être tranquille. de toute façon, on sait tous qu'il a cédé parce que la bataille de regard commençait à lui donner d'autres envies que manger.

daphné continue de le regarder avec son air de défi et franchement, va falloir qu'elle arrête. c'est pour elle qu'il pense ça, parce que sinon, elle risque de rougir pour une vraie raison. mais ryan dit rien, pour l'instant, parce qu'au final, il n'a pas vraiment envie qu'elle arrête. elle lui demande ce qu'il va faire si elle s'approche tout doucement. et elle le fait en même temps qu'elle parle. ryan se doute que le sens premier doit s'adresser à son assiette, mais il le prend pas tellement comme ça, parce que même elle doit très bien savoir ce qu'elle est en train de faire. alors ryan, il agit. dans sa tête, il le sait que c'est peut-être pas une bonne idée, mais nique. c'est pas son style de tourner autour du pot, encore moins quand on le nargue comme ça. « j'vais faire ça. » même lui n'est pas trop sûr de son geste, mais tant pis. il se redresse, se relève même un peu de sa chaise pour prendre le visage de daphné entre ses mains et aller poser ses lèvres contre les siennes doucement. il ne cherche pas à faire plus, veut juste sentir l'espace d'un instant le contact. puis il recule, la relâche et se rassoit, un sourire joueur sur le coin de la lèvre. « mais j't'en prie, princesse, continue ce que tu voulais faire, te laisses pas déconcentrer. » le sourire de ryan ne le quitte pas, parce que finalement, il ne regrette pas son geste. même si c'est la première et dernière fois qu'il embrasse daphné, il regrette rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 11 Oct - 21:42


a la base, daphné, elle aime pas trop qu’on la prenne en photo. elle est cette personne qui tourne toujours la tête quand on veut la prendre en photo, celle qui profite de sa masse de cheveux pour se cacher le visage. elle vous dira que c’est une déformation professionnelle. qu’elle préfère être derrière l’objectif plutôt que devant. mais cette fois ci, c’est différent. cette fois ci elle apprécie que ryan la prenne en photo. elle sourit quand ryan le lui demande, bien que le sourire était déjà un peu présent sur son visage. elle regarde ensuite la photo quand ryan la lui montre. c’est pas que, mais elle se trouverait presque jolie la gamine. pour une fois que son sourire sur une photo n’est pas un sourire forcé, mais bel et bien un sourire naturel, ça fait du bien. elle acquiesce d’un signe de tête pour lui faire comprendre que oui la photo lui convient. même si le cadrage n’est pas parfait, ni la lumière, mais ça c’est encore une bonne vieille déformation professionnelle.

la bataille spéciale frites aura eu du bon finalement, elle est synonyme de rapprochement. daphné, s’étonne elle-même de sa réaction lorsque ryan lui attrape la main. la surprise a pris la place sur l’envie de se débattre. d’ordinaire, elle se serait débattue. d’ailleurs, elle se débat toujours dans des situations similaires, surtout quand c’est face à un de ses frères. mais le contact est différent avec ryan. c’est agréable. elle n’a pas envie qu’il la lâche. « t’as raison, un troisième compliment, ça aurait fait beaucoup » elle sourit daphné. se doutant bien qu’il la taquine un peu. honnêtement, si il ne l’appréciait pas, il n’aurait sans doute pas proposer le restau. puis, c’est à son tour, à elle de pousser le garçon un peu dans ses retranchements. elle a bien compris que la bouffe, c’était important pour lui, alors elle cherche, elle teste jusqu’où il peut aller pour quelques simples petites frites et se met à le regarder, le fixer tout en tentant une approche.

lorsqu’elle décide de joindre ses gestes à la parole, daphné, c’est au départ dans l’idée de piquer une frite de plus à ryan. mais en se plongeant dans son regard ténébreux, elle commence à avoir envie de plus. elle les sent. ces petits papillons dans le ventre qui commencent à voleter. se ressaisir, garder l’objectif frite en tête n’est pas la chose la plus aisée du moment. surtout quand ryan lui indique ce qu’il va faire et qu’il le fait dans les secondes qui suivent. aucun moment pour réagir. la seule chose qu’elle entend, ce sont les palpitations de son cœur qui s’accélère à l’instant même où il pose ses lèvres sur les siennes. elle ne s’attendait pas à ça la gamine, mais alors pas du tout. le temps semble s’être arrêté, le contact est si doux, si agréable, si chaud qu’elle ne veut pas que ça s’arrête. lorsque ryan se détache d’elle, elle ressent comme un pincement au cœur, une petite piqure comme pour lui rappeler qu’ils ne sont pas ensemble et qu’elle vient juste de se faire prendre à son propre jeu. alors elle est déboussolée la gamine, elle sait pas trop comment réagir parce qu’elle a apprécié ce baiser, qu’elle en voudrait encore, mais elle oublie pas que tout ça, c’est parti de son envie de taxer des frites à ryan. « c’est mort, tu m’as déconcentré là » qu’elle avoue en faisant presque mine de bouder. déconcentrer, le mot est faible. elle aurait pu réagir de mille et une façon face à ce baiser, et si ça n’avait pas été ryan en face, nul doute que le gars se serait pris une bonne gifle ou elle aurait quitté la table. mais voilà, c’est ryan et maintenant, il n’y a plus que ce baiser dans les pensées de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 10:46

ryan a l'impression qu'en deux-deux, l'atmosphère entre daphné et lui a changé. c'est passé de complice et joueur à un peu plus chargé en électricité. pas dans le mauvais sens, c'est en rien à cause d'un énervement ambiant. non, c'est juste parce les paroles qu'ils échangent sont ambiguës. babin s'y connaît là-dedans, il a l'habitude de ça, mais c'est pas pour autant qu'il veut y faire quelque chose tout de suite. parce qu'il  ne sait pas comment réagirait daphné s'il tentait quelque chose. il se dit que sa réaction ne serait probablement pas mauvaise, mais tant qu'il n'en est pas certain, il préfère rester tranquille. alors il la prend en photo quand elle accepte qu'il le fasse, juste parce qu'avoir un photo d'elle sur son téléphone le dérange pas. c'est rare qu'il prenne une meuf en photo quand c'est pas une amie pour faire un selfie, sauf que voilà, c'est daphné et même s'il a encore du mal à se l'avouer, il l'aime bien. et ça, depuis un bon moment.

le fait que ryan prenne la main de daphné pour stopper son chemin vers sa frite aide pas vraiment à calmer les idées qui traversent l'esprit du garçon. encore, si elle tentait de retirer sa main de la sienne, peut-être qu'il se dirait qu'un rapprochement n'est pas envisageable. sauf que ça n'a pas l'air de la déranger, au contraire. puis il cède ryan, histoire de calmer un peu le jeu, la laisse se servir encore une fois dans son assiette à contrecœur. ça a l'air de l'amuser à daphné et de toute manière ça s'entend dans la voix de ryan que ça le dérange pas tellement. « un troisième compliment ? tu crois pas que t'abuses un peu ? » ryan hausse un sourcil en posant la question, histoire de la taquiner en lui faisant croire qu'il n'y a plus matière à complimenter quoique ce soit. faut bien qu'il essaie de calmer les choses, sinon il sait qu'il va faire plus que craquer en lui cédant quelques frites. entre les regards qu'elle lui lance et sa technique d'approche, ça devient tendu pour lui.

sauf que daphné continue, venant le chercher en s'approchant de lui et de son assiette. elle lui demande ce qu'il va faire. si seulement elle était restée assise tranquille sur sa chaise sans chercher, ryan, il aurait pu contrôler son envie, sauf que là c'est fini, le contrôle a disparu à l'instant même où elle lui a lancé le regard qui arrive à le faire flancher. du coup, ryan se redresse et prend le visage de daphné entre ses mains avant d'aller chercher ses lèvres. doucement, sans pousser et ça dure pas assez longtemps à son goût, mais il veut pas la stresser et la faire fuir en cherchant plus. il la relâche, croisant son regard avant de se rasseoir tranquillement sur sa chaise. son regard la quitte pas, même quand elle a l'air de ne pas trop savoir comment réagir. et elle lui dit que c'est mort, qu'il l'a trop déconcentré. il veut bien la croire, il est déconcentré aussi, même s'il a l'air tout fier de lui. « j'savais que ça marcherait. » il lui sourit, lui laisse une chance d'échapper à d'autres remarques qu'il pourrait faire histoire de l'emmerder. « mange ton fondant, princesse. » son regard ne la quitte pas quand il lui dit ça, encore moins quand il mange ses frites ou boit sa bière. c'est pas par méfiance, c'est juste parce qu'il ne peut pas faire autrement. c'est plus fort que lui. daphné l'attire et si ce n'était pas assez clair avant, ça l'est maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan)

Revenir en haut Aller en bas
hard to see (ryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: