.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hard to see (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 15:10


c’est presque amusant, cette ambigüité qui se crée entre eux deux petit à petit, au fil du repas. c’est nouveau, c’est frais, c’est distrayant et même agréable. mais surtout, c’est difficilement imaginable quand on repense à leurs comportements habituels, l’un envers l’autre. d’ordinaire, leurs échanges se résument à des regards en coin ou à celui qui énervera le plus l’autre. cet après midi, ça a l’air différent, il y a comme un air de légèreté, quelque chose qui a changé, quelque chose qui a évolué. et elle aime ça, daphné. elle a l’impression que sa relation avec ryan avance vers quelque chose de positif. alors elle ne rechigne pas à se faire prendre en photo, et fait même un de ses plus beaux sourires, parce qu’elle se dit que comme ça, il la gardera avec lui et quand il la regardera, il se souviendra qu’entre eux, la pseudo guéguerre qu’ils entretenaient n’a plus lieu d’être.

lorsque ryan lui prend la main, daphné, elle prend ça pour un geste d’autodéfense, un espèce de réflexe visant à protéger son assiette. elle s’attend à quelque chose d’un peu violent et s’apprête même à se débattre. sauf qu’elle en est incapable, le contact avec la main de ryan ne la dérange pas, elle pourrait rester là des heures sans bouger. c’est surprenant. puis il finit par la lâcher, avec une délicatesse presque incroyable. «  moi ? abuser ?! non jamais » elle lui répond par un sourire, les yeux rieurs. un troisième compliment lui aurait sans doute fait plaisir, mais elle a bien compris qu’il ne fallait pas trop qu’elle en demande.

alors elle continue son petit jeu, elle se lasse pas de chercher ryan, parce qu’il a des réactions qu’elle apprécie. elle ne sait pas trop à quoi s’attendre lorsqu’elle l’entend dire qu’il va faire ça. puis elle le voit s’approcher, elle sent la chaleur de ses mains, la douceur de ses lèvres. c’est bref, trop bref, mais bordel, qu’est ce que c’est bon. elle a envie que ça continue daphné, elle veut pas que ça s’arrête, elle aurait pu le retenir, répondre à ce doux baiser par un autre. mais elle est paralysée la gamine. ce baiser, elle en a rêvé depuis le jour où elle a croisé le regard de ryan pour la première fois. alors lorsqu’il se détache d’elle, le retour à la réalité est assez brutal. daphné, elle perd complètement ses moyens et c’est vraiment étrange comme situation parce que ça lui arrive pour ainsi dire jamais. sauf que là, avec ryan, c’est la deuxième fois en un rien de temps. elle a pas rougi cette fois ci, mais elle peine à réagir, elle cherche ses mots. « t’es fier de toi, j’imagine ?! » elle lui sourit, ça se voit sur son visage, à ryan, qu’il est content de son coup. a croire qu’il n’y a qu’elle, que ce baiser déstabilise. elle regarde son fondant alors que ryan lui dit qu’elle devrait le manger. mais honnêtement, l’envie n’y est plus. c’est pas son fondant au chocolat qu’elle a envie de gouter, ce qu’elle veut, c’est gouter à nouveau aux lèvres de ryan. « j’ai plus très faim » qu’elle finit par admettre. peut être qu’il va comprendre le sous entendu, peut être pas. la vérité, c’est qu’elle ne sait pas comment agir, daphné. elle est perdue dans ses sentiments, elle est hésitante, au fond, elle a peur que ce baiser, ça soit juste histoire de lui tenir tête, de l’empêcher de piquer des frites et rien de plus. « tu veux pas arrêter de me regarder comme ça ? tu vas me faire rougir » parce qu’il ne la lâche pas du regard et elle s’en rend compte. c’est gênant, destabilisant même, surtout après ce qu’il vient de se passer.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 15:46

habituellement, avec daphné, ryan évite le contact physique. de toute façon, il y a encore quelques heures, il ne lui adressait la parole que si c'était pour la faire chier. maintenant, il sait déjà que ce sera différent. il sait déjà qu'il ne le fera plus chier de la même manière. les préjugés qu'il avait sur elle l'empêchaient de faire quoique ce soit, parce qu'il se disait qu'une meuf comme elle pouvait pas s'entendre avec un gars comme lui. c'est peut-être cliché, mais c'est exactement ce qu'il pensait. il la croyait riche et d'une famille avec une belle maison et ça, c'était forcé que ça les empêcheraient de coller. maintenant qu'il en sait plus, ryan a moins de barrières devant lui. moins de trucs qui le forcent à se poser des questions sur des trucs débiles. du coup, il se prive pas de lui prendre la main et même si à la base c'était pour défendre ses frites, ça dérive vite. si c'était pour cette raison, il l'aurait lâché vite pour se venger d'une quelconque manière. hors, il lui lâche la main tout doucement et la laisse se servir. ryan sait très bien qu'avec le regard malicieux que daphné lui lance, si ça continue, il ne va plus s'empêcher de rien faire. « ça a clairement pas l'air d'être ton genre. » ryan acquiesce, une expression faciale qui démontre qu'il ne croit pas du tout à ce qu'elle vient de dire, encore moins à ce que lui-même vient de dire.

jamais, ô grand jamais, ryan aurait pris les devants au point de l'embrasser avant de passer cette après-midi avec elle. c'était pas dans les plans. ryan comptait juste continuer de la regarder dans son coin, sans jamais rien faire, parce que c'était beaucoup plus simple. mais il a fallu qu'elle le fasse changer d'avis sur elle et voilà où ils en sont. babin sait très bien qu'il n'hésite pas assez longtemps avant d'aller prendre son visage dans ses mains et l'embrasser. il sait très bien que même s'il avait voulu résister, il n'aurait pas pu. daphné est trop tentante, elle et ses regards. il se demande si elle se rend compte de l'effet qu'elle lui fait, si elle se rend compte que ses regards sont tout sauf innocents. ryan a envie de recommencer, mais il préfère se rasseoir. daphné a pas l'air de trop savoir quoi dire, ni quoi faire, cela dit ryan a l'air plutôt fier de lui. juste parce qu'elle est déconcentrée. si elle l'est, ça veut dire que ça lui a fait quelque chose. « assez. » le sourire qui est accroché aux lèvres de ryan est presque enfantin, comme s'il avait réussi son coup. ça pétille dans son regard, toujours aussi tenté de l'embrasser à nouveau. pour ça qu'il lui dit de manger son fondant, histoire de pouvoir être tranquille dans sa tête. sauf que daphné lui annonce qu'elle n'a plus très faim. ryan penche la tête sur le côté, son sourire grandissant. « j'te fais trop d'effet, c'est pour ça. » babin se passe la main dans ses cheveux avant de croquer une de ses frites, lui, cette histoire lui a ouvert l'appétit. son regard qui ne lâche pas daphné, même s'il voulait arrêter de la fixer, ce serait pas possible. « nan, j'peux pas, en plus j'aime bien quand tu rougis. » c'est vrai qu'il aime ça, il lui a déjà dit tout à l'heure. « par contre, arrête de faire cette tête, daphné, sinon j'vais devoir recommencer. » ce n'est pas une menace, pas comme son ton de tout à l'heure. ceci étant dit, c'est une façon de connaître son avis sur la question. voir si ça la dérangerait. ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 17:05



comme quoi, parfois on est pleins de préjugés et de clichés sur les gens qui nous entoure. daphné et ryan en sont un véritable bon exemple. ils avaient plein d'idées reçues l'un sur l'autre. et daphné, elle en a encore certaines. elle est pas encore totalement convaincue qu'il n'y a rien de plus que de l'amitié entre lui et anais. mais elle essaie de passer au dessus et de profiter de l'apres midi. il lui attrape la main et il s'en détache ensuite tout doucement, la tendresse du geste lui ferait presque penser qu'il n'y a qu'elle. alors elle cherche la brune, à savoir si il n'y a vraiment qu'elle, avec son regard tantôt malicieux, tantôt rieur. « c'est pas du tout mon genre » elle insiste sur le pas du tout en souriant. aucune crédibilité. vraiment aucune. mais qu'importe. elle voit bien que ryan non plus n'y croit pas et que ça les amuse tous les deux, cette situation.

elle sait plus quoi penser daphné, elle est complètement perdue. les choses viennent de prendre une dimension à laquelle elle ne s'attendait absolument pas. vu le comportement de ryan jusqu'à présent, elle ne pouvait pas se douter qu'il agirait ainsi. et puis honnêtement, elle pensait pas qu'elle pourrait éventuellement l’intéresser ainsi. jusqu'à aujourd'hui, il était un peu ce gars innacessible, le cliché parfait du beau gosse qui sort avec des poupées barbie, comme elle se l'imaginait avec anais. et puis même sa réaction, à daphné, ou plutôt son absence de réaction, l'étonne. ce baiser, ça la touche, bien plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer. et c'est pour ça qu'elle réagit presque pas. elle a du mal à comprendre comment ils en sont arrivés là, si vite. le geste se veut tendre et délicat. beaucoup trop court au yeux de la brune qui s'en veut presque de pas avoir retenu ryan. mais quand elle comprend qu'il est fier de son coup, elle est contente, daphné. parce que ça veut dire tout plein de choses. comme si il avait gagné quelque chose. elle le voit dans ses yeux, qu'il est heureux. il ne le sait peut être pas, ou il l'a peut être compris, mais c'est le coeur de la brune qu'il est en train de gagner, petit à petit. alors quand il lui dit qu'il lui fait trop d'effet, elle sent qu'elle commence nouveau à rougir. c'est incroyable cette capacité qu'il a de la faire rougir en quelques secondes à peine. elle baisse alors un instant les yeux vers le sol avant de les relever vers ryan, qui la regarde toujours. « ouais, j'crois que t'as raison »  qu'elle finit par avouer. elle craque daphné. surtout quand elle le voit passer une main dans ses cheveux, sourire aux lèvres. et son état empire quand elle l'entend dire qu'il ne peut pas arrêter de la regarder. elle rougis encore plus, sourit nerveusement. elle a envie de croire que c'est parce qu'elle lui plait, qu'il agit ainsi. et puis il finit par lui demander d'arrêter de faire sa tête actuelle sous peine qu'il l'embrasse à nouveau. elle demande que ça, daphné. « alors recommence, parce que j'peux pas changer de tête » et cette fois ci, j'te laisserai pas t'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 20:11

dans le fond, ryan aurait sûrement préféré que daphné soit telle qu'il l'avait imaginé, parce que ça serait beaucoup plus simple. parce qu'en plus de la trouver belle, il aime bien parler avec elle, elle le fait rire et elle est pas chiante. faut dire que normalement, il s'intéresse pas tellement que ça aux conversations qu'il a avec les demoiselles, parce que c'est censé le mener à une seule et unique chose : le sexe. là, c'est pas tellement sa priorité, pas parce que daphné l'attire pas, mais juste parce qu'il aime bien être posé là avec elle. ryan aime bien lui tenir la main aussi, et ça, c'est encore plus bizarre que tout le reste. normalement, ça le fait chier, il le fait juste pour faire plaisir et aussi parce que rejeter une meuf pour rien, c'est con. mais là, ça le dérange pas. au contraire, ça lui aurait pas déplu de tenir sa main plus longtemps. y a plein de trucs qui sont pas normaux avec daphné et ça le perturbe un peu, même si ça se voit pas, parce que ryan sait bien rester neutre. puis de toute façon, y a toujours le même sourire accroché à son visage depuis tout à l'heure. surtout quand elle accentue le 'pas du tout' dans sa dernière phrase. non, abuser, ça n'a pas l'air d'être son genre...

après que ryan l'ait embrassé, il se rassoit tout fier de lui et part pour se remettre à manger. cela dit, il le fait pas sans continuer de la taquiner. même si ryan était en plein déni, il avait envie de faire ça depuis un putain de long moment. sauf que c'était plus facile de dire que ce n'était pas le cas aux gens. il mange une de ses frites, confirme qu'il est fier de lui à daphné. il est enfin passé à l'action et il a envie de recommencer, mais il se tâte. il croit comprendre au visage que la brune affiche que ça la dérangerait pas, mais tant qu'il est pas sûr, il préfère rester le cul vissé sur sa chaise. le sourire de ryan s'élargit quand il arrive à la faire rougir encore une fois. il se met même à rire doucement et daphé lui confirme qu'il a raison : il lui fait trop d'effet. « j'ai toujours raison, princesse. » ryan se passe la main dans ses cheveux par réflexe, trop de tension d'un coup, d'où la remarque amusée. alors comme ça, il lui fait de l'effet ? quand elle lui demande d'arrêter de la regarder comme il le le fait, ryan lui dit que c'est pas possible. déjà, elle vient de rougir et en plus, elle est beaucoup trop belle pour qu'il puisse la quitter des yeux ne serait-ce qu'une minute. c'est mort. pour ça qu'il lui demande d'arrêter de faire cette tête, à son tour, si elle ne veut pas qu'il recommence, sauf qu'elle lui dit de le refaire et pendant une seconde, ryan est un peu choqué. avec une autre demoiselle, ça l'aurait pas tellement surpris, mais chez daphné, y a toujours quelque chose qui le surprend. mais il hésite pas longtemps, parce qu'en deux-deux, ryan se redresse et pose à nouveau ses mains sur le visage de daphné, doucement avant de revenir chercher ses lèvres. sauf que là, c'est moins doux que tout à l'heure, y a plus de fougue, parce qu'il pourrait l'embrasser toute la journée si elle lui demandait. leur nourriture risque d'être trop froide pour qu'ils mangent quoique ce soit, mais ryan n'en a plus rien à foutre. non, il est trop passionné par ce qu'il est en train de faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 12 Oct - 21:39


finalement, daphné et ryan, ils se ressemblent bien plus qu’ils ne veulent bien le penser. parce que la brune, elle s’imaginait pas apprécier autant le temps passer avec lui. au début, elle le voyait plus comme un espèce de caid qui passe son temps à chercher les nanas qui lui tiennent tête comme daphné et les autres, il les met dans son lit. mais au gré de leurs conversations, cette espèce d’alchimie qui nait entre eux, la brune change d’avis, p’être que ryan n’est pas uniquement le beau gosse du quartier. non. elle apprécie le temps qui passe, elle apprécie qu’il lui prenne la main alors qu’à la base, elle est comme lui, les démonstrations de ce genre, elle aime pas tellement ça. par contre, si il y a une chose qu’elle ne sait pas faire, c’est cacher ses émotions. elle sourit, la gamine. elle rit, elle rougit. elle est heureuse.

la fierté de ryan amuse daphné, on dirait qu’il vient de décrocher la lune. et le pire, c’est qu’il assume totalement sa fierté. il continue de manger ses frites, comme si c’était naturel après ce qu’il vient de se passer. le cerveau de daphné en revanche, il se remet pas de ce doux échange. dans la tête de la brune, c’est un champ de bataille. elle sait pas, elle sait plus comment réagir. est ce qu’il a aimé ce baiser ? est ce qu’elle doit à nouveau l’embrasser ou partir en courant ? c’est bizarre, parce que ça n’a jamais été aussi prise de tête un baiser. c’est pour ça qu’elle n’hésite pas à admettre que oui, ryan lui fait de l’effet et bien plus que prévu même. elle rit lorsqu’elle l’entend dire qu’il a toujours raison. elle n’est pas forcément d’accord mais c’est pas important. elle commence à s’habituer à l’entendre l’appeler princesse. ça sonne bien, c’est différent de la première fois où il l’a utilisé, ce surnom. plus le temps passe et plus ça devient affectif comme surnom. et puis ils partent dans un débat dont l’issue ne fait que peu de doutes : arrêtes de me regarder, arrêtes de faire cette tête, recommence. n’hésites pas, parce que daphné, elle osera pas. cette fois ci, elle est pas surprise la brune. même si ryan ne lui laisse que peu de temps pour réagir. elle l’a voulu ce baiser, elle l’attendait. c’est différent de tout à l’heure, c’est plus fort mais tout aussi agréable. elle y répond à ce baiser, avec envie et passion. la brune libère une de ses mains, qu’elle vient délicatement poser sur la nuque de ryan, elle le pousse légèrement un peu plus vers elle, lui indiquant ainsi qu’elle ne veut pas que ça s’arrête. pourtant, ils vont bien finir par devoir se détacher, c’est pas que mais un restaurant c’est pas vraiment le meilleur lieu pour ce genre de démonstration.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 13 Oct - 14:59

ryan avait encore faim il y a quelques minutes, mais à l'instant même où daphné lui dit qu'il peut recommencer en d'autres termes, la nourriture repasse directement au second plan. il s'en fout d'être dans un restaurant, s'en fout du regard des gens et d'être à la vue de tous. y a des trucs qu'il ne faut pas demander à ryan, parce qu'il va les faire sans hésiter, peu importe le lieu et l'heure, il s'en tape. peut-être que c'est daphné qui va finir gêner par la situation, mais ce n'est pas comme s'ils étaient à poil dans le restaurant, non, c'est juste que leurs lèvres arrivent pas à se défaire. ryan n'a pas envie de s'arrêter, n'a pas envie de reculer, il veut juste continuer d'embrasser daphné comme ça jusqu'à ce qu'elle en ait marre. sauf que cette dernière n'a pas l'air d'en avoir marre, puisqu'elle s'accroche à lui, le rapprochant un peu plus et putain, s'il n'y avait pas cette foutue table entre eux, l'histoire serait différente, encore plus s'ils n'étaient pas dans un lieu public. les lèvres de ryan s'éloignent de celles de daphné l'espace d'un instant et il vient chercher son regard, un sourire sur le visage. son pouce vient tracer les lippes de la brune, alors qu'il se rassoit, obligé, parce qu'il sait très bien que ça risque de dégénérer s'il ne s'arrête pas maintenant. dans le regard de ryan, on sent l'indécision, parce qu'il s'en pose des questions, mais il les tait, une seule sortant suffisamment du lot pour qu'il l'énonce à haute voix.

« on bouge ? »
parce qu'il faut être honnête : les deux n'ont plus faim et personne ne compte finir son assiette de sitôt. ryan ne sait pas vraiment où lui proposer d'aller, mais il sait qu'il n'a pas envie de rester là. une table les sépare et c'est déjà trop. ça l'empêche de se rapprocher. « sauf si t'as changé d'avis et que t'as envie de manger ton fondant, j'suis un gars patient. » babin lui fait un clin d’œil, pus reporte son attention sur ses frites qui sont dorénavant froides et plus si appétissantes que ça. sa bière non plus, il n'a plus envie de la boire, parce qu'elle, contrairement à ses frites, doit être chaude. en fait, il a juste envie de retourner dehors avec daphné et puis c'est tout. la vérité, c'est que le corps tout entier de ryan a envie de se rapprocher de celui de la brune. pas forcément sexuellement, non, c'est juste qu'il a envie d'être proche d'elle. il veut pouvoir la toucher sans rien entre eux, il a envie de pouvoir l'embrasser sans avoir à se retenir. ce qu'il aimerait aussi, c'est que ce soit réciproque. c'est pour ça que son regard vient se replonger dans celui de daphné, pour lui faire comprendre que cette distance entre eux, là, ce n'est plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Dim 15 Oct - 18:52


daphné, elle a plus faim. même l’odeur de son fondant au chocolat ne lui fait plus envie. non. la seule chose dont elle a réellement envie, c’est de goûter à nouveau aux lèvres de ryan. parce que la première fois, c’était trop court, trop bref, trop surprenant. alors elle hésite pas une seule seconde quand ryan lui dit qu’il pourrait recommencer si elle ne bouge pas. elle le pousse même, à recommencer. parce qu’elle en meurt d’envie. même si elle est plutôt discrète d’ordinaire. même si elle n’aime pas tellement ce genre de démonstrations dans un endroit public. c’est plus fort qu’elle. alors quand elle sent les lèvres de ryan venir se poser à nouveau sur les siennes, elle ne peut que profiter du moment, s’accrochant à lui, tentant de réduire au maximum la distance entre eux. elle voudrait qu’il comprenne, qu’elle en a autant envie que lui de ce baiser, qu’il peut continuer de l’embrasser autant qu’il en a envie. parce qu’elle s’éloignera pas. elle en est bien incapable. lorsqu’il se détache d’elle, la brune ressent déjà comme un manque. elle sourit presque bêtement parce qu’elle est heureuse, la gamine. elle a du mal à se détacher du regard de ryan, elle se perd littéralement dans ses beaux yeux noirs.  

ryan sort daphné de ses pensées lorsqu’il lui propose de bouger. excellente idée. peut être que prendre un peu l’air va remettre les idées de daphné en place. ou peut être pas. mais tant qu’elle peut profiter de ryan, être proche de lui comme jamais elle ne l’avait été auparavant, elle dit pas non. elle acquiesce donc. « laisse moi juste finir mon café ». le fondant n’a plus d’intérêt, mais le café oui. il est froid, pas très bon, mais le café, c’est un peu sa drogue à daphné. alors, elle avale sa micro tasse rapidement. parce que même si ryan lui a dit qu’’il était patient, elle n’y croit pas trop. et puis, elle, elle est impatiente. impatiente de passer encore du temps avec lui, impatiente de goûter à nouveau à ses lèvres, impatiente de se glisser contre lui, impatiente qu’il la prenne dans ses bras. « on y va ? » elle attrape son sac, sort de quoi payer les deux commandes. « laisse moi payer, c’est de ma faute si t’as pas pu manger tes frites » qu’elle lâche, léger sourire en coin, un brin moqueuse, elle le lâche pas du regard. ça va p’être pas lui plaire comme idée, se faire inviter par une fille mais daphné, elle a pas vraiment envie de lui laisser le choix. alors elle lui laisse pas le temps de discuter, elle prend son sac à main, son sac de boulot et puis elle a ce geste, qu’elle se surprend elle-même de faire, elle attrape la main de ryan pour l’entrainer avec elle dehors. mais dehors, elle sait pas trop où aller. elle a envie de lui proposer d’aller chez elle, en tout bien tout honneur, parce qu’elle voudrait juste poser son matériel photo. bon d’accord, il y a d’autres choses qu’elle aurait envie de faire, mais elle ne veut pas brusquer les choses. et puis, elle habite pas vraiment à coté non plus. alors elle ose pas et se contente de garder la main de ryan dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Dim 15 Oct - 20:51

ryan ne sait pas trop ce que tout ça veut dire et il n'a pas tellement envie de savoir. pas maintenant. il préfère ne pas avoir à se poser de questions. les choses simples sont celles qu'on apprécie le plus, il le sait bien et c'est pour ça qu'il se laisse aller. depuis la première fois que daphné a franchi la porte de la salle, ryan a eu envie de faire ça. l'embrasser, sans se poser de questions, sans avoir les petites voix des gens dans la tête. beaucoup de choses l'en empêchaient, pourtant, des pensées qui lui appartenaient sans que personne ne les influence. il s'est mis des barrières, ryan, parce que sans elles, il aurait plongé il y a un moment. sauf que daphné les a complètement défoncé, ces barrières, en quelques phrases, elle a su casser l'image qu'il avait d'elle, le faire changer d'avis, lui ouvrir les yeux. et ryan, là, tout ce qu'il voit, c'est qu'il a envie de la toucher et de la sentir. d'autant plus que la demoiselle en question n'a clairement pas l'air contre. au contraire, daphné, elle sourit et le quitte pas des yeux, comme lui tout à l'heure. et comme ryan fait pareil, ça le dérange pas.

d'ailleurs, il lui propose de bouger, parce que ce serait probablement mieux pour eux de se tirer de là avant qu'ils soient tout bonnement virés de l'endroit. ça ne l'aurait pas dérangé de manger tout à l'heure, mais maintenant, il n'en a plus tellement envie, disons qu'il a été perturbé par d'autres événements depuis et que ça ne fait plus trop partie de ses priorités. daphné lui dit qu'elle veut juste finir son café avant qu'ils partent et malgré les paroles de ryan, ce dernier n'est pas si patient que ça, parce qu'il a l'impression qu'elle met beaucoup trop longtemps même s'il ne dit rien. daphné attrape son sac en lui annonçant que c'est bon à sa manière et elle lui demande de la laisser payer, comme si ça allait marcher. « nan. » sauf qu'il a pas vraiment le temps de réagir, parce qu'elle récupère ses affaires sans qu'il puisse mettre les mains dans ses poches pour payer. puis elle lui prend la main et l'entraîne dehors avec elle. « non, mais sérieux, c'est moi qui t'ai fait venir. » parce que même s'il n'en a pas l'air comme ça, il a été bien élevé. et c'est plus trop le moment de batailler de toute façon, vu qu'ils sont déjà sortis. ryan soupire en secouant la tête. « la prochaine fois, je paye. » et ryan capte qu'après l'avoir dit qu'il vient juste de prévoir une prochaine fois. et ça le dérange pas tant que ça. pourtant, c'est censé le saouler de prévoir comme ça. mais pas là. et c'est censé le gonfler aussi de lui tenir la main, mais pas vraiment non plus. « tu veux faire quoi maintenant ? » déviation, parce que ryan le fait tellement bien que ça en devient presque un réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Dim 15 Oct - 22:18


la priorité de daphné maintenant, c’est de passer du temps avec ryan, du bon temps. les barrières sont tombées, les préjugés n’existent plus. cela lui semble improbable voire même incroyable. c’est pour ça aussi qu’elle savoure chacune des secondes où leurs lèvres se touchent. c’est pour ça qu’elle en redemande et qu’elle ne se soucie presque plus des gens autour. elle est pas comme ça d’habitude daphné. elle est plus timide, surtout dans les lieux publics. d’ordinaire, les garçons ca va, ca vient avec elle, alors elle a pas le temps d’envisager quoique ce soit. mais avec ryan c’est différent, c’est comme si les choses se faisaient dans l’ordre, pour une fois. d’abord on fait connaissance, puis le restau, puis après on envisage de partager le même lit. a la base daphné, c’est le genre de nana qui saute les deux premières étapes et qui s’enfuit au petit matin après avoir partager la nuit avec un gars qu’elle ne rappellera probablement jamais. mais cette fois ci, c’est différent. ryan est différent. elle s’en rend compte petit à petit, quand elle comprend qu’elle ne peut pas s’arrêter de le regarder, ni de sourire.

bouger, c’est effectivement une bonne idée. daphné, elle aime pas trop gaspiller, ne pas finir son assiette, mais là, c’est différent. elle a peur que ryan se lasse, qu’il change d’avis si jamais elle se décide à manger son gâteau. alors elle avale juste son café, histoire d’avoir quelque chose dans l’estomac. puis elle décide de payer le restau, parce que bon, elle se sent un peu responsable quand même. si ryan a pas fini ses frites, c’est de sa faute à elle, elle l’a un peu trop distrait. elle sourit lorsqu’il refuse qu’elle paie. réaction purement masculine « j’ai pas dit que je te laissais le choix » elle rit. elle est un peu bourrique la petite. et pour couper court à toute discussion, elle entraine ryan dehors. « ça me va, tant qu’il y a une prochaine fois » il sous entend qu’il y aura une prochaine fois, elle en est heureuse et espère qu’il dit vrai. la brune ne se rend même pas compte qu’elle tient toujours la main de ryan. à les voir comme ça, on dirait un mignon petit couple. puis il lui demande ce qu’elle veut faire maintenant. c’est pas les idées qui lui manquent à daphné. certaines moins catholiques que d’autres. « j’passerais bien chez moi pour poser mon matériel photo si ça t’embête pas » elle ose, finalement lui proposer ça. parce qu’elle n’a pas mieux en tête pour l’instant. « mais ne te fais pas d’idées hein, je veux juste poser mon sac » et puis accessoirement si ça peut déraper sur quelques doux baisers, daphné, elle dira pas non. mais elle ne le dit pas. elle ne veux surtout pas passer pour une fille facile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Lun 16 Oct - 20:21

sous ses airs désagréables et malpolis, ryan a quand même été bien élevé. certes, il sait que les femmes peuvent payer le repas si ça leur fait plaisir, parce qu'elles sont indépendantes et tout le tralala. quand bien même, on a toujours enseigné à ryan qu'il vaut mieux payer. là, encore plus, vu que c'est lui qui a eu l'idée d'aller manger, donc en principe, c'est celui qui soumet l'idée qui paye. mais daphné lui laisse même pas le temps de le faire, déterminée à payer elle-même. il n'a même pas le temps de batailler qu'elle l'a déjà entraîné dehors. c'est pas sympa, ça. « j'ai bien remarqué que tu me laissais pas le choix. » ryan ronchonne presque. entre temps, il se rend compte que la main de daphné est toujours dans la sienne. il se rend compte aussi du fait que ça ne le dérange pas, ce qui est d'autant plus perturbant. habituellement, ça le ferait chier et il trouverait un moyen d'enlever sa main discrètement, sauf que là, il n'en a pas envie. daphné insiste sur les paroles de ryan, elle veut une prochaine fois. ryan sourit, sans pour autant répondre, parce qu'avec son caractère de merde, il sait pas trop si elle aura vraiment envie d'une prochaine fois plus tard. mais il hoche positivement la tête, confirmant malgré lui ses propres dires. parce qu'il a envie de refaire ça, c'était tranquille et il a apprécié.

maintenant qu'ils ont quitté le restaurant, ryan demande à daphné ce qu'elle a envie de faire. parce qu'il n'a pas vraiment envie qu'ils rentrent chez eux tout de suite, il a encore envie de passer du temps avec elle. sinon, il se serait sûrement déjà barré avec une excuse à deux francs ou en agissant simplement comme un gros connard. daphné lui demande s'ils peuvent passer chez elle, parce qu'elle veut poser son matériel, si ça le dérange pas. comme si ça allait le déranger ryan d'aller chez daphné. la blague. maline, daphné précise que c'est simplement pour poser son matériel, rien de plus. « pourquoi tu précises ? » petit sourire amusé accroché aux lèvres de ryan. « j'savais que tu voulais me sauter dessus, mais à ce point, princesse, j'suis choqué. » ça se voit d'ailleurs. ou pas. il s'amuse, parce que dans le fond, c'est le premier truc qu'il s'est dit, on va pas se mentir. sauf que ryan n'est pas un forceur, il prend ce qu'on lui donne, sait donner en retour. « plus sérieusement, ça me dérange pas non, j'vais pouvoir vérifier que t'as pas mytho sur la peinture. » bah oui, c'est évident que c'est la première chose qu'il fera une fois qu'il sera rentré chez elle. et cette fois, c'est lui qui va la suivre, vu qu'il ne sait pas où elle habite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mar 17 Oct - 21:59


elle apprécie, daphné, que ryan ne lui tienne pas tête. pour le coup, la brune est un peu embêtée qu’il n’ai pas fini ses frites. elle, on lui a toujours appris à finir ses assiettes au restaurant et dès qu’elle ne le fait pas, elle se sent coupable. c’est bête, mais c’est comme ça. et là, ils ont tous les deux laisser leurs assiettes quasiment pleines. alors forcément, elle veut payer. et elle espère que ryan ne discute pas. de toute façon, elle l’empêche volontairement de réagir. parce que forcément, elle sait comment il va réagir : il va pas être d’accord, blablabla, combat de coq blablabla. c’est un débat inutile. c’est pour ça qu’elle a pris les devants et qu’elle insiste bien en précisant qu’elle lui laisse pas le choix. il ronchonne, elle en rigole et hausse les épaules. « que tu veux, je suis têtue, c’est comme ça » au moins, comme ça, il apprend à connaitre le caractère de la brune. et puis il indique que la prochaine fois, il paiera. elle le retient daphné, espérant que la prochaine fois ce sera bientôt, parce qu’elle aime passer du temps avec ryan, elle aime lui tenir la main et rire avec lui. elle ne veut pas que ce petit tête à tête n’ait pas de suite, elle en veut une et une belle.

honnêtement, daphné, elle a envie de proposer mille et une choses à ryan, de la simple petite balade le long de la garonne à un petit tour au trampoline park ou dans les vieilles rues de la ville. mais elle connait pas tellement ses goûts à lui. et puis elle a surtout pas envie de traverser la ville avec le poids de son matériel photo sur les épaules. alors elle propose d’aller chez elle, non sans arrières pensées. « parce que même si j’ai adoré que tu m’embrasses tout à l’heure, j’ai pas envie que tu te fasses de fausses idées » elle le regarde, léger sourire aux lèvres, toujours la main enlacée dans celle de ryan. elle a aucun soucis à avouer qu’elle a aimé leur proximité au restaurant. ensuite, il sous entend qu’elle a envie de plus, si il savait à quel point il est dans le vrai. mais elle se l’interdit, parce que elle ne veut pas être rangée dans la catégorie coup d’un soir. alors elle dément. impossible d’avouer ce genre de chose. « ce genre d’idées là » elle en rit, parce que ryan n’a pas l’air aussi choqué qu’il le dit. « avoue que c’est la première chose à laquelle tu as pensé » de toute façon, ils y ont tous les deux pensé. mais daphné, elle met un point d’honneur à ce que ça n’arrive pas. parce qu’elle veut pas être une vulgaire conquête. non. elle veut plus que ça. puis la discussion vrille sur l’appartement de la brune. ça le dérange pas d’aller chez daphné, et il doit même en être content à en juger par le sourire qui illumine son visage. « si t’arrives à capter la couleur des murs avec tout ce que j’ai accroché dessus, bravo » on peut dire que la brune a personnalisé son appartement. des photos de ses frères et sœurs, des paysages, ce genre de choses. « on y va à pied, c’est pas très loin » un petit quart d’heure, vingt minutes de marche si on glande en chemin vers le centre de bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Mer 18 Oct - 21:02

ryan a bien compris qu'il ne va plus être capable de se contenter de la regarder de loin quand ils seront à la salle. il sait déjà que ça risque de le faire péter un câble de ne pas s'approcher, de garder ses distances comme il le faisait avant. y a déjà les voix de ses potes dans sa tête, ceux qui vont lui faire des remarques, les "tu vois, j'avais raison". ryan sent déjà la prise de tête et les nerfs à vif qui vont en découler, mais il n'en a plus rien à foutre. parce qu'elle n'est pas celle qui croyait, la réalité le laissant apercevoir une meuf avec qui il a envie de passer du temps, même si ça lui paraît bizarre vu que c'est très inhabituel. sauf qu'il pourrait s'y faire. peut-être trop rapidement et c'est ça qui le stresse un peu, au fond. il pourrait prendre ses distances tout de suite pour plus de simplicité, mais ça ne va pas être possible, pas maintenant. pire encore, elle lui dit qu'elle a adoré qu'elle l'embrasse. c'est réciproque, se retient-il de dire, la laissant finir. pas de fausses idées, hm ? si seulement c'était possible. « alors comme ça, t'as adoré ? » comme s'il n'avait retenu que ça de la phrase, hors ce n'est pas vraiment le cas. c'est juste qu'il n'a pas envie de lui mentir tout de suite en prétendant qu'il n'a pas immédiatement pensé à des choses purement sexuelles. « et t'inquiètes, j'suis un garçon très sage. » y a le petit sourire en coin qu'il affiche qui a tendance à dire totalement l'inverse, mais bon, ça passe.

et le bonhomme ne peut pas s'empêcher de continuer de la taquiner. il n'a surtout pas envie de se priver, préférant largement y aller. ils reviennent sur le même sujet un peu malgré eux : le premier truc qui est passé par la tête de ryan. pas de sa faute si, en général, la visite des logements des femmes qu'il rencontre le mène à la même chose à chaque fois. ce n'est pas pour autant qu'il s'imagine que ça finira de la même manière avec daphné, mais voilà, évidemment que ça lui passe par la tête. « ok, j'avoue, j'y ai pensé. » il admet, parce que de toute façon, il ne serait pas crédible s'il niait. « mais j'suis sur que j'suis pas le seul. » sous-entendu, daphné y a sûrement pensé aussi, surtout pour prendre le soin de le mentionner et de préciser qu'il ne se passerait rien. y a pas que lui qui est tenté, c'est sur que non. sauf qu'il détourne un peu la trajectoire de la conversation, histoire de pas passer pour un gros connard qui ne pense qu'au cul. parce que bon, certes, c'est un peu le cas, mais bon, il sait quand c'est le moment et quand ça ne l'est pas. du coup, il repart sur le thème de la peinture des murs de daphné. « j'suis sur que j'vais réussir à voir un bout de mur. » parce que clairement, il n'aura que ça à faire, bien entendu. ils y vont à pied, c'est ce qu'elle lui annonce. il préfère ça plutôt que le tram, surtout à cette heure-ci. « j'te suis, princesse. » pas le choix de toute manière et ça ne le dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Jeu 19 Oct - 13:28


daphné, elle a hâte de retourner à la salle de sport et de voir comment ryan va se comporter avec elle. si il va toujours courir après anais, ou si elle aura un peu plus d’importance à ses yeux, suffisamment pour qu’il passe un peu de temps avec elle. si il va continuer à l’ignorer, à la chercher ou est ce qu’il va être un peu plus cool. la brune espère que cet après midi, les baisers qu’ils ont échangé auront fait avancé leur relation dans le bon sens. c’est sans doute encore trop tôt pour parler de quelque chose de sérieux, mais daphné, elle sait ce qu’elle ne veut pas. elle ne comprend pas trop pourquoi, mais elle n’a pas envie de passer juste une nuit avec ryan. non. elle a envie de plus que ça, d’apprendre à le connaitre, de gagner sa confiance et enfin son cœur. elle hésite pas à lui avouer qu’elle a adoré qu’il l’embrasse, elle dit ça sur le ton de l’humour, mais c’est franc et vrai. « oui, pourquoi, ça t’étonnes ?! » qu’elle répond le regard plein de malice. qu’il en profite, parce que c’est pas tous les jours qu’elle avoue ce genre de chose. « oh ça j’en doute pas » c’est ironique, elle voit bien ce petit sourire en coin qui la fait craquer à daphné et qui veut surtout dire tout le contraire de ce que ryan vient d’annoncer. ryan et sage, clairement ça va pas ensemble. c’est évident. et puis si il était aussi sage qu’il le dit, il n’y aurait sans doute pas eu de approchement au restaurant.

elle rit lorsque ryan admet que oui, il a pensé qu’en allant chez daphné, il y aurait plus que de simples petits bisous. au moins, ça a le mérite d’être clair. de toute façon, la brune ne l’aurait pas cru si il avait démenti. puis il la taquine un petit peu en ajoutant qu’il n’est pas le seul à penser ainsi. et honnêtement, il a totalement raison. « certes, mais c’est pas parce que j’y ai pensé, que ça va arriver » elle admet, elle aussi y avoir pensé. forcément. de toute façon, prétendre le contraire aurait été un pur échec. elle n’essaie même pas. mais elle a quand même quelques principes daphné, elle hésite pas à collectionner les garçons, mais c’est rare quand ils passent la porte de chez elle. elle préfère se la jouer discrète et s’envoler au petit matin. pourtant avec ryan c’est différent. elle a envie de lui faire confiance, elle a envie qu’il découvre son univers. alors la discussion repart sur la décoration de l’appartement. avec tout ce qu’elle a accroché sur les murs, daphné doute un peu qu’il capte la couleur des murs, en tout cas, c’est pas ça qui devrait attirer son attention en premier. « hm j’sais pas, tu seras peut être occupé à regarder autre chose » elle hausse légèrement les épaules, l’air mutin, le regard plein de sous entendus. elle annonce ensuite qu’ils vont chez elle à pied. le tram aux heures de pointe non merci. c’est plus agréable de se balader dans les rues de bordeaux. « j’aime bien quand tu m’appelles princesse » parce que c’est beaucoup moins péjoratif qu’en début d’après midi, parce qu’elle a l’impression de gagner en importance aux yeux du jeune homme.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Ven 20 Oct - 23:36

c’est pas tellement que ryan ne s'attendait pas à ce que le fait qu'il l'ait embrassé ne lui ait pas plu, c'est juste qu'il ne pensait pas qu'elle le dirait à haute voix. c'est jamais la même chose de l'entendre. il a apprécié autant qu'elle, probablement même plus, même s'il ne l’avouera pas vraiment maintenant. ce serait trop, trop vite et il n'a pas envie de se précipiter trop vite. ça le tente, pourtant, plus que d'habitude, plus que jamais en fait. mais ce serait trop facile et il n'est pas comme ça normalement avec les meufs qu'il vient de rencontrer. ok, il ne vient pas de rencontrer daphné, mais c'est un peu comme si dans le sens où il ne lui avait jamais réellement parlé avant. pas pour faire connaissance, pas pour apprendre à la connaître. « non, je savais déjà que j'étais irrésistible, t'inquiètes. » aussi, normalement, ryan taquine un peu moins, mais c'est un moyen de se rapprocher d'elle tout en tentant de rester éloigné. technique qui ne fonctionne pas vraiment, parce que daphné réagit bien. trop bien même, ça le perturbe un peu. en plus, ryan lui sort qu'il est sage, un sourire en coin, prouvant que c'est plus ironique qu’autre chose. il n'a jamais été sage. même pas à sa naissance. c'est pour ça qu'il continue de sourire d'ailleurs, parce qu'il n'est carrément pas sérieux.

la discussion enchaîne sur le fait que ouais, ryan a immédiatement eu des pensées d'ordres sexuelles quand elle a parlé d'aller chez elle. il ne ment même pas, parce que ce ne serait pas crédible. daphné le croirait pas, peu importe ce qu'il pourrait dire si ce n'était pas la vérité. il ajoute d'ailleurs qu'elle y a pensé aussi, parce qu'elle aurait apporté moins de précisions si ça n'avait pas été le cas. « on fera ce que t'as envie de faire, princesse. » ryan est sérieux quand il dit ça, parce que s'il y a bien un truc qu'il aime pas, c'est quand les gars cherchent trop, quand ils veulent absolument pécho en oubliant que la meuf en face d’eux n'est peut-être pas d'accord. mais ryan dévie, par réflexe. et daphné dévie elle aussi, à sa manière. ce qui force babin à venir croiser son regard, un fin sourire sur les lèvres, parce qu'elle cherche un peu dans ce qu'elle dit. « genre quoi? » ouais, ryan a envie de savoir ce qu'il pourrait être occupé à regarder au lieu de ses murs. il connaît déjà la réponse, mais il aime bien faire l'ignorant. son sourire grandit quand il l'entend dire qu'elle aime bien quand il l'appelle princesse. il aime bien l'appeler comme ça aussi. « tu peux, j'aime bien t'appeler comme ça aussi. » au début, c'était peut-être un peu ironique, mais maintenant, il trouve que ça lui va bien. pas dans le sens d'une insulte, mais voilà, lui, il aime bien l'appeler comme ça, c'est tout. « c'est pas une insulte. » il précise à haute voix au cas où, juste parce que. on sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan) Dim 22 Oct - 19:19


c’est plutôt rare que daphné avoue ce genre de chose. mais elle se sent bien avec ryan. alors ça se voit sur son visage, qu’elle rayonne, mais ça s’entend aussi. elle veut pas se précipiter, elle veut pas faire peur à ryan non plus. mais quand elle est heureuse daphné, il faut qu’elle partage, c’est plus fort qu’elle. et c’est pour ça qu’elle lui a dit qu’elle avait apprécié qu’il l’embrasse. pas pour qu’il se fasse des idées non. juste parce qu’elle avait envie de lui dire. il y a quelque chose de différent avec lui et elle est tentée daphné, tentée de creuser un peu plus, de comprendre ce qu’il y a de différent, de comprendre pourquoi avec lui, c’est différent des autres. « ça va les chevilles, ça gonfle pas trop ?! »  elle ne peut pas s’empêcher de rire lorsqu’il lui dit qu’il sait qu’il est irrésistible. oh que oui, il est irrésistible, là, ils sont complètement d’accord sur le sujet. et en plus de ça, il est modeste. mais c’est qu’il serait presque parfait ce garçon.

le sujet bascule ensuite sur ce que chacun a pensé suite à cette invitation chez daphné : le sexe. bien évidemment qu’elle y a pensé, daphné. parce que bon, c’est un peu la suite logique de ce qu’il s’est passé au restaurant. et dire qu’elle n’en a pas envie serait mentir. cela dit, elle est un peu surprise que ryan avoue que lui aussi, il y a pensé, même si elle s’en doutait un peu. la brune se sent ensuite un peu rassurée quand ryan lui dit qu’ils feraient ce qu’elle a envie de faire. il ne fait visiblement pas parti de ces gars qui ne comprennent pas ce que veux dire le mot non. pas qu’elle ait pensé une seule seconde le contraire, mais ça reste rassurant parce que finalement, ryan, elle ne le connait pas tant que ça.  « même si j’ai envie de faire du tricot ?! » qu’elle rétorque en souriant. elle pousse un peu, parce que faire ce qu’elle, elle a envie de faire, ça peut vite virer à tout et n’importe quoi. alors elle veut savoir si effectivement ryan est prêt à subir ce qu’elle a envie de faire. daphné continue ensuite à chercher un peu ryan en disant qu’il y a bien plus intéressant que les murs à regarder. évidemment qu’il y a mieux, genre elle. « j’sais pas, moi par exemple ?! » elle hausse les épaules et rit c’était trop tentant de lui répondre ça. « ou tu peux aussi regarder les photos qu’il y a un peu partout » c’est toujours mieux que la peinture. et peut être même qu’il va s’y trouver dans les photos. parce que ça lui est déjà arrivé à daphné, de le prendre en photo à la salle sans qu’il ne s’en rende compte. puis la brune admet apprécier le surnom que ryan lui donne. princesse. c’est agréable, c’est affectueux. elle commence à s’habituer à ce petit surnom. elle a l’impression d’être un peu importante pour lui. le genre suffisamment important pour donner un surnom. il mentionne que c’est pas une insulte, elle lui sourit en guise de réponse, elle ne l’avait pas ressenti ainsi, sinon, elle lui aurait clairement fait savoir. Et finalement, ils finissent au détour de plusieurs petites rues par arriver devant l’immeuble de daphné. un immeuble typiquement bordelais. « on y est, direction le troisième étage ». la brune lache soudainement la main de ryan pour ouvrir la lourde porte de l’immeuble sans réaliser vraiment qu’elle lui tenait la main depuis la sortie du restaurant. machinalement, elle prend le chemin des escaliers. prendre l’ascenseur c'est pas vraiment dans ses habitudes, et puis on sait jamais ce qu’il peut se passer dans un ascenseur, ça serait vraiment bête que les deux se retrouvent coincés à l’intérieur.  
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -
MessageSujet: Re: hard to see (ryan)

Revenir en haut Aller en bas
hard to see (ryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: