.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(saad&ann) ô maudits secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
> MESSAGES : 164

> PSEUDO : dezaia (cloée)

> FACE, © : McNamara (fayrell)

> AGE : vingt-deux ans (23.05)

> OCCUPATION : étudiante en m2 de psychologie, prostituée à ses heures perdues.

> COTE CŒUR : le coeur ? ça se mange ce truc là ?

MessageSujet: (saad&ann) ô maudits secrets Mar 29 Mai - 13:39

C’était encore une journée dont elle avait pas envie d’parler Ann. Un bandeau dans ses cheveux roux, elle était assise en tailleur devant la machine à laver en train de trier le blanc des couleurs et du noir afin que rien n’aille déteindre. Elle avait attendu qu’une grande partie se soit barrée. Y devait rester qui ? Candide et elle, parce que même Saad il était parti elle ne sait pas trop où. Tout le monde avait du travail, et Ann elle attendait juste les résultats du master afin de savoir ce qu’elle ferait à la rentrée. Peut-être aller chercher un travail complètement différent, p’ être resté comme ça et attendre que les actions de la boîte de la famille de sa mère lui rapportent assez pour mettre sur un compte et lui faire faire des petits bébés billets. Ann, elle avait pas besoin de vivre en coloc, ni de bosser, mais ces gens-là, aussi cons et bavards qu’ils étaient, ils avaient remplacé cette famille qu’elle avait perdu et dont y avait jamais entendu parler. Ce qui restait c’était des photos sur son ordinateur et dans son téléphone, des vieux messages qui datent de 2014 en anglais parce qu’elle les a screen. Elle soupire en nouvelle fois en fermant le hublot et laissant les deux autres tas de chaque côté d’elle, se relevant pas trop facilement. Voyant finalement le linge propre et sec, plié, qui ne demande qu’à être rangé sur la grande table de la cuisine. Une plaie cette vie, putain de merde. Elle ronchonne un peu, mais le fait de bon cœur, le passé lui fait se souvenir que jamais elle a vécu dans une porcherie et c’était pas aujourd’hui que ça allait commencer. Si dans un premier temps, elle pose les affaires d’Edgar dans son armoire, puis celle de Leo, après y a les siennes. Elle voit qui y a quelques fringues de Saad à ranger. « Raah. » Elle siffle un peu en mettant ses écouteurs finalement ça riait plus vite. Et elle en avait pas grand-chose à faire que Candide il hurle qu’elle chante faux, elle aimait se déhanché sur les sonorités de comédies musicales de Brodway. Grease s’était l’un de ses films préférés. Et elle pouvait changer sans problème, elle avait l’accent et tout ce qui fallait. Alors, elle prend la pile de t-shirts et les quelques chaussettes qui sont là, le tout en fredonnant Journey to the Past du musical Anastasia. Une pépite revisitée ce truc sérieux. Elle tourne sur elle-même gardant le linge en main, jusqu’à cliché la poigné de porte de Saad et s’apercevoir du bordel qui pouvait régner en maître là-dedans… « Fuck fuck fuck et re-fuck » C’est tout ce qu’elle trouve à dire, alors que ça passe sur une chanson d’un Disney random et commence à mettre sur son épaule des fringues plus ou moins sale. Mais comme elle sait pas, elle embarque toute Ann, elle cherche pas à comprendre en fait. Puis y a ces papiers qui tombent d’elle sait pas trop où et elle se baisse pour les ramasser après avoir ouvert la fenêtre. Elle en lit rapidement l’en-tête. Et elle sursaute, les papiers dans les mains, Saad sur le pas de la porte de sa chambre. Alors qu’elle crierait presque un bon. « Damnú ort ! » Version gaélique d’un Damn you qui aurait pu sortir tout aussi naturellement de ses lèvres rosées. « Tu m’as fait peur sweet heart ! » Il semble bizarre finalement. « Eh, ça va, t’es fine ? » Elle savait pas ce qu’elle avait entre les mains Ann, mais elle se doutait que c’était important, sinon ça serait en bordel dans un coin.

Ps: je sais pas quand ça se passe  avec le ninaad, mais je ship à mort wala wala

_________________

☽☽ I'm sitting eyes wide open and I got one thing stuck in my mind. Wondering if I dodged a bullet or just lost the love of my life, oh ! Baby, baby, I feel crazy. I gave you something, but you gave me nothing ... What is happening to me?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
> MESSAGES : 208

> PSEUDO : EXOGENESIS.

> FACE, © : ZAYN; AMOR FATI <3

> AGE : VINGT-SIX ANS.

> OCCUPATION : GLANDEUR SANS TROP AVOIR LE CHOIX. EX ÉTUDIANT EN ART.

> COTE CŒUR : UN PEU CASSÉ, UN PEU VIVANT, T'AS JUSTE ENVIE DE RETOURNER DANS SES BRAS.

MessageSujet: Re: (saad&ann) ô maudits secrets Mar 29 Mai - 22:16

un rendez-vous matinal, de ceux que tu détestes parce que tu ne dors pas. foutues insomnies, foutu stress, l'angoisse qu'on t'apprenne que ce soit encore pire qu'avant, que tu vas y passer. ça arrivera un jour ou l'autre, de toute manière. tu pousses un long soupir en quittant l'hôpital et tu t'arrêtes à une boulangerie pour y acheter de quoi grignoter, tu n'es pas certain qu'il y ait quelque chose à manger, à la coloc. tu soupires un peu et récupères la bouteille dans ton sac pour en boire une petite gorgée. tu as également vérifié ton rendez-vous de demain, pour la dialyse, et c'est un poids en moins, au fond. tu glisses tes doigts dans tes cheveux, il te faut moins d'une heure pour rejoindre la maison que tu habites, en compagnie de bien trop de monde. mais c'est relativement calme à cette heure. tu te mords l'intérieur de la joue et tu soupires un peu. tu te pinces les lèvres et te diriges rapidement vers ta chambre, dont la porte est ouverte. tu fronces légèrement les sourcils et t'avances dans le couloir, jusqu'à te retrouver sur le pas de la porte. tu te racles la gorge pour signaler ta présence. damnú ort ! tu te mords l'intérieur de la joue en remarquant des papiers dans ses mains. tu m'as fait peur sweet heart ! eh, ça va, t'es fine ? tu t'avances dans la pièce qui se trouve être ton territoire, jetant ta veste sur ton lit. tu fais encore quelques pas et tu arraches presque les papiers de ses mains. depuis quand tu fouilles ma chambre ? tu demandes, parce qu'il s'agit précisément de ce que tu caches à tout le monde, qu'elle avait entre tes doigts. tes résultats médicaux. tu plies soigneusement la feuille entre tes mains et tu la glisses dans la poche arrière de ton jean. j'ai pas dormi, j'avais un truc à faire tôt ce matin. mais ça va. je suppose. tu marmonnes en te mordant l'intérieur de la joue. hormis le fait qu'elle ait, visiblement, fouillée dans certaines de tes affaires. t te mords l'intérieur de la joue. tu ne sais pas ce qu'elle a découvert, et tu espères que ce n'est pas grand chose. rien d'important, tout du moins, le moins important possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
> MESSAGES : 164

> PSEUDO : dezaia (cloée)

> FACE, © : McNamara (fayrell)

> AGE : vingt-deux ans (23.05)

> OCCUPATION : étudiante en m2 de psychologie, prostituée à ses heures perdues.

> COTE CŒUR : le coeur ? ça se mange ce truc là ?

MessageSujet: Re: (saad&ann) ô maudits secrets Mer 30 Mai - 1:37

Elle ne pensait pas à mal quand elle rentrait dans chaque chambre. Qu’importe qui il pouvait y avoir dedans. En général, elle était en quête de lessive à faire ou bien de vaisselle à récupérer pour remplir les placards, une tasse ici, un boxer par là ou bien un string non identifié. La rouquine, elle savait qu’elle ne trouverait pas ça dans la chambre de Saad. Parce qu’elle pensait le connaître vraiment et qu’il avait eu cette fille durant un temps, mais Ann ne se souvenait plus de Nina, ni bien de son visage parce qu’elle pensait à ses propres problèmes, ses propres plaisirs. Égoïste. L’Irlandaise laisse reposer ses écouteurs sur ses épaules alors que la musique tourne toujours dans un fond d’une scène plus glauque et bizarre qu’elle ne le voudrait. Elle a pas le temps de dire quidditch qu’il a rompu la distance et qu’il tire le papier qu’elle a dans les mains comme si c’était un ticket d’entrée gratuite dans un centre commercial ou un ticket gagnant de loterie. Mais elle avait bien vu que ça venait de l’hôpital. Même si elle n’avait pas compris le service. C’était médical. Depuis quand il cachait ce genre de chose Saad ? Fin, elle en savait rien Ann, elle regardait les papiers pour les mettre dans les bonnes cases, mais la case médecin de Saad, elle l’avait jamais trop vu. depuis quand tu fouilles ma chambre ? Elle arque un sourcil surpris. Elle a une moue, montrant le tas de linge sur son épaule. « Je fouille pas, je range my Lord. » Elle a un sourire en coin. « Et si faut fouiller pour trouver le boxer sale d’y a trois semaines, j’y ferais. » Mais ce n’était pas son genre de regarder les papiers, il le savait Saad. Et tout ça, c’était du hasard pur et simple. Et ça il s’avait pas. Pourtant, y avait quelque chose de Saad qui était super sad. Enfin sans mauvais jeu de mot anglais à la con. Mais il semblait triste, énervé, épuisé… Elle voudrait mettre le doigt sur ce qui va pas. Ce papier par exemple. Même si sa voix elle est normale. Il était un peu violent dans ses gestes, lui le gentil Saad ? Strange. j'ai pas dormi, j'avais un truc à faire tôt ce matin. mais ça va. je suppose. Ann hausse les épaules simplement en ramassant une connerie qui était tombée de son épaule, comme l’une de ses boucles rousses échappées de son chignon. « Insomnie ? » Question purement rhétorique, c’était pas inconnu au bataillon qu’il dormait pas beaucoup Saad. Ann non plus, mais parce qu’elle avait besoin de bougé dès sortie du lit. Bouger… Pour pas parler de choses vulgaires. Elle croise les bras Ann, en le regardant de haut en bas. « T’es pâle sweet heart. C’est en rapport avec la feuille là. » dit-elle en montrant son jean. « Bon, c’est pas que ça m’regarde pas, fin of course, but… » Elle hésite Ann, mais c’est des mots que personnes iraient dire en volt face, là y avait personne, juste eux. « On s’inquiète you know. » Elle tente de sourire un peu, mais tout le monde s’en rendait compte de Saad et de ses absences. « C’est à ça qu’ça sert les amis, my sad Saad. » Elle se gratte la joue. Humour zéro, Ann un.

_________________

☽☽ I'm sitting eyes wide open and I got one thing stuck in my mind. Wondering if I dodged a bullet or just lost the love of my life, oh ! Baby, baby, I feel crazy. I gave you something, but you gave me nothing ... What is happening to me?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
> MESSAGES : 208

> PSEUDO : EXOGENESIS.

> FACE, © : ZAYN; AMOR FATI <3

> AGE : VINGT-SIX ANS.

> OCCUPATION : GLANDEUR SANS TROP AVOIR LE CHOIX. EX ÉTUDIANT EN ART.

> COTE CŒUR : UN PEU CASSÉ, UN PEU VIVANT, T'AS JUSTE ENVIE DE RETOURNER DANS SES BRAS.

MessageSujet: Re: (saad&ann) ô maudits secrets Mer 30 Mai - 22:34

ann qui se trouve dans ta chambre, des papiers entre les mains. et il ne peut s'agir que de ton dossier médical, ou d'une partie de ce dernier. tu te mords l'intérieur de la joue, t'approchant sans doute trop rapidement pour les récupérer, ne tenant pas à ce que la jeune femme ne puisse lire quoi que ce soit. tu glisses tes doigts contre ton visage et tu souffles doucement. je fouille pas, je range my lord. et si faut fouiller pour trouver le boxer sale d’y a trois semaines, j’y ferais. tu lèves les yeux au ciel et tu fronces un peu les sourcils. c'est matthieu qui laisse traîner ses boxer pendant des semaines. tu arques un sourcil et tu soupires une nouvelle fois. tu étouffes un bâillement contre la paume de ta main. tu donnerais tout pour pouvoir dormir une heure ou deux, te laisser tomber sur ton lit et fermer les yeux. insomnie ? tu hoches simplement la tête. c'est bien connu, que tu ne dors pas. véritable insomniaque, tes nuit de plus de cinq heures sont rares. bien trop rare. tu te mords l'intérieur de la joue. tes doigts glissent dans tes cheveux et tu soupires un peu. t’es pâle sweet heart. c’est en rapport avec la feuille là.bon, c’est pas que ça m’regarde pas, fin of course, but… tu fronces les sourcils. ann, j'suis métisse, tu peux pas dire que j'suis pâle. tu lances avec un léger rire, te mordant la lèvre inférieure. tu fermes les yeux quelques instants. on s'inquiète you know. c'est à ça qu'ça sert les amis, my sad saad. tu fronces légèrement les sourcils et tu l'observes quelques instants. c'est pas la première fois qu'on te fait cette blague, de toute manière. je vais bien. tu souffles doucement. j'ai juste du mal à dormir. tu ajoutes en secouant la tête de gauche à droite. tu te mords l'intérieur de la joue et tu manques un léger soupir, tu te grattes le bras et tu enfonces tes mains dans les poches de ton pantalon. tu n'as pas envie de parler de ça et tu n'as tout simplement pas envie de parler. mais tu n'as pas le cœur de mentir et c'est pour ça que tu fuis la discussion la plupart du temps. je suis fatigué ann. tu ajoutes après quelques instants et tu fermes les yeux quelques instants avant de venir t'asseoir sur le bord de ton lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
> MESSAGES : 164

> PSEUDO : dezaia (cloée)

> FACE, © : McNamara (fayrell)

> AGE : vingt-deux ans (23.05)

> OCCUPATION : étudiante en m2 de psychologie, prostituée à ses heures perdues.

> COTE CŒUR : le coeur ? ça se mange ce truc là ?

MessageSujet: Re: (saad&ann) ô maudits secrets Mer 6 Juin - 14:11

L’art et la manière française, c’était des choses qu’elle avait du mal à avoir Ann, surtout le droit de propriété. Elle qui avait soit vécue seule, ou d’avoir vécu avec des parents et des frères absents, ça lui avait forgé le caractère et cette envie de tout contrôlé de toujours vouloir que tout soit à sa place. Mais Saad, c’est comme un nouveau grand frère, et le savoir fatigué, peut-être avec des problèmes, ça lui fendait le cœur, mais que pouvait-elle y faire Ann ? Pas grand-chose, une personne qui refuse de parler, refusera de parler. Qu’importe la personne ? Même, parle de Matt et de son bordel ne la fait pas changer de regard. Faible, mais inquiet, il était pas dans son état normal Saad, et c’était un euphémisme tout ça. Elle tente tout de même de tirer le vrai du faux, passé dans un premier temps par les insomnies, mais il a ses propres tics verbaux et physiques. Il est agacé, elle le sait, c’est en quelque sorte ses études de voir et comprendre les gens sans entrer dans leurs cerveaux dans un premier temps. « Ann, j'suis métisse, tu peux pas dire que j'suis pâle. » Elle croise ses bras sur sa poitrine dans un signe de désaccord. « Même, le chocolat en poudre est plus coloré que toi darling. » Cependant, elle a beau dire qu’ils sont inquiets de cette carapace dont il se couvre. Ann, elle tente, elle persiste, elle ne sait pas vraiment abandonner. C’est bien là son problème, être déterminée et franche n’aide jamais personne, ça les refroidit. « Je vais bien. » Elle lève les yeux au ciel, comme pour désapprouver. « J’ai juste du mal à dormir. » Et Saad, il avait toujours eu du mal à dormir, ce n’était pas une raison pour se renfermer. Elle reste là, ramassant le peu de linge tombé de son épaule, il pouvait être comme ça, ça ne trompait personne finalement, c’était bête de se fermer aux autres parce qu’un truc n’allait pas. Elle tente de ne pas s’emporter parce qu’il est pas bien, mais ça la bouffe un peu de le voir comme ça… Comme… Un étranger. « Je suis fatigué Ann. » Cette fois, elle ne retient pas son reniflement dédaigneux et cet air pincé. « Si y a bien que ça, on se demanderait bien pourquoi tu nous fuis comme la peste Darling. » Elle ne veut pas être blessante, mais elle se sent elle-même blessée par ce genre d’attitude. Et c’était sans doute une chance qu’il soit assis sur son lit. Elle se tient cependant à l’huisserie de porte, un rempart à l’inquiétude, elle préfère presque être mauvaise. « Well, si faire passer les signes du mal-être pour des insomnies ça te va, ça dupe pas tout le monde Saad. » Surtout pas elle.

_________________

☽☽ I'm sitting eyes wide open and I got one thing stuck in my mind. Wondering if I dodged a bullet or just lost the love of my life, oh ! Baby, baby, I feel crazy. I gave you something, but you gave me nothing ... What is happening to me?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -
MessageSujet: Re: (saad&ann) ô maudits secrets

Revenir en haut Aller en bas
(saad&ann) ô maudits secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: bordeaux et alentours :: bordeaux nord :: bacalan - bordeaux lac-
Sauter vers: