.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

prières à la lune - (alix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
- FUCK YOU -

avatar
MESSAGES : 214
PSEUDO : spf
FACE, © : ash stymest, mourning dove
AGE : vingt balais, dix dans le fond de son crâne.
OCCUPATION : il écume les petits boulots. Ceux qu'il peine à garder à cause de son comportement de merde.
COTE CŒUR : celles qui disent oui.

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Mer 18 Oct - 10:17

Il aurait pu se saisir de cette idée s'il avait été une meuf, c'est toujours plus simple pour se faire des tunes que de dealer ou faire la pute non ? Quoi que, c'est un peu vendre son corps dans un sens. Puis, il a pas notion de tout ce que ça peut engendrer psychologiquement de donner la vie. Physiquement aussi d'ailleurs. Ca abime, dans tous les sens du terme. Puis, la gamine, elle semble vouloir le garder le mioche. Elle semble vouloir essayer en tout cas, c'est tout à son honneur d'ailleurs, parce qu'avoir envie, c'est un premier pas vers la réussite. Sauf qu'elle va le faire seule visiblement. Sa réponse est flou mais laisse entendre qu'il n'y a pas de papa et si l'immaculée conception n'existe pas, il n'essaye pas d'en savoir plus. Après tout, si elle voulait s'étaler sur le sujet, elle l'aurait fait.  pff, ça sert à rien alors. Il lève un sourcil en se marrant. tu crois pas que je vais te refiler tout mes bons tuyaux comme ça, gratuitement. L'immortalité, ça se mérite ma chère. Il se rapproche. Il joue avec sa joue, effleurant doucement son épiderme. Il utilise les atouts qu'il a et c'est clairement pas son niveau au trivial pursuit. Son truc à lui, c'est les gestes, les mots. Il sait être assez charismatique si on aime les branleurs avec une grande gueule. 

Et quand il comprend où il l'a déjà vu, la démarche entière s'arrête. Brusquement, il recule d'un pas tandis que des souvenirs un peu flous lui reviennent en tête. Épars et pas clair du tout mais il avait raison, ils se sont croisés par le passé. Son visage lui était vaguement familier et pour cause, ils ont couchés ensemble ce soir là. Putain, il était vraiment minable, il avait prit des trucs et n'a absolument rien contrôler, il espère ne pas l'avoir amoché. Il a tendance à devenir 'violent' quand ses pulsions ne sont pas maitrisés. oui, c'est vrai. folle nuit, n'est-ce pas ? Il fronce les sourcils, elle a pas l'air autant dans le flou que lui. Elle a l'air de savoir, sans surprise quand il prononce ces mots. Cette découverte pour lui ne semble pas l'être pour elle. Il la regarde une seconde mais elle est dure à lire la blonde. tu t'en souv'nais ? Pourquoi t'as rien dis ? Il hausse les épaules. Ca le fout un peu en rogne cette idée qu'elle se fout d'sa tronche et qu'elle sait depuis le début. Elle parvient malgré tout à le faire rire quand elle lance : et d'ailleurs, tu t'appelais comment à l'époque, déjà ? Alix. toi ? Parce que c'est vrai qu'ils n'ont pas échangés leurs prénoms, pas aujourd'hui et sans doutes pas ce soir là non plus. Dans son souvenir, tout était allé trop vite.

_________________
never fucking here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 92
PSEUDO : hennaed
FACE, © : alana, kawai
AGE : nineteen
OCCUPATION : angoisse2grossesse, maîtresse2keiki
COTE CŒUR : vide

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Jeu 19 Oct - 19:06

elle aime voir ses yeux pleins de malices, ceux de ce garçon sans prénom, sans nom, sans identité, cet inconnu qui n'existe que pendant des nuits dont elle n'arrive pas se souvenir, celles où elle pleure devant les églises, où elle pleure en rentrant chez elle. ces nuits sans nom, sans souvenir, sans rien. et pourtant elles ont l'air si belles, ces nuits-là.
j'essaierais de le mériter alors ! ses yeux se remplissent d'une lueur de malice, de défis, d'envies, de jeu, surtout. elle plonge ses pupilles dans les siennes pour lui donner le goût du défi. elle a envie d'avoir à nouveau cinq ans et demi et de pouvoir courir après ses copains dans la cour de récrée, de pouvoir se rouler dans la boue et de se faire crier dessus par maman en rentrant parce que c'est pas comme ça que les filles ça jouent. et puis maintenant j'ai pleins de travail. même si c'était jamais méchant, même si elle recommençait le lendemain. aux yeux de neo c'est ça l'immortalité, l’insouciance, la vie. le moment où les bêtises n'en étaient pas vraiment et que les conséquences n'existaient pas réellement.
et elle frissonne lorsque leurs peaux rentrent en contact, elle sait même plus où regarder, elle a l'impression de n'être qu'une enfant, qui veut vivre trop vite, qui souhaite devenir une grande personne avec une grande vie pleines de difficultés.

mais maintenant neo est grande et les bêtises qu'elle fait ont une tonne de conséquences sur son futur, sur sa vie et celles de son entourage. elle peut plus aller dormir pour oublier toute la journée, maintenant lorsqu'elle se réveille elle a le poids de toutes ses conneries sur le ventre et même que des fois il cogne.
elle avait pourtant essayé de l'oublier cette soirée, elle y était arrivé avant d'avoir un flash-back de la puissance d'une claque de géant dans le ventre. mais encore à ce moment là il n'y avait personne. l'être humain qui l'avait poussé dans le vide n'avait pas de visage, juste un corps sur lequel elle avait adorait se perdre, il avait encore moins de prénom. c'est en rencontrant cet inconnu au clair de la lune, sous les yeux de dieu, qu'elle s'est souvenu. qu'elle a réussi à reconnecter tous les petits points du dessin, elle allait maintenant pouvoir colorier le tout pour donner un sens à toute cette embrouille qui ne veut pas la quitter.
pour éviter d'annoncer un truc pareil à un mec que j'viens de re-rencontrer sur le parvis d'une église les joues pleines de mascara alors que j'connais pas son prénom. y'a mieux pour annoncer le bouleversement d'une vie, non ?
elle se mordille l'intérieur de la bouche, c'est pas aussi évident qu'il n'y parait de formuler à haute voix de telles choses. pourtant elle a un immense sourire qui lui traverse tout le visage, ça l'amuse beaucoup toute cette histoire, ce levé de rideau.
neo. finit-elle par dire, belle présentation elle aurait pas pu faire meilleure impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- FUCK YOU -

avatar
MESSAGES : 214
PSEUDO : spf
FACE, © : ash stymest, mourning dove
AGE : vingt balais, dix dans le fond de son crâne.
OCCUPATION : il écume les petits boulots. Ceux qu'il peine à garder à cause de son comportement de merde.
COTE CŒUR : celles qui disent oui.

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Lun 23 Oct - 21:29

L'immortalité, ce serait franchement une belle connerie de toutes façons, qui se délecterait de vivre infiniment dans ce monde là. Personne. Pas lui alors qu'il a déjà songé à mettre fin à ses jours. S'il devait avoir un super pouvoir comme dans les films, c'est pas celui là qu'il choisirait, Alix, il voudrait voler. Pouvoir apercevoir le monde vu d'en haut, de loin. Il en rêverait. Et alors qu'il comprend qu'il l'a déjà croisé auparavant, il ne fait pas le lien avec ce ventre qui s'arrondit. Il ne fait pas le lien avec la capote qui a foiré et la suite. Sans doutes que c'est plus simple de fermer les yeux sur tout ça. Parce que savoir, ça voudrait dire assumer. Pour elle, ça semble pas vraiment être une découverte et sur le coup, il lui en voudrait presque d'avoir jouer les inconnues. Alors il demande. Il questionne. De façon un peu maladroite, presque agressive, lui qui ne sait communiquer que sur ce mode.  pour éviter d'annoncer un truc pareil à un mec que j'viens de re-rencontrer sur le parvis d'une église les joues pleines de mascara alors que j'connais pas son prénom. y'a mieux pour annoncer le bouleversement d'une vie, non ?Et non, même après ça, il saisit pas le con. Elle est pourtant claire comme de l'eau de roche mais rien à faire. Et alors qu'il demande à son tour à la jeune femme comment elle s'apelle, y'a comme un déclic qui se fait dans sa tête.

Il se fout à virevolter dans tous les sens, des pas saccadés, le souffle coupé. quoi, tu veux quand même pas dire que... il se sent étouffer, des maux de têtes atroces qui lui martèlent le fond du crâne. T'es enceinte de combien de mois ? Il doit rêver, c'est pas possible de toute façons, elle doit être en train de le faire marcher un peu, juste pour voir la tronche collector qu'il tirerait en apprenant un truc aussi tiré par les cheveux mais ça peut pas être lui, c'est pas possible regardez le. Il a l'air tellement bêta comme ça, son visage pâle comme un linge, ses lèvres qui tremblotent, ces mains en sueur. Il vient lui agripper le bras, moins doucement que les fois d'avant, instinct impulsif. DIs moi qu'tu déconnes bordel. ses yeux sont rivés dans les siens, il a envie de hurler et de se barrer en courant en même temps. Mais avant ça, il doit être sûre. Sûre qu'elle ne porte pas sa progéniture en elle. Parce que ça, ça changerait tout, absolument tout à son existence. Il vrille. Il lui lâche finalement le bras et vient s’asseoir sur un jeu, à côté. Il a la tête qui tourne putain, y'a trop d'trucs qui s'bouinent dans sa tête, il arrive plus à y faire face. Il a le sentiment affreux d'avoir le tournis et une folle envie de gerber. Putain mais on annonce pas ça comme ça non plus.

_________________
never fucking here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 92
PSEUDO : hennaed
FACE, © : alana, kawai
AGE : nineteen
OCCUPATION : angoisse2grossesse, maîtresse2keiki
COTE CŒUR : vide

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Mar 24 Oct - 17:31

et bien sur que c'est la pire des manières d'avouer à quelqu'un une chose aussi terrible, une sentence que même les juges ne veulent pas prononcer. neo ne voulait pas le faire non plus, elle comptait pas le dire, elle pensait pouvoir le garder pour elle, son petit secret qu'elle aurait serré fort contre son coeur. elle aurait prit les insultes, les comment ça tu connais pas le père ? même pas son prénom ? et elle aurait accepté les murmures neo c'est une pute. et même qu'elle aurait été triste de savoir toute la vérité qui se serait caché derrière les ta mère la pute.
mais le secret n'existe plus, maintenant, il n'a même jamais été vivant, il n'a jamais eu aucun pouvoir autre que celui qui faisait pousser le bouchon de pression dans le petit cerveau faible de la gamine. à la moindre question qui ne portait même pas sur le sujet que la voilà qui vomit la vérité. fini les secrets ils ont été avortés, c'qu'elle aurait voulu faire pour ne pas avoir à le supporter, le bébé. Pourtant elle veut bien le supporter, alix.
c'est vrai, elle le regarde, maintenant qu'elle n'a plus rien à cacher elle ose le détailler. les rôles s'inversent et c'est à lui de se sentir mal à l'aise, de ne pas savoir où se mettre, de ne pas comprendre c'qu'il lui arrive. elle lui a gaché la vie en quelques lignes, quelques mots mal placés, juste là où ça fait le plus mal, droit dans le coeur. droit dans la vie.
j't'ai dis, tout à l'heure quand t'écoutais pas ma voix, que c'était de quelques mois. j'ai pas retenu la date, tu m'excuseras, mais peut-être que tu l'as noté dans ton journal intime avec un coeur à côté ? son sourcils se relève. elle a eu le temps d'avoir envie de se retirer le ventre à grand coup de rasoirs, de s'entailler les veines et de se vider de toute vitalité. maintenant elle peut en rire, elle peut poignarder avec tout son mal être, elle peut enfin respirer. elle pensait pas que ça lui ferait autant de bien de le dire à la première personne concernée. elle aurait jamais cru que le secret lui pesait autant sur le coeur.
elle ne lui répond plus verbalement, elle a qu'un sourire au coin des lèvres qui le suit dans ses milles et un pas. elle le suit du regard, elle le regarde paniquer comme elle l'a fait il y a quelques temps. chacun son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- FUCK YOU -

avatar
MESSAGES : 214
PSEUDO : spf
FACE, © : ash stymest, mourning dove
AGE : vingt balais, dix dans le fond de son crâne.
OCCUPATION : il écume les petits boulots. Ceux qu'il peine à garder à cause de son comportement de merde.
COTE CŒUR : celles qui disent oui.

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Mer 25 Oct - 9:37

Tous ces repères vrillent en un instant. Son petit coeur lui fait un mal de chien, putain elle va lui faire avoir un infarctus avec ces conneries. Et il essaye de se dire que ce n'est que ça, une mauvaise blague, une fille qui se venge de son comportement de crétin. Après tout, elle est pas grosse, elle est peut être bien même pas enceinte, elle a voulu lui faire peur. Il trouverait n'importe quel stratagème pour ne pas en arriver à la conclusion qu'il pourrait potentiellement être papa de toutes façons. j't'ai dis, tout à l'heure quand t'écoutais pas ma voix, que c'était de quelques mois. j'ai pas retenu la date, tu m'excuseras, mais peut-être que tu l'as noté dans ton journal intime avec un coeur à côté ? C'est pas drôle. Vraiment pas le moment de faire de l'humour d'après lui. Elle, elle est calme comme jamais et ça le perturbe encore plus. Donc ça la dérange pas de faire un gosse d'un type qu'elle connait à peine. Non parce que pas besoin de creuser longtemps pour savoir qu'elle et lui... Ils feront des parents à chier. Son sarcasme n'a pas sa place ici, ça le fout en rogne, plus que ça même, c'est de la rage qui vient faire courrir une douleur dans son estomac alors qu'il s'approche d'elle, une folle envie de lui en foutre une. Son poing qui se serre mais qui se retient de cogner. Parce qu'il y a de fortes chances qu'elle dise la vérité cette gamine. Lui père ? Ah la bonne blague. putain mais tu prends pas la pilule. une question, une de plus. Une qui n'attends sans doutes pas réellement de réponses dans le fond. Parce que ça ne change absolument rien.

Il recule, prêt à reprendre ses cents pas. Il pourrait en perdre ses cheveux d'un truc aussi absurde. En même temps, vu l'état dans lequel il est le plus souvent qu'il se traine dans le pieu d'une fille, pas étonnant qu'un truc comme ça lui arrive. Puis comme si c'était le dernier espoir pour lui d'échapper à tout ça, il lance froidement : Qui dit que c'est l'mien ce rejeton. Même pas elle d'ailleurs, elle n'a jamais dit clairement que c'était le sien, elle l'a juste sous entendu. De ce que je sais, tu t'es p't'être tapé la moitié de la ville. J'crois pas avoir trop galéré pour te foutre ma bite entre les jambes. Pas très malin de sa part mais il est désespéré et angoissé alors les mots sortent comme ils viennent, sans filets. C'est souvent le cas chez Alix, il est très rare de le voir réfléchir et tourner sa langue dans sa bouche avant de s'exprimer. Non le plus souvent, il cause comme ça lui vient. C'est pas possible putain. fait il alors qu'il tente de disloquée un des jeu pour enfant. Il a besoin de passer ses nerfs sur quelque chose et si ce n'est pas ces trucs, ce sera elle. Cette femme enceinte de son propre enfant. Parce que dans le fond, y'a un truc qui s'est éveillé en lui et qui lui dit : réfléchi pauv' con, si c'était pas l'tien, elle t'en parlerait même pas. Ouais, peut être, sauf qu'à l'heure actuelle, c'est la seule échappatoire qu'il lui reste.

_________________
never fucking here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 92
PSEUDO : hennaed
FACE, © : alana, kawai
AGE : nineteen
OCCUPATION : angoisse2grossesse, maîtresse2keiki
COTE CŒUR : vide

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Jeu 26 Oct - 22:45

elle est amusée, neo, elle se délecte de la situation. en surface, elle ne comprend pas du tout pourquoi elle prend un plaisir tel à détruire, psychologiquement, la vie de quelqu'un. pourquoi elle a ce fichu sourire qui lui traverse le visage d'une oreille à l'autre, vraiment elle ne sait pas du tout d'où lui vient toute cette méchanceté, elle est pas comme ça neo. noemie c'est une fille gentille, un petit ange silencieux qui ne demande rien à personne, qui trace sa route sans se soucier d'aucune âme. et certainement qu'elle n'a pas du tout apprécier qu'une autre âme, qu'elle ne connait ni d'adam, ni d'eve, qu'elle a à peine rencontré cinq secondes durant une soirée minable qui n'en valait pas la peine, puisse lui retourner la vie. lui retourner le cerveau. la faire vriller, lui faire un dérapage en rien contrôlé. elle l'a vécu c'qu'il vit, depuis la révélation que son corps lui a fait un matin d'été. à ce moment là elle avait été méchante envers elle-même et personne d'autre, elle avait eu envie de se faire tellement de mal que rien que le fait d'y penser la faisait pleurer. mais ses proches l'ont fait tenir, pas parce qu'ils étaient là pour elle durant cette douloureuse épreuve, loin de là, mais parce qu'elle aurait été une petite conne égoiste de s'ôter la vie de cette manière. elle aurait pas passé la ligne d'arrivée de la plus belle des manières en rendant fière sa famille, mais en la sautant, l'enjambant lâchement. une coupure mal faite et la voilà à faire pleurer toute sa famille. elle voulait pas, même si elle devait s'endurcir comme de la pierre. même si elle devait faire souffrir des inconnus, tant que c'est pas sa famille, son sang, sa chair.
pourtant, alix est de la famille, pas vraiment comme on pourrait le rêver, mais il est bien le père de cette progéniture non désirée. même s'il ne la croit pas, même si ça semble surréaliste, neo elle le sait.
ben apparemment non. elle joue avec lui. ses yeux roulent vers le ciel, ils se remplissent de blanc pour qu'il se rende compte qu'il est bête de poser de tels questions. bête parce qu'évidemment si elle est tombée enceinte c'est parce qu'elle avait arrêté les hormones, qu'elle voulait rester nature peinture, sans rien de chimique dans le corps, à part les drogues de synthèse.
mais elle lui laisse passer l'ignorance, elle veut le secouer pour voir son potentiel, voir s'il est fait du bon matériel. et faut croire que c'est un véritable idiot qui la mérite pas avec ses sous-entendus. elle voit rouge et son sourire s'envole. elle est beaucoup moins enjouée, elle a tout à coups envie de tout casser, à cause de ses insinuations. elle sort de ses gonds et le gifle. fort dans l'oreille. elle espère les faire siffler. d'ailleurs elle lui crache :
tu insinues que jsuis une pute ?! jte signale qu'il y a qu'avec toi que la capote à merdé, ma faute à moi si t'es même pas capable de te protéger correctement ?
elle se retourne, elle va pour s'en aller avec pour derniers mots :
p'tit con, j'savais qu'il fallait que j'ferme ma gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- FUCK YOU -

avatar
MESSAGES : 214
PSEUDO : spf
FACE, © : ash stymest, mourning dove
AGE : vingt balais, dix dans le fond de son crâne.
OCCUPATION : il écume les petits boulots. Ceux qu'il peine à garder à cause de son comportement de merde.
COTE CŒUR : celles qui disent oui.

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Mer 1 Nov - 8:58

Ca le soule cette affaire, gravement. Ceci dit, ça devait bien lui tomber dessus un jour où l'autre, à force d'enchainer les plan culs, ça lui pendait au nez. Surtout qu'il est même pas sur d'avoir eu un préservatif sur lui ce soir là, il est pas sur de grand chose en même temps. Faut dire que son état était désastreux. Malgré ça, y'a ses tripes qui le blesse au point de lui filer la gerbe. Merde. Fallait que ça tombe sur lui. ben apparemment non.  Elle s'amuse la gamine, elle se joue de lui et ça lui file des envie de meurtre. Il serait simple de juste lui briser la nuque ici, ce soir, personne ne le soupçonnerais et il serait débarrassé du mioche avant qu'il ne vienne au monde. Il la trouve soudainement bien moins mignonne que quelques minutes plus tôt et son envie de l'embrasser s'est envoler en une seconde à peine. Elle le fout hors de lui et il trouve rien de mieux à faire que l'insulter, parce que c'est plus simple. Parce que c'est la seule défense qu'il connait le branleur : l'attaque. C'est ce qui lui a été appris depuis son plus jeune âge. Il ne sait pas faire autrement. tu insinues que jsuis une pute ?! jte signale qu'il y a qu'avec toi que la capote à merdé, ma faute à moi si t'es même pas capable de te protéger correctement ?  Il lève les yeux au ciel. J'insinue rien, j'te l'dis clairement, ouais t'es une pute. Pour le fait de se protéger correctement, c'est clair qu'il le fait pas, ça lui ai souvent arrivé d'oublier la capote et de s'enfoncer dans la nana quand même. Ignorance sublime. Rassurez vous, sa bombe aura au moins eu cet effet, on ne l'y reprendra plus. Sauf que là, c'est même pas sa faute, il a mis une capote, elle a juste péter, elle aurait espéré quoi ? Qu'il en foute dix sur sa bite ? p'tit con, j'savais qu'il fallait que j'ferme ma gueule. Et là voilà qui se tourne, sauf que lui, il est pas prêt à la laisser filer si facilement. Il est pas prêt à la voir partir. Pas tout de suite; Il a trop de choses en tête, l'impression d'imploser. Une fois de plus ce soir, il la retient vivement, il lui attrape le bras et s'y accroche comme une bernique à son rocher. Ah ouais ? T'avais pourtant l'air si fière de foutre ma vie en l'air quelques minutes plus tôt. qu'il hurle, loin d'être discrèt. C'est sans doutes la raison qui pousse un passant à venir les rejoindre en demandant : Ca va ? la question s'adresse clairement à Neo, pas à lui qui doit passer pour un vieux bourreau, un de ses sales types qui frappent leurs nanas. Et franchement, il pourrait le devenir, ça le démange tellement là. Va t'occuper d'ton cul. fait il, toujours très énéervé par la découverte qu'il vient de faire.

_________________
never fucking here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 92
PSEUDO : hennaed
FACE, © : alana, kawai
AGE : nineteen
OCCUPATION : angoisse2grossesse, maîtresse2keiki
COTE CŒUR : vide

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Mer 1 Nov - 19:23

elle veut partir, neo, elle veut s'enfuir. elle en a marre de cette conversation, de cette rencontre. elle en a marre du destin et elle ne veut qu'une seule et unique chose c'est de pouvoir se frayer un chemin hors des griffes de ce vilain garcon. elle sait même pas pourquoi elle en est encore la, encore devant lui. elle se demande même pourquoi elle l'a laisse s'approcher. elle aurait dû fuir, prendre ses jambes a son coups et rester loin des problemes, elle qui en a tant. elle aurait voulu savoir la fin de l'histoire avant même qu'elle ne commence pour eviter de se manger les dents contre la tête de pierre d'alix. ca lui aurait eviter tant de souffrances. parce qu'elle le sait, neo, comment ca va se terminer cette affaire. elle sait par avance qu'elle va rentrer chez elle avec les yeux encore plus mouilles que lors de son arrivee. elle sait qu'elle va s'endormir dans une mer de larmes. elle sait qu'elle va encore une fois devoir apprendre a nager pour esperer passer la nuit et reussir a se reveiller demain matin pour pouvoir affronter la vie, la dure realitee. elle sait que rien de ce qui l'attend ne va être evident. elle le sait pertinemment. pourtant elle ne se laisse pas faire, elle ne veut pas avouer sa defaite. elle essaie de se debattre, de se battre contre cet homme qui fait peur. elle n'ose même plus le regarder dans les yeux. elle est effrayee de ce qu'elle pourrait lire entre ses pupilles, elle ne veut pas voir toute la haine qui coule dans ses veines. elle sait que rien de bon peut en sortir, même sans le connaitre ca se ressent dans l'aura qu'il degage. elle le voit qu'il est mauvais. elle aurait presque peur des gênes qu'il a pu transmettre a sa progeniture.
elle l'a frappe, elle aura au moins tente de se defendre. son sourire s'est efface et elle n'ose plus rien dire. elle veut partir, elle ne souhaite que ca. d'ailleurs elle aurait pu sauter sur la perche que lui tend un autre inconnu, se jeter dans ses bras en lui disant qu'elle va mal, qu'elle a besoin d'aide et que non ca va pas. mais elle ne fait rien, elle laisse alix repondre a sa place, pour elle. elle reste la, enchainee a ce mec qui veut même pas d'elle. elle le comprend, mais elle ne l'accepte pas.
elle secoue son bras, de toutes ses forces afin de se defaire de l'emprise, sans succes. elle finit par planter ses yeux dans son âme. elle regarde avec toute la haine qui peut couler dans ses veines. elle voudrait lui faire mal et le pousser contre le sol. elle en a marre elle voudrait que tout s'arrête.
putain tu vas me lâcher ?! elle crit, elle hurle, elle veut ramener les foules, faire bouger le monde, elle veut sortir de sa peau et s'enfuir le plus loin possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- FUCK YOU -

avatar
MESSAGES : 214
PSEUDO : spf
FACE, © : ash stymest, mourning dove
AGE : vingt balais, dix dans le fond de son crâne.
OCCUPATION : il écume les petits boulots. Ceux qu'il peine à garder à cause de son comportement de merde.
COTE CŒUR : celles qui disent oui.

MessageSujet: Re: prières à la lune - (alix) Dim 5 Nov - 15:05

L'envie de lui en coller une le démange et ça peut sembler con mais le truc qui l'arrête, c'est qu'il y a son foutu mioche à lui. Il a réussi à procréer cet abruti. La combinaison n'aurait pas pu être plus mauvaise. Une paumé et un débile profond. Ouais, parce que s'il se faisait tester Alix, on découvrirait sans doutes qu'il est sous le seuil d'une intelligence classique, un QI plus que faible. On lui a pas appris grand chose à part filer des coups et s'en manger à son tour en pleine tronche. Il a clairement rien du père idéal, à commencer par le fait qu'il ne veuille pas le devenir. Dégouter. Énervé. Blasé. La colère l'accable et il ne maitrise plus ses mots ni ses gestes. Ce type qui se mêle de ce qui ne le regarde pas n'arrange rien à l'affaire. putain tu vas me lâcher ?! Le type en question lui prend le bras, jouant les justiciers, les princes charmants. Enculé. Il prend pour elle malheureusement à cet instant précis tandis que le poing d'Alix se retrouve en travers de sa mâchoire.  Va t'faire foutre connard. Il y est pourtant pour pas grand chose mais il est là et c'est déjà trop pour Alix. Ses doigts se crispent. j'te lâche t'inquiète, tu verras plus ma gueule. fait il avant de partir. Avant que l'autre ne choisisse de rétorquer, avant qu'il ne perde totalement le contrôle et finisse accroupi en train de buter cet homme qui a osé s’interposer dans une querelle qui ne le concernait absolument pas. Bien sûr il s'allume une clope, la première d'une longue série, parce qu'il va devoir fumer au moins le paquet pour réussir à se sortir tout ça de sa tête. Enfin, c'est ce qu'il se dit même si franchement, la drogue la plus forte du monde ne l'aiderait pas sur ce coup là. Il est seul face à cette merde remarquable. Connasse. Foutue morue. il la hait autant qu'il se déteste lui pour cette capote qui les a mis dans ce pétrin.

FIN DU SUJET

_________________
never fucking here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prières à la lune - (alix)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
bord d'eau  :: bordeaux et alentours :: bordeaux ouest :: caudéran - st augustin-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: