.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

j'te détèste mais pas autant que j'me détèste (annabelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: j'te détèste mais pas autant que j'me détèste (annabelle) Mer 15 Nov - 22:02

La sentence est tombée. Amère. Il a rien fait pour mériter ça Alix. En vérité si, il a couché avec elle avec une capote qui a pas fonctionné. Mais le pourcentage de chances pour qu'elle tombe enceinte était faible. Surtout quand on sait que la majorité des gens mettent au moins huit mois avant d'réussir à concevoir un embryon. Un coup de dard et lui allait devenir papa. Depuis qu'il a appris ça, il part en cacahuète. Il part en bad trip total. Il sait plus où il en est. Il gère plus rien et pour un type qui jure de tout contrôler, c'est pas cool du tout. Y'a Annabelle à c'te soirée  où il est et s'ils ont parfaitement réussi à jouer d'indifférence jusque là, il la voit dehors, assise contre le rebord de la fenêtre à fumer une clope. Il pousse un soupire et lui tend une bière. A nos vies de merde. Il ne veut pas reparler de leurs dernières soirées. Il ne l'a plus vraiment en tête de toutes façons. Une nouveauté dans sa vie. Un truc qui l'aidera peut être à passer à autre chose avec Anna finalement. Trop tôt pour le dire. Il s'appuie contre la barrière du balcon. Le regard dans le vague. il buffle. T'as pas ramené ton keum ? qu'il lance, histoire de la piquer. Il sait pas trop si elle est encore avec l'autre tocard. En vérité, il s'en tape. Il veut juste engager la conversation. Maladroitement. Mais il ne connait pas d'autre façons de le faire. Il ne sait pas communiquer sans hurler, jurer ou se montrer mesquin. Son crédo. Sa façon de faire, de se sortir de tout. Etre con, c'est une excuse à sa vie de merde. Et puis comme ça, vous pouvez pas décevoir les gens, pas quand ils s'attendent au pire de votre part. Ce crétin ne s'aime pas. On pourrait penser le contraire mais y'a des jours où il se regarde dans le miroir et il a envie de gerber. Trop de merde dans sa vie. Trop de rancoeur. De peines qu'il a pas digéré. Plus il se protégè, plus il s'éloigne de la réalité. Et il commence même à se dire que pour ne pas se sentir si mal, il lui suffirait juste d'arrêter de ressentir les choses. Arrête d'y porte de l'importance. Sauf que ça, il en est pas capable. Il sait juste faire semblant et encore, pas si bien que ça quand on l'observe un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'te détèste mais pas autant que j'me détèste (annabelle) Mer 15 Nov - 23:08

Des soirées comme celle-là, Anna en avait vu beaucoup trop vu son jeune âge. Elle avait commencer à fréquenter les mauvaises endroit autour de quinze ans, pour ajouter du piquant dans sa vie. Un peu d'épice illégale pour allumer ses soirées. Elle n'était pas heureuse d'y être. Faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de chose qui amène du bonheur pur dans son petit crâne. Faut dire qu'elle choisirait volontairement le malheur par habitude de la déception. Faut ajouter qu'elle à la nausée depuis la dernière fois qu'elle a croisé Alix. Le coeur au bord des lèvres, c'est plus facile d'oublié ce qui c'était passé. De laissé dans le néant cette soirée dégueulasse et focuser sur cette envie constante de dégeuler. Alors qu'elle était complètement à jeun ce soir-là, elle s'arrange pour ne plus l'être depuis. Peut-être que ses la drogue qui à installer un brouillard dans ses pensées, mais c'était mieux comme ça. C'est plus facile être misérable quand on ne sait pas pourquoi. Elle avait pratiquement pas mis les pieds dans ses cours de danse et évitaient les appels de ses parents comme la peste. Annabelle sait être solitaire, elle a des amis superficiels, personne qui la connait bien. Personne qui peut voir derrière ses yeux assombri parce qu'elle laisse personne entrer. Elle est comme ça. Elle a grandi dans un monde où les émotions c'est pour les faibles. Vaut mieux être seule et misérable que faire pour un Gentil. Cette soirée, elle ne voulait pas y être, elle était entrée à peine cinq minutes pour finir à l'extérieur, un clope en main entrain d'inspirer sa mort. Elle a eut le temps d'en enfiler plusieurs peut-être ou seulement une avant qu'Alix se joigne à elle. Elle était dans ses pensées et ne remarquait pas le temps ou les choses autour d'elle. Il la ramena sur terre avec une bière. Parfais, une boisson au goût encore plus horrible pour calmer sa nausée. À nos vie de merde. Répéta la jeune blonde de façon blasée. Elle ne savait pas comment agir autour de lui. Un moment, il la regarde comme un tueur et l'autre, il reste assez passif. Elle n'avait plus d'énergie pour l'haïr ce Alix. Elle était trop préoccupée à souhaiter sa propre fin. Elle le regarde s'installer devant elle et dans ses paroles elle retrouve l'homme qui l'avait abandonnée salit sur son pallier d'appartement. Prenez-là pas en pitié. Anna mérite tout ce que la vie lui jète. Surtout ce que Alix lui jète. Après avoir pris une petite gorgé du breuvage, la nausée toujours présente, elle soupira longuement. Il est partie en courant. Juste comme toi l'autre soir. Des mots qu'elle parvint à garder pour elle. Elle ne le regardait pas vraiment, son regard était sur le ciment du balcon, la clope de retour dans sa bouche, ça donnait droit au silence de s'installer. Elle finit par lui offrir sa cigarette, au moins avec ça dans la bouche, il pouvait pas le cracher dessus. Qu'est-ce que t'me veux? Si t'es pour me pisser dessus cette fois-ci, s'il te plait laisse le moi savoir. Elle aurait jamais pensé qu'il viendrait encore une fois vers elle. Pas après leur dernières rencontres. Pas après leur histoire. Elle ne se doutait pas de ce qui tourmentait l'homme qui prend encore trop de place dans son coeur. Elle roula les yeux vers le ciel avant de continuer à boire. Alix, elle le connaissait assez bien, simplement à le regarder avec cette clope, elle pouvait voir qu'il était tourmenter. Oublies mes stupidités. Ça va? On dirait qu't'as vu un mort. Son ton était plus doux, elle essayait de comprendre ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
j'te détèste mais pas autant que j'me détèste (annabelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: rps-
Sauter vers: