.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

l'incendie au coeur (tamara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:03


- tamara, leroy. -

mon rêve à moi, c'était d'être le tien.

identité complète tamara prénom trop souvent écorché, trop souvent accroché. les enfants moqueurs aux rires sataniques, titillent les similitudes de ce patronyme à la dénomination de ce met rosé. tarama, source de sa satire, du sarcasme puéril. et des amalgames entre son identité textuelle et psychique ont été nombreux. tamara n'était plus enfant, mais poisson, oeufs, foetus, saumon. et malgré ce persiflage, tamara est restée ancrée à son prénom comme une moule à son rocher. fière d'une identité pouvant paraître absurde, elle n'a jamais tourné le menton vers le sol toujours droit en direction de son assaillant. parce que tamara elle est fière de ce choix et elle nourrit un profond respect pour ses géniteurs. une des raisons de ce sentiment de fierté éternelle à porter son patronyme. leroy, où ce serment invisible d'une unité prononcé entre les lignes, au fond de ces pleurs de nouveau-né. surnom(s) tam, tammy, tamtam, pâles diminutifs de son prénom, on passera les surnoms infantiles donnés par ces imbéciles aux encéphales trop creux. d'autres plus tendres viennent combler les manques de douceur. âge vingt-trois années aux saveurs de frustration et d'envie. tamara mène une vie routinière qu'elle ne supporte plus. insatisfaite de ce que sa vie a à lui offrir, elle passe ses années à pourrir derrière des illusions fantasques, des rêves utopiques d'un autre elle, de vingt-trois années plus folles, rythmées par les billets qu'elle claquerait entre ses doigts hydratés et fraîchement manucurés. date, lieu de naissance vingt-deux juin, dans la grisaille du nord, dans une clinique sans grande réputation de cette ville terne qu'est roubaix, loin des paillettes réservées aux princesses. tamara, elle n'est pas venue au monde seule puisqu'elle l'a suivi de près. cinq minutes qu'est-ce donc dans une vie ? cinq minutes de séparation, chacun dans un monde différent. elle toujours foetus, lui d'ors et déjà nouveau-né. cinq minute si peu et pourtant décisives puisque les jumeaux en sont nés deux jours différents. occupation pointeuse régulière à pôle emploi, tamara est de ces démissionnaires compulsifs. jamais satisfaite de son poste, elle claque le tablier pour la moindre broutille qui la chagrine. serveuse la majorité du temps, elle s'adonne à des boulots médiocres qui correspondent à son niveau scolaire tout aussi pitoyable. bachelière de justesse, tam elle savait qu'elle ne ferait pas de grandes études, elle s'était préparée à cette vie emprunte à la médiocrité dans laquelle elle se sent avoir baigné depuis sa naissance. puis elle n'a pas de don particulier comme son aînée, elle n'est pas née brillante dans un domaine et n'a jamais chercher à trouver sa vocation si ce n'est femme de. statut civil jamais réellement célibataire, tamara elle s'amourache d'un sourire, d'un regard furtif. c'est un coeur d'artichaud émietté par les années, calciné par le feu de relation dévastatrice. tam, elle s'engage, s'entiche, trop vite et trop intensément et elle dégringole toujours du dixième étage lorsque la fin est marquée par une dispute rocambolesque. statut financier $$$, elle se débrouille mal, la leroy. elle tient pas ses comptes à jour et c'est souvent le rouge qui monte à sa banquière en reflet de l'état de son compte. tamara, elle dépense plus qu'elle ne gagne et si elle avait été bonne dans le domaine des mathématiques elle aurait compris que ça ne fait pas bon ménage. mais, elle s'en fiche, tam, elle s'en fiche de jamais avoir d'argent de côté quand elle sait qu'elle en a profité. elle nourrit ce doux rêve de richesse et s'exerce à ce role quand bien même ses moyens sont insuffisants. un jour le zéro affiché sur l'écran sera complété de bien d'autres, c'est écrit, elle le sait. situation familiale gosses impairs, trop nombreux qui s'entassent dans des pièces toujours plus étroites. y a les murs qu'on aimerait pousser pour faire de la place pour accueillir les vieux séniles. tamara, elle partage cette union qui fait leur force, elle les aime d'un amour qu'on ne caractérise pas. c'est dans ses veines, ancré dans son coeur, plus profond encore que l'encre d'un tatouage. mais, tamara, elle s'est jamais senti comblée, elle n'est jamais parvenue à s'adapter à l'inconfort. bouche close, elle n'en a rien dit, excepté à son jumeau, son double à qui elle n'a de secret que ce qui le dégoûte. tamara, c'est une leroy, une vraie, une dure. elle l'a dans le sang et pour rien au monde elle ne les échangerait, elle aurait juste aimer qu'ils soit plus, ou moins, mais qu'elle grandisse dans un milieu social qui ne voterait pas extrême gauche. orientation sexuelle catégorisée dans ceux qu'on dit hétérosexuels, tamara semble néanmoins avoir un type. elle n'aime pas n'importe quel homme, tam, elle aime les hommes qui lui feront mal, ces vermines qui la suceront jusqu'à la moelle et la laisseront à demi-morte au milieu du désert, ces salauds, ces connards compulsifs, ces goujats qui usent de ses reins avant de s'enfuir au galop sur ce cheval noir de désespoir et de satanisme. mais tammy, elle n'apprend pas de ses erreurs, jamais, tête baissée elle fonce la première dans les bras aux allures tendre de ces vipères et se laisse entourer, enrouler et étouffer par leur corps, usée, dépouillée de toute énergie. son coeur est las, mais rêveur. espoirs vains d'un amour trop féérique, d'un homme comme elle les aime, torride, riche, à elle. traits de caractère adroite, aimable, attachante, chaleureuse, complice, critique, déterminée, distinguée, droite, empathique, engagée, franche, ingénieuse, intègre, intrépide, libérée, nuancée, perspicace, pétillante, raffinée, rêveuse, romantique, séduisante, serviable, sincère, tenace, tendre, utopiste // arriviste, bornée, caractérielle, compliquée, crédule, dépensière, désordonnée, emotive, impatiente, imprudente, impulsive, indiscrète, influençable, insatisfaite, insouciante, instable, intéressée, jalouse, joueuse, naïve, orgueilleuse, (fausse) peste, présomptueuse, procrastinatrice, provocatrice, revancharde, revêche, sans gêne, stratège, tempétueuse. avatar zoey deutch. crédits tumblr.

- on top of the world -
FILM FAVORI - le cercle des poètes disparus, de peter weir.
LIVRE FAVORI - hell, de lolita pille.
CHANSON DU MOMENT - ghost, de halsey.
COULEUR PRÉFÉRÉE - le beige.
SAISON PRÉFÉRÉE - l'été.
HOBBIES - la pole dance.
ANIMAL TOTEM - le cheval.
- castle on the hill -
(un) plumes noires d'un calimero, vilain petit canard d'une famille qui ne la perçoit pas en tant que tel, tamara s'est toujours sentie à l'écart de sa fratrie. insatisfaite notoire, elle n'a de peur que de mourir dans ces eaux boueuses de médiocrité, loin des étoiles filantes de la notoriété. incapable de s'adapter à un mode de vie qu'elle qualifie de minable, tamara s'époumone à souhaiter ce qui ne lui reviendra jamais, ce qu'elle n'aura jamais eut. des rêves plein la tête qui brillent d'une lueur vacillante sur ses prunelles trop sombres, elle ne trouve place qu'entre deux mondes, deux réalités qu'elle peine à envisager. l'une trop sombre, l'autre trop claire. elle est un mélange de gris, des nuances délicates qui habitent un monde haut en couleurs, trop ou pas assez, jamais suffisante pour lui. on pourrait la penser mélodramatique, aux tendance excessives, elle qui cherche à faire valoir des droits auxquels elle pense avoir droit, mais qui lui rient au nez, le majeur en l'air, dans un va te faire voir récurant à l'arrière goût amer. mais c'est une battante, dotée d'une force incroyable qu'elle même ne perçoit pas. à ses lèvres sont pendues des diatribes de féministes, et son point lever vers le ciel n'a de but que de montrer son indignation au monde et d'envoyer valser dieu et ses misères qu'il laisse s'abattre sur cette terre, sur ses enfants délaissés. 
(deux) derrière des allures de femme forte, se masque la fragilité d'une âme à la dérive, une naïveté accablante preuve de sa candeur de femme-enfant imprudente et mordue par la malchance du destin. tamara, c'est cette princesse déchue qui vacille dans un monde trop grand pour elle à la recherche de cet homme, prince, prêt à la secourir de sa routine, à l'arracher à cette vie pour lui en offrir une autre plus édulcorée et surprenante. et elle est entrée dans cette ronde désenchantée, ce cercle poussiéreux d'hommes beaux parleurs, incapables de tenir des promesses qu'elle boit sans fin. ces manipulateurs briseurs de coeur aux dents longues et griffes aiguisées, qui se jouent de cette pauvre carcasse malléable qu'elle est. tamara se fait prendre par les mots doux et les moins doux, par les sourires charmeurs et charmants, par les regards emprunts à la séduction qui font vibrer son myocarde suturé. c'en est devenu trop facile, trop récurent et elle n'étonnera que lorsqu'elle tombera sur un homme vrai, tendre et non sur un roi factice looser de renommé.  
(trois) des regards rêveurs, signe d'une envie pour pécher capital en plus de cette gourmandise folle qui la consume. tamara, elle les admire de loin, ces demoiselles à la popularité démontrée. elle envie leurs fringues à la mode, propres, neuves et elle en déchirerait presque les siennes recyclées. un coup de nez et elle en sentirait encore l'odeur de lola, là dans un coin de son top défraîchi, entre ses cuisses serrées dans un pantalon qui collait parfaitement à l'allure artistique de son aînée. une vengeance qu'elle traîne en consommant à la hâte ces quelques billets qui traînent à la sortie du restaurant, fruit de sourires éphémères, amères, dédier à une clientèle facile, crédule. mais elle est loin cette vie, celle qu'elle a aperçu dans leurs yeux maquillés, délicatement soulignés d'un mascara dior. ces populaires au menton plus droit que le sien, plus haut encore, la surplombant avec dédain. ce qu'elle aurait aimé connaître le confort de l'argent, l'aventure des voyages à l'autre bout du monde. mais elle ne l'a vécu de loin, qu'en reniflant leur parfum de fraîcheur, qu'en souriant à l'écoute de leurs mémoires. son tour viendra peut-être. et c'est cette promesse ancrée dans ses veines qu'elle s'est faite en posant le pied dans cette demeure trop grande pour être réelle, celle de ne plus jamais retourner sur les traces de son passé à roubaix. tamara, elle n'est à bordeaux que depuis une semaine et pourtant son esprit rêveur s'y est d'ors et déjà attribué une place.
(quatre) une fibre artistique qui a touché son aînée, ricoché pour éviter la seconde, tamara se retrouve loin de ce don qui lui aurait offert un petit plus. une existence sans couleur due à cette absence, ce manque d'originalité. elle comble ce vide par l'exercice de la pole dance, trop peu douée pour le théâtre. tamara, elle mouve son corps, cherche une grace enfouie en son être qui ne ressort que lorsqu'elle s'enroule autour du tuyau de fer (ou celui de chair des hommes). et elle envoie valser les ignorants qui n'y voit qu'un appel au sexe, une vulgarité qui leur pend aux babines trempées. elle n'y voit qu'un art, son art, son évasion. la beauté des figures, des lignes dessinées sur ses muscles contractés sous l'effort.
(cinq) leroy dans le sang et le coeur, tamara serait prête à crever pour ses frères et soeurs. pourtant, elle a ce sentiment de décalage, de ne pas être comme eux, qui la ronge et l'éloigne. réservée, renfermée, elle ne s'ouvre comme une fleur que sous les mains délicates de son jumeaux. terri, son double, la meilleure version d'elle même. parce que tamara, elle est persuadée de n'être qu'une version deux point zéro ratée, bâclée, comme si à la naissance elle avait été écorchée et abîmée, sa tête cassée sous les secousses, cognée contre le pubis de sa mère. elle n'est pas proche de son aîné, mais montre une reconnaissance à son égard. elle l'est un peu plus de son aînée, qu'elle envie et respecte pour sa réussite, mais repousse pour ses offres démesurées alors que son coeur lui hurle d'en profiter. tamara, elle n'est grande soeur que de la dernière, rôle qu'elle ne prend pas avec légèreté. (piètre) conseillère, elle s'active pourtant à donner une belle image de sa personne, de conquérir cette place que lola a eut pour elle. et si elle ne leur dit pas tout, elle se réserve pour terri pour qui elle ne connaît le mot secret. avec lui, tamara est un vrai livre ouvert, une carte sans mystère, qu'il connait sur le bout de ses phalanges, douces, dociles et calmes. 

PSEUDO/PRÉNOM ▽ mon pseudo c'est un peu du aléatoire, mais sur bazzart c'est resté untamed swallow, parce qu'en soit je préfère qu'on m'appelle cynthia. ÂGE ▽ bientôt les vingt-quatre ans. SEXE ▽ représentante d'eve, des boobs, pas de quéquette, c'est bien ça, une chieuse   PLANÈTE/PAYS/RÉGION ▽ vénus (anus, uhuh), terre, france, ile de france, seine et marne, petite maison dans la campagne, première chambre au premier à droite. LES LICORNES, TU AIMES ? ▽ juste leur caca arc en ciel et l'odeur de leurs pets   T'AS PAS ENVIE D'ÊTRE UN PANDA, TOI ? ▽ oui parce que c'est la classe de manger du bambou et ne rien faire, non parce qu'après je pourrais pas serrer un panda contre moi en me disant oooouh c'est doux c'est un panda   TU NOUS AS CONNU COMMENT ? ▽ une douce petite voix m'a gentillement glisser le lien via whatsapp, l'air de rien, genre si jamais je suis intéressée   ON EST BAISABLE OU PAS ? ▽ franchement, moi je bz tout le monde alors   UNE PROPOSITION OU SUGGESTION A NOUS FAIRE ? ▽ rien de précis, vous êtes parfs (ou peut être juste la taille des gifs dans la présentation, mais ça c'est mon avis perso, et oui j'avais prévenu que j'étais du sexe chieuse   UN DERNIER TRUC A DIRE POUR TA DÉFENSE ? ▽ il parait que mon fondant au chocolat est le meilleur  
Code:
<pris>ZOEY DEUTCH -</pris> tamara leroy



Dernière édition par Tamara Leroy le Mer 27 Sep - 17:31, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:07

ptn. je me demandais quand tu allais poster ta fiche.
en plus, sérieux, tu postes une fiche vide quoi.
t'es grave dans l'abus comme meuf .
#ABUS2017

en plus tamara ça me fait penser à tarama.

mais c'est quand même joli comme prénom .
même si y a pas anus dedans et que je suis la déception.

et t'es belle comme un p'tit cœur .
puis ce choix de pré-lien, de famille. sœur de bébé lolita quoi .
vous allez faire une pure de famille de bgets (presque autant que les peillard).
hâte hâte hâte de te lire.

et jtm (même si tu m'aimes plus).

bienvenue .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:11

bienvenue ici, amuses-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:15

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:16

bienvenue toute douce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 19:34

ptn on me pique la primeur du message de bienvenue le plus mignon, je suis deg de chez deg.
écoute, tamara c'est mon bb ultime, c'est la plus belle, la plus perf, t'as fait le choix le plus merveilleux du monde et euh, trop hâte de la découvrir sur ta plume, ça va être la folie et puis les relations fraternelles c'est ma vie, merci d'être là, toussa toussa et puis C KWA CETTE FICHE VIDE ?????? #choquée #déçue
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MESSAGES : 414
PSEUDO : spf , delphine.
FACE, © : g. gustin , @class whore
AGE : vingt-sept années lumière.
OCCUPATION : vendeur de rêve, dealer d'orgasmes, il vend des glaces en été, des crêpes en hiver dans son destrier de fer, il sillonne la ville.
COTE CŒUR : amer.

MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Lun 18 Sep - 20:50

t'es tellement douce
bienvenue chez toi petit chat ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Mar 19 Sep - 0:49

Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Mer 20 Sep - 19:36

merci beaucoup à vous tous vous êtes des amours
désolée du retard, je suis malade à crever et je vous avoue que je garde mon énergie pour mes obligations irl alors ma fiche risque de ne pas être terminée en temps et en heure, mais je compte bien rester alors please ne me supprimer pas (imaginer moi avec les yeux du chat botté et la carrure des femmes mendiantes )

@sinbad peillard genre de un il fallait qu'on se mette d'accord sur le pseudo, de deux j'étais au bout du rouleau avec le fièvre et tout alors respect stp et tmtc ce que j'ai à dire sur le tarama/tamara, mais j'aime relever des défis ouais bah tu me trouves quelqu'un avec un pseudo où y a un nus dedans et je peux toujours faire anus en soit puis je peux te faire la même remarque sinbad y a pas anus j'suis déçue aussi (puis c'est pas mal prétentieux comme blaze )
c'est toi qui m'aime plus
quand même

@lola leroy fallait être plus réactive ma cocotte, en même temps tu fais face à l'autre folle qui guettait depuis des heures alors t'avais zéro chance
ça va être tellement parfait parce que de un je suis parfaite (bon ça tout le monde le sait ), de deux c'est ta soeur pref et de trois c'est un de tes prénoms fav, tu peux rien demander de plus
ET VOUS AVEZ QU'A LA REMPLIR MA FICHE SI VOUS LA TROUVEZ SI VIDE #c'estvousl'abus
jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Mer 20 Sep - 22:38

PRENDS TON TEMPS, TU SERAS MA SOEUR PREF FOREVER QUAND MEME (mais encore plus quand tu m'auras rédigé la petite dernière ) (c'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde tu vois) (dezdez)
I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
- MAUX DOUX -

avatar
MESSAGES : 516
PSEUDO : bltmr ; charlène
FACE, © : nana k. ; SKATE VIBE
AGE : vingt-trois ans
OCCUPATION : étudiante en management
COTE CŒUR : .

MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Ven 22 Sep - 13:48

ta réservation d'avatar s'arrête demain chaton I love you

_________________
casse-moi ou casse-toi
j'attends sous les néons le néant ou l'étincelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Sam 23 Sep - 13:39

]"léonie peillard" merci de m'avoir mis au courant j'espère que personne ne va s'nscrire avec zoey, mais dans tous les cas je compte avancer voir terminer ma fiche aujourd'hui (vu que j'ai retrouvé la forme et que personne n'est à la maison pour me distraire de l'ordi )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Sam 23 Sep - 23:09

bienvenue (dans la plus belle ville de france )
Revenir en haut Aller en bas
- MAUX DOUX -

avatar
MESSAGES : 516
PSEUDO : bltmr ; charlène
FACE, © : nana k. ; SKATE VIBE
AGE : vingt-trois ans
OCCUPATION : étudiante en management
COTE CŒUR : .

MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Dim 24 Sep - 12:44

tu as jusqu'à demain 14h pour finir ta fiche. si jamais tu as besoin d'un délai, n'hésite pas à prévenir le staff I love you

_________________
casse-moi ou casse-toi
j'attends sous les néons le néant ou l'étincelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara) Dim 24 Sep - 13:25

et t'as tjrs pas fini ta fiche toi, c'est honteux un peu je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: l'incendie au coeur (tamara)

Revenir en haut Aller en bas
l'incendie au coeur (tamara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: release your problems :: lonely boy :: fiches-
Sauter vers: