.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

know your ennemy (anais)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: know your ennemy (anais) Sam 7 Oct - 8:32



daphné et la boxe. elle est contente la gamine d’avoir changer de salle. pour la première fois en bientôt dix ans qu’elle fait de la boxe, elle se sent bien dans une salle. sereine. ça change des salles miteuses qu’elle a pu fréquenter par le passé. mais il y a des choses qui changent pas chez la brune. elle est toujours pas sociable. elle reste toujours dans son coin. parce qu’elle veut pas se mêler des affaires des autres, parce qu’elle veut pas trop s’intégrer aussi. alors elle reste dans un coin, cogne sur son sac de frappe sans rien demander à personne. et aujourd’hui, elle a pas l’intention de déroger à la règle. c’est la fin de l’aprèm quand la brune pointe son nez à la salle, après une journée enfermée chez elle à retoucher des photos sur son ordinateur, elle en a bien besoin. pas qu’elle se plaint de son boulot, mais c’est pas cool de rester enfermer chez soi pour travailler pendant sept heures. faudrait peut être qu’elle songe à un espace de coworking, c’est pas ce qu’il manque en ville.

lorsqu’elle arrive à la salle, machinalement, elle va dans les vestiaires. parce que daphné, c’est le genre de meuf qui est incapable de sortir en jogging tout pourri. un peu princesse sur les bords la gamine. en quelques minutes, elle se change, s’attache les cheveux et ressort des vestiaires. un rapide coup d’œil à la salle. ryan n’est pas là, dommage. elle aurait bien aimé continuer leur petite conversation de la veille au restau. par contre, anais, elle, elle est là. c’est pas que ça lui déplait à daphné, mais un peu quand même. elle sait jamais comment se comporter avec la blonde. c’est pour ça qu’elle l’approche pas. pourtant, les paroles de ryan se voulaient rassurantes : c’est sa pote, presque sa sœur et elle a autant de préjugés que lui. alors forcément comme ça, on ne va pas aller très loin et les deux ne seront jamais de grandes amies. pour autant aujourd’hui, daphné veut essayer de prendre sur elle et d’aller vers anais. histoire de vérifier les dires de ryan, puisqu’en plus il n’est pas là, autant en profiter. ça va pas être une mission facile mais qui ne tente rien n’a rien comme on dit. au moins, avec un peu de chance anais sera coopérative et daphné sera fixée sur l’étendue de la relation qu’elle entretient avec ryan. alors la brune s’approche de la blonde, non sans un léger stress. « salut anais, ça va ? ». on commence par des banalités, c’est mieux pour apaiser les esprits parait-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Sam 7 Oct - 18:38

encore une fois, tu vas à la salle. non seulement parce qu'il ne faut pas changer les bonnes habitudes mais surtout parce que tu en as besoin. t'as besoin de te vider la tête et de penser à autre chose qu'à toutes ces interrogations qui vont et viennent lorsque tu n'as rien d'autre à faire. tu ne seras jamais posée autant de questions que ces derniers jours. à croire qu'il y a bien une personne qui arrive à te retourner le cerveau. par conséquent, tu t'occupes un maximum. souvent, t'es à la soulaçaise en train de faire ton job. tu crées des nouvelles recettes, tu t'assures qu'il y a le stock nécessaire et parfois, tu joues même à la barmaid pour ne pas rentrer chez toi. de toute façon, tout le monde sait que tu ne supportes pas la solitude. rentrer pour retrouver un appartement vide, ça n'a jamais été ton délire. tu préfères traîner avec les personnes que tu considères comme ta famille autrement dit, tes collègues. tu t'en fiches pas de la paye qui en suit, c'est pas le plus important. à vrai dire, tu fais partie de ces personnes qui trouvent l'argent superflu. certes, cela contribue au bonheur mais, ça ne fait pas tout. tu ne peux pas être heureuse parce que tu es riche. le bonheur, ça ne s'achète pas, ça se construit à l'aide d'un entourage stable sur lequel on peut compter.

en parlant de personnes sur lesquelles tu peux compter, tu t'attends à voir ryan. malheureusement, ce dernier n'est là pas. tu lui envoies un texto avant de commencer l'échauffement. il dit avoir beaucoup de travail par conséquent, tu décides de faire ta séance toute seule. c'est pas plus mal parfois. au moins, tu travailles et tu ne fais pas que discuter. tu commences par quelques étirements avant de te mettre à la corde à sauter. t'as à peine terminé que daphné vient t'interrompre alors que tu es en train de mettre tes gants. tu attends un instant avant de lui répondre. c'est pas que tu n'as pas envie de lui parler ou même que tu n'as pas compris sa question. le truc, c'est qu'elle t'adresse jamais la parole cette fille. lorsque tu fais un effort pour lui adresser un sourire alors, elle tourne la tête. t'as bien compris qu'elle ne t'aimait pas. tu ignores encore la raison pour laquelle elle te déteste à ce point et tu n'as jamais vraiment cherché à comprendre. après tout, t'es pas là pour te faire des amis, t'es là pour travailler. c'est vrai que les amis, c'est un plus quand même mais bon, tu ne vas pas la forcer à t'apprécier pour autant. salut... que tu finis par lui répondre en arrêtant ce que tu es en train de faire. tu lui adresses un léger sourire par politesse et tu continues ton discours. ouais, je vais bien, j'te remercie. et toi ? tu lui retournes la question parce que c'est ce que toute personnes civilisée aurait fait. et puis finalement, tu te décides à lui demander : t'as besoin d'un truc peut-être ? ouais parce que, tu ne l'imagines pas t'adresser la parole pour autre chose. le ton de ta voix n'est pas froid pour autant, juste quelque peu hésitant parce que tu ne sais pas comment te comporter à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Lun 9 Oct - 15:44


l’inconvénient d’être photographe en freelance, comme beaucoup d’emploi en freelance, c’est qu’il y a beaucoup de travail à la maison. et au bout d’un moment, daphné, elle en a marre de rester enfermée chez elle, dans son petit deux pièces. alors elle trouve tous les prétextes possibles pour sortir : aller acheter du pain, aller acheter le journal ou du sel. parfois, elle se décide même à aller courir pour s’aérer la tête, alors que si il y a bien un sport qu’elle déteste, c’est bien le jogging. aujourd’hui, quand elle voit l’heure déjà bien avancée dans l’après midi, elle se décide à aller à la salle pour se changer les idées. elle espère y trouver ryan et retrouver les instants de complicité de la veille. mais au lieu de ça, c’est anais qu’elle trouve. dommage. peut être est ce finalement une occasion pour essayer de discuter avec la blonde. un signe du destin.

avec anais, c’est compliqué. ça l’a toujours été. depuis le jour où elle a franchi la porte de la salle, daphné. elle est incapable de dire pourquoi, mais elle y arrive pas avec elle. de base, daphné, ça n’a jamais été quelqu’un de très sociable. et puis elle a toujours été habituée à être entourées de gars dans ce genre d’endroit. alors forcément, c’est difficile pour la brune d’aller vers anais. et puis il y a ryan aussi. c’est pas qu’elle est jalouse de leur relation daphné. mais elle n’apprécie pas vraiment être reléguée au second plan quand anais débarque à la salle. elle apprécie pas le changement de comportement du garçon. alors elle se fait des films, se dit que la blonde y est sans doute pour quelque chose. aujourd’hui, elle a décidé de changer de stratégie – si on peut appeler ça comme ça – en s’approchant d’anais. elle ne sait pas vraiment comment s’y prendre, ni comment la blonde va réagir. alors elle y va doucement. « ça va, merci » après l’échange de banalités, il est temps d’attaquer les choses sérieuses. « hm non… » non, elle a besoin de rien juste d’une petite discussion. elle regarde vaguement le sol réfléchissant à comment tourner sa phrase puis se reprend. « j’ai discuté avec ryan hier et euh, je sais que tous les deux vous avez pas mal de préjugés sur moi » elle est hésitante daphné. c’est un peu délicat comme sujet. « j’voulais juste te dire que vous faites erreur et que j’suis pas la princesse que vous croyez » au moins comme ça c’est clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Lun 9 Oct - 22:44

t'aperçois daphné un peu plus loin. tu tentes même plus de lui adresser ne serait-ce qu'un sourire, tu sais qu'elle ne va pas te le rendre. alors, tu reprends ton échauffement sans lui prêter la moindre attention. tu sais que si ryan serait présent alors, il la boufferait du regard. il le fait à chaque fois. il détaille le moindre de ses faits et gestes comme s'il avait quelque chose à apprendre d'elle. tu sais pertinemment que physiquement, elle lui plaît. à plusieurs reprises, tu lui as demandé ce qu'il attendait. tu t'attendais à ce qu'il l'aborde or, il ne l'a jamais fait. tu te souviens avoir longtemps levé les yeux au ciel d'un air désespéré. on aurait dit un enfant apeuré ou complètement paumé. sauf que voilà ryan déteste que tu le taquines au sujet de daphné par conséquent, t'as fini par abandonner. si quelque chose doit se passer entre ces deux-là alors, ça se passera.

t'es tout de même étonnée de la voir s'approcher. tu t'attendais à tout sauf à ça. vous échangez quelques banalités. elle te demande comment tu va et tu lui retournes la question par politesse avant de retirer tes mitaines. ta corde t'a légèrement abîmé les doigts si bien que tu les masses un instant tout en demandant à daphné si elle a besoin de quelque chose. après tout, c'est pour ça qu'elle est venue s'adresser à toi, pas vrai ? pour quelle autre raison serait-elle en face de toi à l'heure actuelle si ce n'était pas le cas ? sauf que voilà, d'un ton hésitant, elle te répond que non. du coup, tu restes un peu dans le doute. tu te baisses pour ranger la corde sans la quitter du regard. elle, elle fixe le sol et tu te vois un peu en elle. après tout, t'es pas quelqu'un qui va vers les gens non plus. ça te fout super mal à l'aise. pour le moment, tout va bien pour toi parce que c'est elle qui a fait le premier pas. le fait que tu connaisses l'endroit comme ta poche a quelque chose de rassurant en même temps.
elle parle de ryan, qu'elle a vu hier. tu fronces légèrement les sourcils en te demandant où, quand et pourquoi ? c'est super étrange tout ça. elle parle de préjugés et tu grimaces légèrement. encore plus lorsqu'elle emploie directement le mot princesse d'un voix à la fois hésitante mais sûre en même temps. tu restes silencieuse un instant, ne sachant pas vraiment par quoi commencer. tu t'éclaircis la voix et tu décides finalement de lui répondre. je sais pas ce que t'as raconté ryan mais, j'ai aucun préjugé sur toi. du moins, j'en avais pas avant que tu me snobes totalement. tu rigoles mais, c'est nerveux. tu sais pas comment lui expliquer les choses. t'as essayé pourtant de faire des efforts mais, t'as pas l'impression qu'elle soit réceptive. j'ai l'impression que t'as quelque chose contre moi. je sais pas ce que je t'ai fait mais, j'ai vu que ça collait pas alors, j'ai juste... arrêté de faire des efforts. tu passes ta main derrière ta nuque. pour le coup, t'as l'impression d'être parano. à tes yeux, c'est elle qui ne t'apprécie pas et pas l'inverse. écoute juste, je te vois pas comme une princesse. enfin, si t'étais une princesse, tu traînerais clairement pas dans cet endroit. tu balaies la salle du regard. c'est vrai que ça n'a rien de classe. et puis, ça pue la testostérone là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Mar 10 Oct - 17:15


faire le premier pas, comme ça, c’est pas tellement dans ses habitudes à daphné. d’habitude, elle s’en fout quand quelqu’un ne l’apprécie pas. surtout quand c’est réciproque. elle est la première à vous dire qu’elle ne vient pas à la salle pour se faire des potes, mais juste pour boxer tranquillement dans son coin. alors c’est sur, c’est toujours mieux de bien s’entendre avec les autres personnes qui font du sport en même temps, mais pour la brune, ça c’est juste un détail. elle, elle veut juste pas qu’on l’emmerde, qu’on la laisse tranquille faire son sport. et c’est pour ça, en partie, qu’elle a une fâcheuse tendance à ignorer les gens. mais avec anaïs, c’est pas tout à fait la même chose. anaïs, elle l’aime pas, clairement parce qu’il y a ryan. ryan, c’est le mur entre anais et daphné. c’est le garçon qui plait à daphné, qui lui fait tourner la tête, le garçon qui observe la brune et qui se rend compte qu’elle regarde mal la blonde. le chevalier blanc qui défendra toujours anais, quoi qu’il arrive. il le lui a bien fait comprendre à daphné.

alors la brune tente une approche, elle est pas du tout à l’aise avec ça, et ça se voit. elle est stressée, elle regarde un peu partout et prend une grande inspiration avant de se lancer. à l’évocation de ryan et du fait qu’ils ont discuté la veille, pour ne pas dire qu’ils ont passé quasiment l’après midi ensemble, anais semble un peu surprise. visiblement ryan ne lui a encore rien dit, ce qui étonne la brune. vraiment. parce qu’elle avait cru comprendre qu’ils se disaient tout, tous les deux. « il a juste dit que tu pensais la même chose que lui à mon sujet » et donc qu’elle était une princesse. daphné, elle ne veut pas se mettre entre eux deux, c’est pour ça qu’elle se justifie ainsi. après tout, ils ont bien du parler d’elle tous les deux. « je te snobe pas du tout anais » enfin si un petit peu des fois mais c’est pas des choses qu’on avoue. « c’est juste j’ai une fâcheuse tendance à être dans ma bulle et à ne pas faire attention aux autres quand j’viens ici » sauf a ryan. la seule personne à qui elle fait attention. le pire dans tout ça, c’est que ce qu’elle dit à anais, c’est en partie vrai. elle calcule pas vraiment les gens daphné, surtout quand elle a ses écouteurs sur les oreilles. malgré tout, la brune est touchée par les propos d’anais. elle était loin de penser que la blonde avait des faits des efforts pour venir vers elle. elle a rien vu daphné. rien du tout. alors elle se sent un peu bête. « j’suis désolée si je t’ai donnée cette impression. c’est pas du tout le cas » mea culpa. elle va pas non plus lui avouer que la seule chose qu’elle a contre la blonde, c’est sa proximité avec ryan. parce qu’elle connait pas suffisamment anais pour ne pas l’apprécier. elle a juste tout plein d’a priori. la brune, elle est plutôt du genre à penser que c’est anais qui l’aime pas, et encore une fois par rapport à ryan. elle s’imagine que la blonde est un peu responsable de la distance de ryan. mais elle ne s’étale pas sur le sujet. elle préfère pour l’instant s’excuser et apaiser les choses. daphné balaie ensuite la salle du regard en même temps qu’anais et hoche la tête. c’est vrai que la salle n’a absolument rien de glamour et c’est clairement pas un endroit pour une princesse.    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Mar 10 Oct - 22:24

pour toi la bonne ambiance à la salle, c'est vraiment primordial. c'est même la chose la plus importante qu'il soit avant les performances ou la cotation. c'est ici que t'as grandi, que t'as fait tes premières pas, que tu faisais tes devoirs en sortant de l'école, que t'écouter de la musique tout en admirant ryan en train de frapper dans le sac de sable... c'est ici que t'as eu tes premiers flirts, que t'as embrassé un garçon pour la première fois dans les vestiaires des filles, que t'as terminé tes soirées parce que tu n'avais nulle part ailleurs où aller... pour certains ici, c'est juste l'endroit qui leur permet de se défouler, d'évacuer les pulsions et d'en sortir plus léger. pour toi, c'est toute ta vie alors forcément, t'as pas envie que quelqu'un vienne parasiter ta petite vie tranquille. tout le monde s'entend, tout le monde s'entraide et daphné, elle arrive dans le tableau comme un cheveu sur la soupe. tu la trouves belle, c'est certain. t'as bien remarqué que ryan, il la regardait pas comme les autres filles qui peuvent se pointer ici. ça t'as longtemps fait sourire. t'as essayé de le pousser dans ses bras. après tout, pourquoi pas essayer ? il s'est jamais privé dans le passé. et puis finalement, t'as remarqué la façon dont elle pouvait te dévisager. t'as compris qu'elle avait clairement pas envie de faire amie-amie avec toi alors, t'as décidé d'abandonner. d'ailleurs, t'ignores même pourquoi elle peut te mépriser autant alors que vous ne vous êtes jamais vraiment adresser la parole. après tout, peut-être que les on dit, c'est vrai. peut-être que c'est juste une petite princesse pourrie gâtée.

bref, elle débarque en prétendant que tu portes un jugement sur elle. tu lui expliques que ce n'est pas le cas et elle t'expose les propos de ryan. tu souffles entre tes dents un simple : connard ! à son attention, priant pour qu'il l'entende de là où il est. est-ce qu'un jour il va se mêler de son cul ? apparemment, non. il faut toujours qu'il t'inclut dans le décor. pourtant, t'as jamais été méchante avec daphné. ok, t'as jamais essayé de le faire changer d'avis à son sujet. peut-être que c'est pour cette raison qu'il pense que tu as les mêmes a priori que lui. tu ne vas pas débattre là-dessus, c'est pas le plus important. à la place, tu lui expliques juste qu'à force d'être snobée, t'as plus envie de faire d'efforts. elle dit que tu te goures une nouvelle fois et que tout ça, c'est dans son caractère. tu comprends pas vraiment parce que toi, t'es aussi timide, réservée et dans ton truc pourtant un bonjour, ça va ou rien qu'un sourire, ça n'a jamais tué personne. ok, quand bien même ça ne serait pas le cas, j'ai vraiment l'impression que t'as quelque chose contre moi. peut-être qu'elle aussi a des préjugés. peut-être qu'elle te prend juste pour la blondasse sans cervelle qui vient ici pour se faire remarquer. après tout, elle connaît rien de ton histoire. elle doit juste savoir que tu connais bien la plupart des gens présents dans cette salle par conséquent, ça peut porter à confusion également. à moins que ryan ait de nouveau ouvert sa bouche alors là, ça sera différent.
en tout cas, tu finis par hausser les épaules comme pour lui faire comprendre qu'elle n'a pas a excusé. c'est pas grave, c'est pas comme s'il y avait engagement du pronostic vital non plus. pas de problème, c'est juste un malentendu du coup ! tu ne sais pas trop quoi lui dire de plus. t'essaies de comprendre comment vous en êtes venues à ce stade et aussi, ce qui la pousse à venir te parler aujourd'hui. tu te poses aussi beaucoup de questions quant à la journée d'hier. est-ce que ryan a passé beaucoup de temps avec la demoiselle ? si oui, dans quel contexte ? tu sais que la première chose que tu feras en quittant la salle, ça sera de lui téléphoner pour qu'il éclaire la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Mer 11 Oct - 21:45


en entendant les dires d’anais, daphné se dit qu’elle aurait p’être pas du inclure ryan dans la conversation. mais en même temps, c’est en partie grâce (ou à cause ?) de lui qu’elle est là, devant la blonde. la seule chose à laquelle elle a pas vraiment pensé, c’est que ça va lui remonter aux oreilles à ryan. cette conversation. elle en est presque certaine. reste à voir ce qu’il va bien vouloir dire à anais, lui aussi. en repensant à leur après midi ensemble, daphné, elle sait pas trop quoi dire à anais. vu sa réaction, p’être que ryan a exagéré un peu les choses en lui disant que la blonde pensait la même chose que lui. quoiqu’il en soit, daphné, elle comprend le point de vue d’anais. c’est vrai qu’elle est pas des plus aimables la brune, quand elle vient faire son sport. elle dit bonjour quand elle en a envie, c'est-à-dire pas tous les jours, elle ne rend pas vraiment les sourires, surtout quand c’est anais qui lui sourit. parce qu’elle se dit que ça sonne faux. que la blonde a repéré quelque chose, qu’elle a du capter que daphné regardait un peu trop ryan à la salle et qu’elle veut pas qu’elle s’en approche. en fait, daphné, elle est très forte pour se faire des films, imaginer des trucs qui sont peut être insensés juste parce que quelqu’un va la regarder du coin de l’œil ou parce qu’elle va sentir que la personne n’est pas franche rien qu’en la regardant.

lorsque anais insiste en disant qu’elle a l’impression que daphné a vraiment quelque chose contre elle, la brune n’est pas étonnée. faudrait être aveugle pour croire que tout va bien entre les deux. mais bon, elle ne peut pas non plus avouer qu’elle craque sur ryan et que si elle apprécie pas la blonde c’est principalement voire même uniquement par jalousie. daphné soupire, lève les yeux au ciel puis un vague tour de salle avant de se décider à parler d’une voix assez peu sure d’elle. « bon okay, il se peut que j’ai aussi quelques préjugés sur toi » admet-elle enfin. c’est vrai qu’elle a tendance à prendre anais pour une princesse sans cervelle. parce qu’elle a souvent vu, ce genre de nana, grande, blonde, élancée, canon trainer dans des salles de boxe juste parce qu’elles sont en manque de bad boys. mais anais, elle s’entraine, elle vient pas ici uniquement pour mater les mecs torse nu et tout transpirant, ça se voit. a moins qu’elle ne vienne que pour les beaux pectoraux de ryan. mais ça encore ça parait peu probable, puisqu’elle s’entraine régulièrement seule. alors elle sait pas trop d’où elle les sort, ses préjugés. c’est p’être juste physique après tout. une tête qui lui revient pas tout simplement. elle a un peu tendance à être comme ça daphné, à ne pas aimer les gens juste sur une question de physique et de quelques mots échangés. puis anais lui indique que tout ça n’était qu’un malendu, presque qu’elle n’a pas besoin de s’excuser. « oui un simple malentendu » elle le répète daphné, pour être bien sure de comprendre. anais passe l’éponge ? vraiment ? elle a du mal à y croire, parce qu’elle, à sa place, elle aurait pas laissé passer. elle lui serait rentrer dedans à coup sur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Dim 15 Oct - 22:42

tu ne comprends toujours pas pourquoi elle est là, en train de te parler aujourd'hui. après tout, elle ne l'a pas fait dans le passé. comme si elle avait besoin d'une conversation pour pouvoir avancer. tu ne penses pas que ça soit le cas. tu imagines même le fait qu'elle ait toujours une mauvaise image de toi or, tu en ignores la raison. tu te dis qu'elle doit être là simplement parce qu'elle a passé la journée d'hier en compagnie de ryan. d'ailleurs, pourquoi ? tu te demandes ce qu'ils ont fait et de quoi ils ont parlé. est-ce que tu as fait partie de leur conversation ? en tout cas, ton prénom a été évoqué puisqu'elle vient te parler de tes propres préjugés. préjugés qui sont présents pour une bonne raison. tu te demandes ce qu'elle, elle peut penser de toi. tu lui parles du fait que tu sens que quelque chose ne passe pas entre vous. tu ne peux pas lui expliquer réellement ce que s'est puisque toi-même tu l'ignores. t'arrives pas à mettre de mots là-dessus. tu ne penses pas lui avoir fait quoique ce soit. tu ne penses pas maîtriser un tel traitement. elle finit par avouer qu'en effet, elle a aussi des préjugés après avoir soupiré comme si tu l'avais forcé à faire une telle chose. pas de soucis. par contre, je t'ai fait part des miens, c'est à ton tour maintenant. t'as clairement envie de savoir comment elle te voit, comment elle t'imagine et pourtant elle n'apprécie pas l'image qu'elle se fait de toi. t'as envie de tout savoir. pour ça, t'es prête à t'arrêter et faire abstraction à ton entraînement. tu reposes d'ailleurs le matériel que tu as sorti tout en souriant lorsqu'elle avoue que oui, en effet, c'st un malentendu. tant mieux dans ce cas, peut-être que vous allez pouvoir mettre les pendules à zéro. peut-être que vous allez pouvoir repartir sur de bonnes bases. tu sais, je suis vraiment pas quelqu'un de méchant. je vais pas t'en vouloir parce que t'as pensé telle ou telle chose à mon égard. t'es rancunière mais pas méchante et des jugements, des a priori, vous en avez tous à un moment de votre vie. toi, t'es certaine que tu peux passer au dessus de tout ça sans grande complication. du moins, faut-il encore que daphné le veuille et y mette du sien également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Lun 16 Oct - 12:11


en y réfléchissant, daphné, elle commence à comprendre la véritable raison du pourquoi elle parle avec anais. la seule et unique raison, c’est ryan. c’est évident. elle veut faire la paix avec anais pour pouvoir envisager quelque chose avec ryan. vu la tournure des choses la vieille, avec le jeune homme, daphné, elle espère que ça va mener à une belle histoire, quelque chose d’agréable, de fort. elle veut pas être simplement un coup d’un soir ou une amitié améliorée. elle a envie de plus. et pour ça, elle se dit qu’il faut calmer les choses avec anais. ce qu’elle veut éviter, c’est que la blonde se mette en eux deux, qu’elle raconte on ne sait quoi sur daphné et que finalement, elle pousse ryan à faire un choix. elle ou daphné. et là, clairement, daphné, elle a aucune, mais alors absolument aucune chance. alors la brune, elle décide de jouer carte sur table en avouant que oui, elle a des idées préconçues sur anais. même si c’est pas la chose la plus aisée à faire. elle fait mine de réfléchir à comment elle va tourner le truc pour pas être blessante dans ses propos. elle a du mal à trouver les bons mots. « j’te voyais comme une poupée barbie qui vient ici juste pour faire semblant de boxer et pour mater les beaux garçons » (et surtout ryan) elle lève les yeux au ciel puis regarde le sol avant de croiser à nouveau le regard d’anais, pas vraiment fière d’elle sur le coup. la brune a volontairement employé le passé, parce qu’elle a légèrement changé d’avis depuis sa discussion avec ryan. « mais ryan m’a fait comprendre que c’était pas vraiment le cas » enfin, elle l’a déduit quand il lui a expliqué qu’il connaissait anais depuis petit et qu’elle l’avait empêché de faire bon nombre de conneries. puis anais lui explique qu’elle ne lui en voudra pas. elle acquiesce daphné et se range finalement de son coté. « j’peux pas t’en vouloir non plus d’avoir pensé quelque chose que beaucoup pensent » elle sourit daphné. presque contente d’avoir mis les choses à plat avec anais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Lun 16 Oct - 22:02

elle t'explique donc les préjugés qu'elle a pu avoir à ton égard et tu ne peux faire autrement que de te mettre à sourire. l'image de la blondasse sans cerveau à la barbie girl, tu l'as gardé pendant des années notamment au lycée. c'est vrai que t'obtenais pas de superbes notes puisque t'as jamais aimé apprendre des choses inutiles. oui, tu changeais assez régulièrement de petits-amis parce que t'es du genre à t'attacher rapidement à des types pas fait pour toi et pourtant, tu retombes toujours les deux pieds dedans. c'est vrai que t'es un peu naïve et super gentille. mais, t'es aussi loin d'être conne contrairement aux apparences. je pense que c'est clairement ce que j'aurais pensé de moi-même. et c'est pour ça que tu souris au lieu de t'énerver ou de mal le prendre. t'enchaînes en rajoutant malgré tout : et puis, c'est vrai qu'y a des mecs sympas à regarder ici. tu hausses les épaules et tu décides de compléter les dires de ryan même si tu ne sais pas vraiment ce qu'il a pu raconter à ton sujet. t'as envie que daphné se fasse sa propre image d ta personne et surtout, qu'elle comprenne pourquoi t'es ici et pourtant tu passes autant de temps parmi eux. je sais pas si ryan t'as expliqué mais, on a grandi ici c'est un peu comme une seconde famille. mon père est boxeur, il s'entraînait ici et j'y passais la majeure partie de mon temps. t'as pas besoin d'en dire plus. du moins, tu n'en vois pas l'intérêt. après si elle veut évidemment, elle posera des questions et t'y répondras surement. autrement, t'es pas du genre à parler de ta vie privée, t'es plutôt réservée comme fille. tu lui expliques ensuite que tu ne lui en veux pas histoire que vous puissiez repartir sur de bonnes bases. elle te sort la même et vous êtes désormais au point. tu te demandes si elle fait cela pour faire plaisir à ryan, pour faire bonne impression ou simplement comme ça. après tout, y a pas mal de meufs qui sont venues vers toi juste pour avoir son numéro, pour gagner des points ou des petites choses comme ça. ça n'a jamais trop bien marché puisqu'elles ont toutes fini par lui demander de choisir entre elle ou toi. évidemment, ryan t'a toujours choisi comme tu l'as toujours fait de ton côté. ça se discute même pas, c'est une évidence tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Mar 17 Oct - 22:36


elle est cash daphné quand elle explique sa vision des choses à anais. elle se souvient encore la première fois où elle l’a rencontrée. ce jour là, elle avait vraiment eu l’impression d’avoir une poupée barbie face à elle. surtout physiquement. cette belle chevelure blonde, ce physique de mannequin. la ressemble avec la poupée en plastique était bien présente. il manquait juste à anais le coté niais que l’on connait si bien aux poupées. et puis faut dire aussi que à chaque fois que daphné la croise à la salle, elle est en bonne compagnie. le genre de beau gosse qu’on pourrait assimiler à ken. alors forcément, daphné elle s’est fait des idées. et surtout, elle a rien fait pour les changer, ses préjugés. sauf aujourd’hui. où elle se décide enfin à avoir une conversation plus ou moins courtoise avec anais. la brune sourit légèrement, presque soulagée d’entendre anais lui dire qu’elle-même aurait pu penser la même chose. elle aurait pu le prendre mal, mais non. elle sourit. et puis elle enchaine sur le fait qu’il y a des beaux mecs à regarder ici. au moins un point sur lequel les deux sont totalement d’accord. « ah ça, c’est sur » daphné confirme. il suffit de suivre le regard de daphné les jours où ryan est dans les parages. surtout quand il s’entraine torse nu. il a une capacité à déconcentrer la brune, c’est presque impressionnant. enfin, anais explique à daphné un peu plus en détail sa présence à la salle de sport. elle note un point commun avec ryan : l’absence d’une figure maternelle dans leur vie à tous les deux. mais n’en parle pas. la brune comprend également qu’anais n’est pas là uniquement pour faire joli, sinon ça ferait sans doute bien longtemps qu’elle aurait arrêté de venir. une part d’elle envie le coté seconde famille. elle, sa seconde famille c’est les thomas et même si aujourd’hui oui, elle les considère comme tel, ça n’a pas été simple d’en arriver là. « du coup, j’imagine que tu boxes depuis aussi longtemps que tu viens ici ?! » elle essaie de faire un peu preuve de sympathique, elle cherche à connaitre un peu mieux anais pour éviter d’avoir à nouveau des préjugés sur elle. il y a une part d’elle qui pense agir ainsi pour ryan. mais au final, c’est aussi pour elle qu’elle agit ainsi, parce que c’est jamais bon de rester sur des préjugés, surtout que dans cette salle, elle s’y sent bien, alors autant essayer de s’entendre avec tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Mar 17 Oct - 23:07

les préjugés, ça nous tuera. clairement, ça peut niquer des relations qui n'ont même pas commencé, comme la votre. elle sait pas grand chose sur le sujet daphné. elle te voit comme une poupée barbie sans grand intérêt et surtout, sans aucune utilité. tu lui dis que tu aurais surement pu penser la même chose si tu avais été à sa place. seulement voilà, tu n'y es pas et malgré l'image que tu as pu également te faire d'elle sans vraiment la connaître, tu l'as toujours défendu. ryan disait que c'était une petite princesse et qu'il ne pouvait pas se passer quoique ce soit avec elle car ils n'étaient pas sur la même longueur d'ondes et surtout, qu'ils ne venaient pas de la même planète. il parlait de fleurs, de restaurant cinq étoiles et de caviar ce qui te faisait rire. toi, t'essayais de lui prouver que daphné était physiquement le type de filles qui pourrait l'intéresser et forcément, il s'énervait à chaque fois que vous abordiez le sujet. ça te faisait rire mais dans le fond, c'était quand même la preuve que tu défendais la demoiselle et que tu lui filais même un coup de pouce. malgré tout, tu ne pouvais pas nier le fait qu'il y avait des beaux mecs par ici et que oui, il t'arrivait surement de mater inconsciemment. tu rajoutais assez rapidement : surtout ryan ! en lui lançant un clin d'oeil. il fallait que tu la fasses réagir, discuter sur le sujet. c'était plus fort que toi.
tu te sentais aussi obligée de lui expliquer quelques détails de ta vie. tu passais sous silence le fait que tu n'avais jamais connu ta mère ou même que ton père avait beaucoup été absent à cause de ses combats et que t'as traîné ici pas que par envie mais également par nécessité. t'as pas précisé que jean était comme un père de substitution, qu'il te raccompagnait chez toi quand ton père avait décidé de prendre le premier avion après avoir été de changer à l'école. tu ne parlais pas du fait que ta tante se prenait toujours la tête avec son frère sous prétexte que ce n'était pas une vie pour une gamine de ton âge. ouais, on peut pas dire que t'as eu une vie facile et pourtant, pour rien au monde tu ne changerais la donne. tu confirmes ses paroles en hochant la tête positivement. j'ai reçu ma première paire de gants à l'âge de trois ans mais j'ai commencé à boxer à l'âge de cinq ans. avant de regarder ryan s'entraîner en faisant mes devoirs sur le banc du fond. tu ne pouvais t'empêcher de rire en repensant à cette époque. toi devenant toute rouge lorsqu'il posait les yeux sur toi. lui en train de se demander ce qu'une fille pouvait faire ici. deux gamins complètement paumés qui ont fini par se trouver. et toi alors ? ça fait combien de temps que tu boxes ? c'est vrai que tu t'intéresses souvent au parcours de chacun. t'as pas eu le temps de t'adresser à daphné avec tout ce qui s'est passé. autant rattraper le temps perdu et en savoir un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Jeu 19 Oct - 12:57


la vérité, c’est que bien souvent, daphné, elle voit pas plus loin que le bout de son nez. les préjugés ça pourrit certes les relations, mais chez elle en plus, ils sont plutôt coriaces et il est souvent bien difficile de la faire changer d’avis. un brin tête de nœud la gamine. pourtant, avec anais, elle veut tenter de faire un effort. enfin indirectement, c’est surtout pour ryan qu’elle fait ce pas vers la blonde mais ça elle est pas encore prête à l’avouer. ce qu’il s’est passé la veille entre les deux est encore frais, daphné, elle a encore du mal à vraiment réaliser qu’elle a passé une après midi entière avec lui, sans se prendre trop la tête. jamais elle aurait pensé qu’une simple après midi pouvait tant changer les choses entre eux. la seule chose qu’elle espère maintenant c’est qu’il n’y ai pas de retour en arrière. que ryan ne redevienne pas le bel abruti qu’il était jusqu’à présent. pas après ce qu’ils ont partagé hier. alors lorsqu’anais renchérit en ajoutant que parmi les beaux mecs à mater à la salle, il y avait ryan, la brune ne peut s’empêcher de sourire en repensant à ce qu’il s’est passé entre eux la veille. « j’avoue, j’ai du mal à regarder ailleurs quand il est dans les parages » elle rit en avouant cela, de toute façon ryan est plus qu’agréable à regarder, aucune nana de la salle ne vous dira le contraire. « et encore plus quand il s’entraine torse nu » après tout, anais a certainement du le remarquer. c’est pas comme si elle était vraiment discrète daphné. et puis elle doit pas être la première à mater ryan à la salle.

et puis anais explique à la brune quelques détails de sa vie. elle s’étale pas et daphné ne pose pas de questions non plus, parce qu’elle a pas envie que la discussion dévie ensuite sur sa famille à elle, sur son histoire. anais explique à la brune a quel âge elle a commencé la boxe. daphné hausse un sourcil, étonnée. « ah oui tu as commencé jeune ! » c’est difficile à imaginer une si jeune fille dans une salle de boxe. c’est pas vraiment un endroit pour une enfant. mais daphné ne cherche pas plus. elle a pas envie de porter de jugements inutiles. « t’as déjà fait de la compétition ? » en commençant aussi jeune, ça parait une suite assez logique. puis anais lui retourne la question. « ça fait un peu plus de dix ans. j’avais onze ans quand on m’a offert ma première paire de gants. un voisin de mon père qui disait qu’il valait mieux que j’aille à la salle de sport plutôt que de trainer avec les caids du quartier » elle sourit en y repensant. ce mec là, il a eu l’idée de sa vie ce jour là et il a sans aucun doute empêché la brune de mal tourner. et puis ce jour là, daphné, elle a jamais arrêté la boxe, malgré les déménagements, les changements de salle successifs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Jeu 19 Oct - 21:17

alors, tu te dépêches d'aborder le sujet ryan. c'est presque obligé, instinctif chez toi. tu ressens le besoin de savoir ce qui se cache derrière ce regard. parce que oui, t'as bien remarqué la façon dont elle le mate ryan. t'as envie de deviner ce qu'elle attend de lui pour savoir s'il pourra ou non répondre à ses attentes. après tout, tu le connais par coeur, t'es surement en mesure de connaître ses réactions. tu veux également donner un petit coup de main à ton meilleur ami par la même occasion. autrement dit, tu fais une pierre deux coups. elle ne nie pas le fait que physiquement, ryan n'est pas mal. elle en rajoute même une couche en parlant de ce dernier lorsqu'il est torse nu. évidemment, tu ne peux pas t'empêcher de rire parce que depuis le temps que tu le connais ce gars-là, t'as arrêté de le regarder de cette manière. pourtant, tu vois qu'autour de toi, les filles n'ont pas cette même habitude. ouais, il en fait tourner des têtes ryan. il brise des coeurs aussi parfois. je dois avouer que ses heures d'entraînement payent plutôt bien. après tout, même si c'est ton meilleur ami, ton frère, tu peux pas nier le fait qu'il est bien foutu. t'as également envie de la tester par la même occasion. qu'elles sont ses limites à la petite daphné ?

rapidement, tu lui donnes quelques détails à daphné. elle te demande depuis combien de temps tu boxes autrement dit, depuis combien de temps tu vas à la salle et tu lui réponds franchement. t'as envie de lui prouver par la même occasion qu'elle s'est carrément trompée sur toi. en effet, si tu t'y rends au minimum trois fois par semaine, ce n'est pas juste pour mater les corps d’athlètes. de toute façon à l'âge de six ans, t'y faisais même pas attention. ouais, super jeune. j'imagine que c'est dans les veines. après tout, t'as juste voulu suivre papa. sauf que si papa faisait et fait toujours de la compétition, c'est parce qu'il en a fait son métier alors que toi, c'est loin d'être ton trip. jamais. c'est pas vraiment mon délire. si je viens ici, c'est parce que je m'y sens bien, parce que ça me permet d'extérioriser tout ce que je garde en moi. j'aime ça mais, ça restera toujours qu'une passion. je veux pas tout gâcher, regretter quoique ce soit ou gagner de l'argent là-dessus. non, c'est pas quelque chose qui t'intéresse. de toute façon, t'as jamais vraiment aimé la compétition. c'est plutôt du genre entraide et compagnie alors autant dire que toute cette violence gratuite, c'est pas fait pour toi. elle t'explique ensuite sa situation et tu ne peux t'empêcher de sourire. je vois que toi aussi t'as côtoyé des belles personnes. il devait être cool ce voisin. tu comprends ce qu'elle veut dire parce que même si ça sonne ironique, toi aussi t'as fréquenté pas mal de types infréquentables. c'est sans doute souvent le cas lorsqu'on est livré à nous même. on s'accroche à la première personne venue et cette dernière n'a pas forcément de bonnes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
- Invité -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais) Dim 22 Oct - 18:58


le sujet ryan. c’était évident qu’elle allait l’aborder. daphné, elle est même pas étonnée. ryan est le meilleur ami d’anais, alors forcément la blonde va chercher à savoir ce que daphné pense de lui. surtout qu’elle est pas des plus discrètes, la brune, quand elle regarde ryan. si lui ne se rends compte de rien, anais en revanche, elle doit bien avoir vu quelque chose. ces regards là, c’est le genre de truc que les filles captent assez facilement. alors daphné, elle avoue que oui ryan lui plait bien. de toute façon, c’est pas la révélation du siècle, toutes les filles qui trainent ici doivent penser la même chose. « ouais enfin, il y a pas que ses tablettes de chocolats qui sont agréables a regarder » elle rit, s’étonnant presque de parler ainsi à anais alors que jusqu’à présent elle ne lui adressait pas la parole. d’ordinaire, elle parle de mecs avec ses amies les plus proches, pas avec une nana avec qui elle vient à peine de faire plus ou moins la paix. enfin, on en est pas encore aux confidences sur ce qu’il s’est passé la veille entre daphné et ryan. c’est ça pour le coup, c’est quelque chose que daphné réserve à ses meilleures copines.  

daphné, elle commence à croire que la boxe, c’est un peu le sujet qui apaise les tensions. c’est le seul point commun évident avec ryan et anais. chacun a son histoire, mais chacune de ces histoires s’est forgée autour de la boxe. chez anais, la boxe, c’est sans doute une question de gênes. comme chez ryan d’ailleurs. daphné, elle, elle a commencé bien plus tard. elle indique a anais la jolie version de l’histoire. celle où c’est un voisin qui lui a offert sa première paire de gants. la vérité, elle est plus compliquée que ça. c’est chez ce voisin qu’elle se réfugiait quand son père était trop alcoolisé pour rester calme. elle avait pas confiance en elle à l’époque et se mettre à la boxe lui a permis d’avancer, de gagner en confiance et surtout de sortir de sa coquille. puis ça parle compétition. daphné, elle a jamais trop aimé ça, les compétitions. c’est marrant quand c’est entre clubs, pour gagner de l’argent pour le téléthon par exemple. mais c’est tout. et elle se rend compte qu’elle est d’accord avec anais. ça fait presque bizarre. « c’est la même pour moi, j’veux dire, une passion qui me permet d’extérioriser beaucoup de choses » et elle s’arrête là, parce que gagner de l’argent en boxant, elle l’a déjà fait, combats illégaux dans son ancienne salle de sport, et autant dire qu’elle en est pas vraiment fière. alors elle préfère ne pas s’en vanter, même si faut avouer que c’est quand même de l’argent facile à gagner quand on est un peu doué. « oui, il est l’une des rares personnes à m’avoir empêché de faire de belles conneries » c'était un peu un père de substitution. une figure paternelle stable. et c’est aussi l’une des rares personnes qui lui manque à daphné. parce qu’elle le voit pas souvent, il est resté à lyon alors qu’elle est venue chez les thomas à bordeaux.    
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -
MessageSujet: Re: know your ennemy (anais)

Revenir en haut Aller en bas
know your ennemy (anais)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: